More
    More
      Array

      Quels sont les meilleurs films à voir en Mars?

      Nouveau mois, nouvelles sorties cinéma. Après la claque The Revenant, l’énorme succès de Deadpool, et une cérémonie des Oscars vivement contestée, il est temps pour les cinéphiles de reprendre leurs affaires. Voici les sorties ciné du mois de mars :

      Brooklyn

      brooklyn

      Réalisé par John Crowley
      Avec Domhnall Gleeson
      Drame / Irlande / sortie le 9 mars

      Synopsis : Dans les années 50, la jeune Eilis quitte son Irlande natale et sa famille pour tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique. À New York, sa rencontre avec un jeune homme lui fait vite oublier le mal du pays.

       Pourquoi faut-il aller voir Brooklyn ?

      – D’abord parce que le film a été nominé à trois reprises aux derniers Oscars, notamment dans la catégorie meilleur film.

      – Ensuite, car le long métrage est porté par Domhnall Gleeson, acteur britannique à suivre de près. Nouveau sur le marché hollywoodien, le jeune homme est parvenu en trois ans à se construire un début de carrière impressionnant. D’abord dans la comédie Il Était Temps de Richard Curtis (Love Actually), il a ensuite tenu le rôle central du thriller fantastique Ex-Machina, pour ensuite faire son apparition dans le dernier Star Wars de JJ Abrams. Il a également tenu un rôle secondaire dans The Revenant de Inarritu. Un acteur talentueux et inspiré qui a également fait ses armes dans le secteur de la série, avec l’excellente création : Black Miror. Un jeune acteur à suivre de près, et qui sait choisir des films de grande qualité.

       


       

      Room

      Brie Larson, Oscar de la meilleure actrice
      Brie Larson, Oscar de la meilleure actrice

      Réalisé par Lenny Abrahamson
      Avec Brie Larson, Jacob Tremblay, William H Macy
      Drame / Canada / sortie le 9 mars

      Synopsis : Jack et sa mère sont retenus prisonniers dans leur chambre par un mari décérébré. Cette mère va tout tenter pour rendre la liberté à son enfant.

      Pourquoi faut-il aller voir Room ?

      – Car Brie Larson a obtenu pour la première fois un Oscar de la meilleure actrice dans un premier rôle pour son interprétation dans ce long métrage.

      – Ensuite, car il s’agit de l’adaptation d’une terrible histoire de séquestration. Le portrait éprouvant de la survie d’une mère et de son fils dans l’espoir de retrouver l’air de la liberté. Sans doute très poignant, Room promet de toucher grandement son spectateur avec un traitement réaliste et au plus proche de l’histoire d’origine. Adapté d’un horrible fait divers, les premiers retours de Room étaient majoritairement positifs: une histoire poignante de survie et de détermination, tout aussi impressionnante que The Revenant.

       


       

      The Assassin

      the assassin

      Réalisé par Hou Hsiao-Hsien
      Avec Su Qi
      Action / Taïwan / sortie le 9 mars

      Synopsis : Sous la dynastie Tang, la loyauté d’une meurtrière est mise à mal lorsqu’elle est chargée d’assassiner l’homme qu’elle aime.

      Pourquoi faut-il voir The Assassin ?

      The Assassin a obtenu le prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes.

      Hou Hsiao-Hsien est un réalisateur talentueux et très apprécié par le public et la presse internationale. Reconnu par les experts cinématographiques, il est un metteur en scène hors pair notamment à l’origine du sulfureux Millenium Mambo.

      – Enfin, car les films asiatiques sont pour beaucoup des œuvres sublimes. Le cinéma asiatique est le plus abouti, offrant une photographie sublimant un scénario travaillé. Un cinéma qui offre depuis sa création des perles indescriptibles. The Assassin ne devrait pas couper à cette règle, et au vu des premières images, l’esthétique semble être une fois de plus magnifique. Couplé à une mise en scène appliquée, The Assassin semble être la nouvelle claque orientale. Le cinéaste revendique l’influence des films Japonais de samouraïs comme ceux de Akira Kurosawa. Le réalisateur n’a inclus aucun gros plan dans The Assassin, privilégiant les plans séquences et les plans larges, le tout filmé en décors réel. Un long métrage qui risque de mettre KO toute la concurrence d’un point de vue technique et artistique.

