More
    More
      Array

      Petit tour d’horizon du Micromania Game Show

      Quelques jours après l’E3, les effets d’annonce et d’hystérie collective passées, nous sommes allés faire un tour du côté de la porte de Bercy pour l’événement Micromania Games Show. On s’attendait à revivre les mêmes annonces que lors du Salon de Los Angeles, mais Micromania a bien joué le coup en organisant une petite session d’exclusivité. Afin de ne pas faire redite avec nos comptes rendus des conférences disponibles sur le site, nous nous attarderons sur ce que vous n’avez normalement pas vu au Convention center.

      La première annonce que nous n’avions pas vu à l’E3, et à laquelle je ne pensais plus est celle de Guitar Hero Live. J’avoue que j’arrivais sur ce jeu avec un mauvais à priori. En effet, les annonces récentes m’avaient refroidi, devoir racheter tout le matériel me semblait un point très noir au tableau contrairement à son concurrent que nous ne citerons pas (Rock Band). Cependant, l’explication se trouve dans la nouvelle guitare. En effet, cette dernière ne comprend plus une rangée de cinq touches aux différentes couleurs mais deux rangées de trois touches permettant des accords plus simplement réalisables. Pour citer les développeurs présents: « Plus facilement utilisable, plus complexe à maîtriser« . Chacun jugera de la valeur de l’explication. Concernant le jeu en lui-même, deux modes de jeux sont proposés. Un mode Live, tout d’abord, qui vous permet de jouer les chansons de votre choix devant un public interactif. En effet, celui-ci réagit à votre performance, lançant des pogos si vous mettez le feu, ou des bouteilles si vous ratez trop de notes. (Au passage, la modélisation du public est de toute beauté). Notons aussi que les autres membres virtuels du groupe semblent aussi réagir à votre performance. Le deuxième mode est le mode GH TV. Dans celui-ci, vous rejoignez une playlist qui tourne 24/7 de manière prédéfinie et jouez les musiques à la suite les unes des autres, à l’instar d’une chaîne de musique. Choisissez la chaine et lancez-vous dans des playlists punk, rock ou encore pop-rock à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Affaire à suivre, mais cela s’annonce intéressant.

      GH live

      Deuxième présentation à laquelle nous avons pu assister: Mad Max. Après le succès du remake du film « Mad Max Fury Road », nous attendons la même qualité au niveau du jeu. Une courte séquence de gameplay live nous a été présentée, assez longue cependant pour se rendre compte que la carte open world était d’une taille tout à fait conséquente et que l’univers post apocalyptique et désertique était fidèlement reproduit. On nous a aussi vanté la nécessité de fouiller tout l’environnement à la recherche des deux ressources les plus rares : l’eau et l’essence. En effet, si la première n’a pas été vraiment mise en valeur lors de la présentation, la seconde se montre effectivement primordiale étant donné la taille de la map et le fait que l’objet principal de Max soit sa voiture. Tout passe par la voiture. Pour faire court, Max s’est fait voler sa célèbre Interceptor et doit se construire une machine de guerre pour la récupérer, aidé pour cela d’un mécano un peu barge. Ainsi, tout est lié à la voiture. Indispensable pour se déplacer, point central de la customisation et de l’intérêt du titre, elle sert même à l’exploration et le ratissage des quelques sites habités par l’Homme, grâce entre autres au grappin équipé qui sert à ouvrir les portes des containers (et tirer des ennemis sur des kilomètres comme tout sadique qui se respecte). Mad Max semblent présenter tous les classiques des open worlds du genre, entre mission d’exploration et attaques de convois, le tout dans un monde ouvert aux événements générés aléatoirement. Personnellement, même si j’ai apprécié cette idée d’être toujours en manque de ressources (essence, eau, balles etc…) je reste sceptique quant à l’occupation de ce gigantesque open world. En effet, par manque de chance dans les pop ou par réelle absence, j’ai trouvé la démo plutôt vide.

      madmax_maxandmagnumopus

      Entre deux vidéos de Marcus se baladant dans le Convention center pour Micromania, nous avons ensuite eu le droit à une démonstration live et à un concours de Naruto Ultimate Ninja Storm 4. Les développeurs nous ont évité le baratin habituel (meilleur graphisme, meilleure fluidité etc) et ce fut très appréciable, pour se limiter au minimum : ce jeu naruto sera le dernier car le manga est fini et proposera le plus grand roster de la série. Les images parlant plus que les mots, un combat s’est alors lancé entre un représentant de l’équipe de développement et un joueur confirmé de NUNS pour nous présenter les nouveautés. Celles-ci, bien que peu nombreuses n’en restent pas moins appréciables, attendues et réclamées par la communauté. L’ajout de round était un point très demandé et se trouve enfin présent aux côtés de la possibilité de s’éveiller à n’importe quel instant. Mais la plus grande innovation vient des soutiens. Habituellement disponible uniquement pour une attaque combinée ou pour encaisser les dégâts à votre place, il est désormais possible de switcher de personnages avec un simple coup de stick analogique droit. Cela n’est pas anecdotique dans la mesure où nous avons pu admirer de magnifiques enchaînements qui en découlaient. Sinon, rassurez-vous, le jeu reste fidèle au manga: des attaques de toute beauté, complètement démesurées. Et je crois que c’est ce qu’on demande à un jeu de combat de ce genre : un bon roster et des attaques qui envoient du lourd.

