More
    More
      Array

      Otis Stacks, revival du hip hop vintage avec Fashion Drunk

      Otis Stacks est notre coup de coeur de soul / rap vintage avec Fashion Drunk. Le duo constitué d’Elias Wallace et Just Mike fait mouche !

      Otis Stacks un projet soul, aux sonorités vintages, et aux arrangements contemporains, porté par une écriture émotionnelle et réfléchie qui ne vous laissera pas indifférent. Depuis des pionniers comme US3 ou The Roots, le hip hop et le jazz s’encanaillent de bon coeur pour nous livrer, généralement, de bons cocktails bien frais. Un mélange des genres qu’on aime écouter au casque en marchant sur les trottoirs interminables des grandes villes, et Otis Stacks est là pour mettre tout le monde d’accord.

      Ce duo est constitué du chanteur californien Elias Wallace et du producteur des Dafuniks JustMike. Pour le premier extrait de leur EP sorti chez Underdog Records et que nous avons pu découvrir au Mama Festival, Otis Stacks invite The Gift of Gab des Blackalicous sur Fashion Drunk et son incroyable clip en animation qui évoque le graphisme de Gorillaz. On vous le présente :

      C’est pendant une tournée dans les Alpes françaises réunissant Elias et le groupe danois Dafuniks, qu’Elias et JustMike ont pu enregistrer une chanson qui plus tard deviendra « Fashion Drunk » titre fondateur qui scellera définitivement l’entité Otis Stacks.

      On les retrouvera bientôt en tournée :
      26.11.16 Seine et Marne (77) / Le File 7
      27.11.16 Caen (14) / Festival Les Boréales
      01.12.16 Chatenay-Malabry (92) / Le Pédiluve

      Otis Stacks est sorti le 30 octobre chez Underdog Records.
      Facebook d’Otis Stacks : www.facebook.com/iamotisstacks

      Otis Stacks, Fashion Drunk
      Otis Stacks, Fashion Drunk

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.