More
    More
      Array

      Partez sur les champs de bataille avec Wizard of the battlefield !

      En juin Doki Doki nous entrainait sur les champs de bataille avec son nouveau titre Wizard of the battlefield !

       

       

      Wizard of the battlefield (Senjô no Mahô Tsukai)

       

      wizard-of-the-battlefield-manga-volume-1-simple-227735

      Auteur : Daisuke Hiyama

      Éditeur : Doki Doki (Ichijinsha au Japon)

      Date de sortie : 03/06/2015

      Nombre de tomes : 2 tomes en France, 3 au Japon, série en cours

      Prix : 7,50 €

       

      Synopsis :

      An 915 du calendrier continental. La guerre n’a plus le même visage qu’antan. Les braves sabreurs à l’esprit chevaleresque ont cédé la place aux conscrits cachés derrière leurs mitrailleuses. Sur le champ de bataille se tient une jeune fille. Son nom : Haru Amagi. elle détient le pouvoir de « voir » les vies humaines, et ce don étrange lui vaut d’être en première ligne. Orpheline, elle considère son bataillon comme une famille, au sein de laquelle elle a trouvé sa place… mais cette famille disparaît sous les balles d’une unité ennemie, menée par un mystérieux officier que ses subordonnés appellent « altesse ».

      Haru, unique survivante du massacre, jure de venger ses camarades, et part seule à la recherche de cette « altesse » qui lui a volé ce quelle avait de plus cher !

      WIZARD-OF-THE-BATTLEFIELD 2
      © HIYAMA Daisuke / Ichijinsha

       

      Dans un monde où le sabre a laissé place à la poudre et aux fusils, Wizzard of the battlefield se concentre autour d’Haru, une sniper d’un bataillon d’infanterie du Grand Empire Bandchou, surnommée le diable noir. Son surnom, elle le doit à une compétence faisant d’elle un être à part, lui permettant de discerner la présence d’une personne à une distance avoisinant les 500 mètres. Impatiente, violente et acariâtre, Haru est néanmoins très attachée aux membres de son unité, qu’elle considère comme sa famille. Enlisée dans un conflit qui dure depuis plus de 6 mois avec la République de Lordland, son unité va être attaquée. Un groupe d’infanterie mené par Elsa Schneider, qu’on appelle « altesse », décimera toute la troupe d’Haru. Seule rescapée de son bataillon, elle s’engagera sur la voie de la vengeance, cherchant à tuer toute personne du camp ennemi, jusqu’au jour ou elle décrochera la tête de celle qui l’a privé de ses proches.

      wizzard 4

      Wizzard of the battlefied nous emmène dans les tranchées ou la mort est omniprésente. Afin d’assouvir sa vengeance, Haru devra composer avec de nouveaux équipiers. Certains d’entre eux se révéleront être comme elle, des « atouts », personnes ayant un pouvoir particulier, comme par exemple le jeune Kaoru, qui a la capacité d’accélérer la guérison des blessures. Ce titre est sanglant et donc déconseillé aux plus jeunes, car son auteur appuie sur l’atrocité de la guerre.

       

      Entre stratégie et action, ce nouveau manga des éditions Doki-Doki promet d’être bien intéressant si les capacités des différents personnages sont bien exploitées.

       

       

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité