More
    More
      Array

      Que se passe-t-il avec Rita Ora ?

      Alors qu’elle a tout pour être l’une des pop stars les plus acclamées de la planète, Rita Ora peine à trouver sa place en haut des charts. Comment expliquer ce manque d’enthousiasme pour l’interprète de How we do (Party)?

       

      Il y a quelques mois, je vous annonçais la sortie de Poison, dernier single de la britannique Rita Ora, qui avait tout pour se faire une belle place dans les classements musicaux. Mais voilà, depuis… pas grand-chose !

      A l’époque de son premier album Ora, la belle avait rapidement été comparée à sa consoeur des Barbades, Rihanna. Même style urbain, même beauté exotique, même musique r’n’b/pop pimentée par des featuring avec la crème du rap et surtout, même mentor, le puissant Jay Z. Ora ayant été signé chez Roc Nation (label détenu par Jay Z), elle semblait promise à une belle carrière et aurait même pu faire frémir ses rivales.

      Pourtant, cela ne s’est pas passé comme prévu. La faute à un management pro-Rihanna qui aurait volontairement freiné la carrière de sa némesis britannique ? C’est en tout cas la version de Rita Ora, qui a récemment entamé une procédure judiciaire à l’encontre de son ex-mentor Jay Z et de son label, afin d’être libérée (oui, oui, délivrée aussi) de son contrat et ainsi reprendre les rênes de sa carrière. Mais, le problème pourrait se situer autre part.

      ritaadidasLe soucis avec Rita Ora, c’est qu’elle a réussi à être connu pour le fait d’être célèbre. Je m’explique : on sait bien que c’est une chanteuse, mais peu de gens seraient capable de citer un seul de ses titres. Par contre, on sait à quoi la britannique ressemble grâce à ses contrats avec Adidas, Rimmel, Coca Cola, Samsung… pour ne citer qu’eux. Bien entendu, une star de la chanson qui prête son image à une ou plusieurs marques, cela n’a plus rien de révolutionnaire à notre époque, mais ça devient problématique lorsque la-dite célébrité ne fait rien d’autre que cela. La preuve: lorsque l’on lance une recherche Google sur Rita Ora, Adidas apparaît avant même le mot « album ».

      Enfin, je suis mauvaise langue, Rita Ora fait autre chose. Elle est apparue en 2012 dans l’émission X Factor, version britannique, en tant que juge. Puis, en 2015, c’est dans The Voice UK que l’on a pu la voir, pour finalement la retrouver dans X Factor quelques mois plus tard. Il faut avouer que c’est assez étrange de voir une star courir de télé crochet en télé crochet, comme une simple animatrice télé. A quand la reconversion définitive ?

      Peut-être que ces émissions étaient une façon pour Rita Ora de continuer à exister dans le monde de la musique. Un monde qui semble à présent avoir du mal à lui laisser une porte ouverte. Alors qu’elle semblait avoir repris le chemin des studios (et du succès), avec I Will Never Let You Down (promesse ironique, puisque ses fans attendent encore son retour), la chanteuse a dû une nouvelle fois mettre sa carrière en stand-by lorsque Calvin Harris, producteur du titre et ex petit ami, a refusé de la laisser interpréter cette chanson en public. On a toujours dit qu’il ne fallait pas mêler travail et amour… Enfin, étant donné que Calvin Harris parade désormais au bras de Taylor Swift, on peut ouvrir les paris sur le fait que Rita Ora risque fort d’être vengée dans le prochain album de Swift.

      Depuis, malgré un nouveau single (Poison) plutôt accrocheur et un duo ultra sexy avec Chris Brown (Body On Me), rien n’y fait. Aucun décollage en vue pour Rita Ora. A croire qu’elle a réellement manqué le coche et que désormais, plus rien n’y fait. Assez ironiquement, ses déboires rappellent ceux d’autres chanteuses comme Ciara ou Cassie : malgré un bon entourage, des titres formatés pour se hisser en tête des playlists radio et des clips très travaillés, aucune n’a réussi à vraiment se faire un nom…Seul l’avenir nous dira si Rita Ora s’apprête à subir le même sort. 

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.