       


       

      10 Cloverfield Lane

      La suite de Cloverfield se précise
      La suite de Cloverfield se précise

      Réalisé par Dam TRACHTENBERG
      Avec Mary Elisabeth Winstead, John Goodman
      Science fiction / USA / Sortie le 16 mars

      Synopsis : Une jeune femme se réveille dans une cave après un accident de voiture. Elle pense d’abord avoir été kidnappée. Son gardien tente ensuite de la rassurer en lui disant qu’il lui a sauvé la vie d’une attaque chimique d’une ampleur sans précédent. En absence de certitude, elle décide de s’échapper.

      Pourquoi faut-il aller voir 10 Cloverfield Lane ?

      – D’abord car il s’agit de la suite de l’appréciable Cloverfield, film de science-fiction catastrophe efficace, filmé en found footage. Sans reposer uniquement sur des effets spéciaux, Cloverfield offrait quelques séquences époustouflantes et une trame mystérieuse intrigante.

      – Parce qu’il s’agit d’une production de Bad Robot, boite montée par JJ Abrams lui-même. Un réalisateur talentueux qui choisit ses productions avec précision. Un travail qui présume un film assidu et spontané, cherchant d’abord l’aspect artistique avant l’aspect économique.

      – Ensuite, car cette suite est jusqu’à présent très mystérieuse. Le contenu du film est très protégé à quelques jours de sa sortie, et les rares images déjà dévoilées ne servent qu’à présenter l’ambiance du film en préservant son scénario, ses personnages, son suspense et sa trame. Le long métrage, déversant une ambiance mystique, quelque part entre un fantastique pesant et un thriller psychologique travaillé, intrigue un public de plus en plus étoffé prêt à découvrir cette aventure. Une aventure qui semble inédite et originale, cassant les codes et proposant un point de vue inédit à la science-fiction sur grand écran. Un long métrage très attendu.

       


       

      Triple 9

      Casey Affleck et Woody Harrelson
      Casey Affleck et Woody Harrelson

      Réalisé par John HILLCOAT
      Avec Casey Affleck, Anthony Mackie, Aaron Paul, Norman Reedus, Gal Gadot, Woody Harrelson, Kate Winslet
      Thriller, action / USA / Sortie le 16 mars

      Synopsis : ex-agents des forces spéciales, Michael Atwood et son équipe de flics corrompus attaquent une banque en plein jour. Alors qu’il enquête sur ce holdup, l’inspecteur Jeffrey Allen ignore que son propre neveu Chris, policier intègre, est désormais le coéquipier d’un des malfrats.

      Pourquoi faut-il voir Triple 9 ?

      – D’abord pour son casting très impressionnant, composé d’anciennes pointures et d’une jeune équipe montante, Triple 9 vaudra assurément le détour. Outre la présence de Woody Harrelson et Kate Winslet, deux acteurs talentueux des années 90-2000, le casting compte trois visages inattendus. D’abord Aaron Paul, inoubliable Jesse dans la non moins inoubliable série Breaking Bad, qui depuis Need For Speed était quelque peu absent des écrans. Un jeune acteur très persuasif dans Breaking Bad, mais qui n’a pas encore eu la chance de faire ses preuves au cinéma et dans un registre réellement dramatique. Ensuite, Norman Reedus, interprète de Daryl dans The Walking Dead. Il a réussi à donner une réelle épaisseur à un personnage inventé pour la série, alors même qu’il n’existait pas dans le comics originel. Un acteur habité par son personnage, qui a su faire de son rôle le protagoniste le plus apprécié de la série. Tout comme Aaron Paul, l’acteur n’a pas encore eu d’occasion pour s’affirmer sur grand écran. Enfin, Gal Gadot, future Wonder Woman dans Batmans V Superman, et à postériori pour La Ligue des Justiciers. En y ajoutant Casey Affleck, petit frère de Ben Affleck, et Anthony Mackie, bientôt de nouveau dans son rôle du Faucon pour Marvel avec la Civil War, le casting a ce qu’il faut pour convaincre.

      – Ensuite, Triple 9 a de quoi frapper les esprits puisqu’il s’agit du nouveau film de John Hillcoat, metteur en scène du western contemporain Des Hommes sans Loi. Véritable pépite inattendue, Des Hommes sans Loi avait fait l’unanimité en 2012. Hillcoat est également à l’origine du plaisant film apocalyptique La Route, porté par Viggo Mortensen, et du western The Proposition, avec Guy Pearce. Un cinéaste plein de talent à suivre de près.