      NUNS4

      Micromania et Game One (ainsi que NRJ Games) étant étroitement partenaires, nous avons eu le plaisir de voir Kayane nous présenter les nouveautés de Street Fighter V. Elle nous a donc présenté les deux nouvelles jauges qui font leur apparition dans cet opus, exclusif à la PS4. La première jauge, la jauge de V est une jauge offensive. Elle donnera une action spécifique à chaque personnage, Ryu enchainant les Hadokens bien plus rapidement, Chun Li frappant plus fort etc… La deuxième jauge est une jauge à vocation défensive, là aussi les effets sont différents selon les personnages, allant d’une protection renforcée à la possibilité de fuir le combat plus rapidement. Même si l’ambiance était chaude lorsque Chun Li a botté les (grosses) fesses de Birdie, cela n’est rien comparé à l’ambiance de la finale du tournoi Street fighter V, remportée par une jeune fille de 12-13 ans, gagnant au passage une PS4 offerte par Micromania. Comme nous ne résistons pas à la tentation de vous faire partager cette ambiance, voici la vidéo:

      L’arrivée d’un carton sur la scène du Micromania Games Show a bien évidemment contribué à cette ambiance de folie pour la présentation live d’une mission de Metal Gear Solid V: The Phantom Pain. Dans celle-ci, Snake devait détruire des antennes satellites au nombre de trois, pour éviter les communications ennemies. Après s’être chargé de deux gardes et avoir marqué les autres ainsi que les objectifs grâce aux traditionnelles jumelles, Snake s’est permis de fumer une petite taff de cigarette électronique pour faire défiler le temps jusqu’à la nuit. Le premier objectif laissé à l’abandon s’est vu affublé d’une charge de C4, le deuxième protégé uniquement par un lampadaire rapidement détruit pour se faufiler jusqu’à l’antenne a subi le même sort, mais avant de les faire exploser, le démonstrateur a voulu montrer que chaque mission peut être abordée de la manière dont vous le souhaitez et a donc décidé d’aller réquisitionner le mortier pour se charger du dernier objectif. Chose rapidement faite en éliminant le garde après s’être camouflé dans le célèbre carton, customisable (mais on ne vous dira pas en quoi pour vous laisser la surprise). En tout cas, les explosions, la fluidité et le gameplay semblaient aux petits oignons et nous rendent encore plus impatients.

      MGS

      Enfin, dernière licence abordée lors de ce Micromania Game Show, Assassin’s creed Syndicate. Le topo étant connu de tous, passons plutôt à ce qui était montré lors de cette démonstration live. Outre les explications sur le fait que les protagonistes ne portent pas d’armes, pour des soucis de réalisme, un nouveau gadget a été présenté: le lance grappin, permettant à la fois de grimper plus vite et de traverser de grandes étendues. En effet, à cette époque, l’architecture londonienne présente des maisons hautes et des rues larges, ce grappin nous facilite donc les déplacements. De plus, toujours dans un souci de réalisme, Jacob se déplace avec un haut-de-forme et non sa capuche, mais passe de l’un à l’autre lorsqu’il passe en mode furtif, accroupi, d’une simple pression de bouton. Détail, mais appréciable. Autre séquence proposée, une guerre de gang. En effet, après avoir mis une raclée à la bande qui contrôlait la zone, les chefs du gang adverse se montrent et s’enfuient, déclenchant une course-poursuite en calèche. Nouvel élément de gameplay, ces calèches seront utilisables à tout moment, un trafic continu ayant lieu en ville. De plus, il sera possible de sauter de fiacre en fiacre, chose quasiment obligatoire lors de courses poursuites, ceux-ci étant destructibles. Enfin, une fois les chefs de gang rattrapés, la récupération de territoire se finit par un affrontement à la Gangs of New York, en face à face. Personnellement, j’ai hâte de voir ce que donne cet opus avec Jacob et Evie, les deux personnages jouables. Mon excitation ne cesse de monter surtout quand les bruits de couloir annonceraient le retour de la métahistoire et des explications sur Junon, mais ce sont des rumeurs non confirmées. Rendez-vous en fin d’année pour voir si elles se justifient.

      Marcus

      Ainsi, nous partions plutôt sûrs de savoir ce que nous allions voir, n’espérant que des confirmations en français de ce que nous avions pu interpréter en anglais lors de l’E3, mais ce Micromania Game Show ne s’est pas montré avare en nouveau contenu, en informations alléchantes et en démonstration live. Si l’E3 m’avait déjà mis l’eau à la bouche, l’événement parisien me fait saliver et me rappelle à quel point cette fin d’année va être riche pour les joueurs de toutes les plateformes !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.