More
    More
      Array

      Playlist JUSTFOCUS #2 : disco, original & reboot

      Simian Mobile Disco passe en concert cet été au Dour Festival en Belgique : ces expatriés du groupe Simian, trop électrique à leurs goûts, se sont formés en 2007, et orientent la musique électronique et la disco pour la rendre toute à la fois populaire et « Indie-friendly » (recette gagnante également pour Daft Punk, Vitalic, LCD Soundsystem, MSTRKRFT). C’est que ces 2 tendances (populaire et alternatif) n’ont eu de cesse de s’inspirer mutuellement : les tubes disco mondiaux ont eu leur origine dans des petites pépites poussiéreuses, alors que des tubes plus récents tiennent leur succès grâce au sample d’une rareté de l’époque de « Saturday Night Fever ». Petite revue en vidéo des morceaux originaux et de ceux qui les ont revisité.

      « C’est l’original de quel morceau? » Blind test pour fun (et paillettes) garanti.
       

      Olivier CheathamL’ORIGINAL : Olivier Cheatam – « Get Down Saturday Night »

      Un des innombrables « chanteurs à un tube » de l’époque : en 1983, « Get Down Saturday Night » fait sensation dans le top 40… en arrivant 37ème (mieux que rien). Devenu culte au fur et à mesure que la nostalgie du disco envahit les compiles et les BO de films, qui révèlent ce morceau endiablé.

      Daft Punk LA COPIE : Daft Punk – « Something About Us »

      Présenter ce groupe ici serait indécent. Leur album dance « Discovery » de 2001 regorge de samples. Comme ici, où l’instru d’Olivier Cheatam est décéléré et accentué sur son gimmick digital tellement catchy, pour une ballade électronique et romantique à souhait.

       


       

      La Belle EpoqueL’ORIGINAL : La Belle Epoque – « Miss Broadway »

      Un de ces groupes fantasques parmi la horde disco des années 70 (ici, basé à Paris), avec là encore un seul tube, et un clip kitch des plus exquis.

      Glass CandyLA COPIE: Glass Candy – « Miss Broadway »

      L’apothéose de la complie « After Dark » du label électro « Italians Do It Better« , le temple du dark disco qui héberge entre autres Chromatics, et qui transforme ce tube léger en une funeste danse. Les paillettes sont toujours là, mais elles vous glacent (Glass) le sang.

       


       

      MelodiansL’ORIGINAL : The Melodians – « Rivers Of Babylon »

      Impossible de ne pas parler de la copie, vu sa notoriété beaucoup plus grande. Eh oui, c’est un reggae de 1969 ! Vous avez déjà entendu  « Babylone » dans des chansons de d’autres styles?

      Boney MLA COPIE: Boney M – « Rivers Of Babylon »

      Là aussi, ce tube interplanétaire (et pas le seul du groupe, avec le chanteur à la circonvolution légendaire) donne lieu à un clip et une imagerie toute inspirée, qu’on vous laisse apprécier.

       


       

      Al GreenL’ORIGINAL : Al Green – « I’m Glad You’re Mine »

      On passe à un registre plus R’nB avec ce monument très Memphis Soul du révérend Green, et sa petite percu du début, qui paye pas de mine comme ça, mais qui créa une petite révolution.

      Massive AttackLA COPIE: Massive Attack – « Five Man Army »

      CQFD. Samplez ce rythme d’Al Green et rappez dessus : Tricky et sa bande ont inauguré le rythme caractéristique du trip-hop (en 1991, on le mêle volontiers encore au reggae).

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.