       


      Midnight Special

      midnight-special

      Réalisé par Jeff NICHOLS
      Avec Joel Edgerton, Adam Driver, Kirsten Dunst, San Shepard
      Science fiction / USA / Sortie le 16 mars

      Synopsis : Fuyant d’abord des fanatiques religieux et des forces de police, Roy et son fils se retrouvent bientôt les proies d’une chasse à l’homme à travers tout le pays. Le père risque tout pour sauver son fils et son destin, qui pourrait bien changer le monde pour toujours.

      Pourquoi faut-il aller voir Midnight Special ?

      – A la manière de 10 Cloverfield Lane, ce nouveau film de Jeff Nichols reste très mystérieux et promet de nouvelles découvertes sensorielles et scénaristiques. Porté par une trame peu banale, Midnight Special semble prendre le chemin de Take Shelter ou Melancholia, des films de science fiction dramatiques, psychologiques, réalistes et brillamment écrits.

      – Ensuite, car il s’agit du nouveau film de Jeff Nichols, metteur en scène de Take Shelter et Mud : Sur les Rives du Mississippi, qui avait contribué à relancer la carrière de Matthew McConaughey.

       


      Batman V Superman : L’Aube de Justice

      L'affrontement entre l'homme d'acier et le chevalier noir
      L’affrontement entre l’homme d’acier et le chevalier noir

      Réalisé par Zack SNYDER
      Avec Ben Affeck, Henry Cavill, Jesse Eisenberg, Gal Gadot, Amy Adams, Jeremy Irons, Laurence Fishburne, Jeffrey Dean Morgan, Holly Hunter
      Action, Super-Héros / USA / Sortie le 23 mars

      Synopsis : La suite des aventures de Superman, confronté pour la première fois au chevalier noir de Gotham City : Batman.

      Pourquoi faut-il aller voit Batman V Superman ?

      – D’abord pour l’équipe du film qui, comme chez Marvel, est de renom. DC Comics a choisi une équipe indéniablement compétente pour réaliser cette confrontation culte dans les comics. Ben Affleck en Batman, un choix ambitieux qui n’a pas fait l’unanimité mais qui suscite une grande curiosité, transformée en une certaine attente. Outre le réalisateur de Argo, Henry Cavill reprend son rôle de Superman qu’il avait d’abord solidement tenu dans Man of Steal. Jesse Eisemberg et Gal Gadot sont les deux autres têtes d’affiche, qui laissent circonspect un spectateur qui attend de les découvrir dans ces rôles importants.

      – Ensuite, car Zack Snyder réalise le film. Metteur en scène visionnaire de 300, Sucker Punch et surtout Watchmen, l’artiste avait perdu sa fibre avec Man of Steal, clairement contrôlé par la Warner. Batman V Superman est donc, on l’espère, l’occasion pour lui de revenir à un cinéma plus personnel et beaucoup plus profond que sa décevante adaptation de l’homme d’acier.

      – Car Batman V Superman introduit de nouveaux personnages super héroïques pour parvenir à la Justice League. Après Avengers chez Marvel, c’est au tour de DC Comics de présenter son inébranlable équipe au cinéma. Les prémisses d’un univers étendu censé être passionnant.

      – Enfin, car le long métrage de Snyder a subit des retouches, des rushs, qui devraient rendre le long métrage plus violent. Surfant sur le succès de Deadpool, le long métrage devrait présenter un Batman plus puissant et plus violent que jamais. 

       


      13 Hours

      13-hours

      Réalisé par Michael BAY

      Action,guerre / USA / Sortie le 30 mars

      Synopsis : Le 11 septembre 2012, face à des assaillants sur-armés et bien supérieurs en nombre, six hommes ont eu le courage de tenter l’impossible. Leur combat a duré 13 heures. Ceci est une histoire vraie.

      Pourquoi faut-il voir 13 Hours ?

      – Eh bien car il s’agit du nouveau film de Michael Bay, réalisateur tonitruant de Transformers ou Armageddon. Un metteur en scène adepte des blockbusters simplistes certes, mais qui mérite une certaine attention pour ce nouveau film. Car entre deux immenses combats de robots, le réalisateur/producteur a mis en scène No Pain, No Gain, un film d’arnaque et d’extorsion adapté d’une histoire vraie, bien monté et passionnant. Un long métrage inattendu, qui se place comme l’un des meilleurs films de Michael Bay. Avec 13 Hours, le spectateur est en droit d’espérer un long-métrage de qualité. Adapté d’une histoire vraie, le film n’est composé d’aucune tête d’affiche, seulement porté par une bande d’inconnus prêts à faire leurs preuves.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité