More
    More
      Array

      Première soirée au Chorus Festival !

      Deuxième soir du Chorus Festival et premier contact avec les festivités, pour ma part, en ce samedi 28 mars ! Rapide parenthèse, mais le parvis de La Défense est un lieu d’une laideur grisâtre consommée, qui ne met hélas pas le festival à son avantage. Mais revenons en aux réjouissances !

      C’est donc une soirée sous le signe du hip-hop qui s’inscrit dans la continuité de la fin d’après-midi, durant laquelle se sont produits Sianna et Georgio. À titre personnel, je connais mieux le deuxième, qui est affublé d’un flow absolument terrible, bien que Sianna ne soit pas en reste.

      Pour en revenir à ce soir, la programmation était très alléchante. Les têtes d’affiche étaient Youssoupha, qui n’a plus à faire ses preuves, les tous jeunes Bigflo & Oli, le montpellierain Joke, qui est déjà un grand au style de génie, le rappeur Coely, illustre inconnu de mon petit point de vue, qui a lui aussi fait ses preuves en enflammant le public. Puis, en fin de soirée, ce sont Joey Starr, Nathy Boss et le DJ Cut Killer qui se sont produits devant un public déjà bien échauffé.

      C’est donc Joke qui a ouvert ce street bal dansant devant un public acquis, avant même qu’il n’ait commencé à jouer. Autant vous dire que, rapidement, la salle ressemblait quelque peu à un chaudron pour le plus grand plaisir de tous ! Je l’avoue, j’étais principalement venu pour lui, et en tant que fan de la première heure, je n’ai pas été déçu, loin s’en faut.

      L’homme déploie une energie mesurée sur scène, mais on ne peut qu’être conquis par ces instrumentales sauvages et ce flow acéré comme un fleuret, qui n’était assurément pas pour les prudes oreilles. Bips était sur scène, accompagnant Joke dès son premier morceau. Mention spéciale à Youssoupha, aussi, qui a offert une grande prestation ce soir !

      Voilà donc la fin de ce résumé de ma première soirée au Chorus Festival, en espérant que cela vous incite à aller découvrir un ou deux artistes. Je rends le stylo (ou le clavier en l’occurrence), à vous les studios !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.