More
    More
      Array

      Nat Jenkins & the Heartcaves, Paon et Rhum for Pauline en concert au Badaboum : on y était !

      Le Badaboum est une salle de nuit alternant soirées électro et concerts, le tout animé par un certain sens de la fête et de la découverte. Il n’en fallait pas plus pour qu’une soirée comme celle du 4 novembre dernier aie toute sa place, puisque 3 groupes de la scène indépendante ont été à l’honneur, pour du coup 3 heures de bonnes vibrations rock. Nat Jenkins & the Heartcaves, notre dernier coup de coeur, ont assuré le show, avant le passage de Paon et de Rhum for Pauline. Regardez plutôt notre compte-rendu :

      Nat Kenkins & the Heartcaves
      Nat Jenkins

      Nat Jenkins & the Heartcaves

      L’album « Back to the Island » étant sorti depuis quelques jours, la formation de Nat Jenkins, groupe franco-anglais basé à Paris, est dans une phase de conquête de nouveaux amateurs, et la salle va certainement en contenir après leur show. L’album a une base de morceaux assurés d’avoir un nombre élevé de lectures dans vos playlists, platine CD et autres smartphones.  Débutant la soirée, le groupe déroule l’essentiel de leur album, avec des montures comme le sucré « Gentle Night« , ou le doux-amer « Quarter to Three » : des tubes rock facilement aguicheurs, mêlés avec des morceaux plus personnels et réflexifs, qui auront certainement le don de convertir le public, venu surtout pour la tête d’affiche Rhum For Pauline.


      NJ 5
      IMG_5140
      NJ 8 IMG_5133

       

      Paon
      Paon

      Paon

      Des débutants, dans leur vie d’adultes comme dans le circuit musical, mais qui talonnent déjà les Arctic Monkeys (en plus sobre) et Of Montreal (en moins fou). Appliqués et pop, les belges de Paon ont défendu leur réputation avec brio, une nouvelle fois, pour sortir parfois hors des sentiers battus et commencer à proposer un son qui , dans leur premier album éponyme sorti ces temps ci, pourrait leur être plus caractéristique, plus psychédélique et onirique. Encourageons-les à poursuivre cette contre-allée différenciatrice, un peu plus loin des formats pop, et plus proche de celle qu’ont pris leurs vieux voisins dEUS ou Venus.


      Paon
      Paon 7


      Rhum For Pauline
      Rhum for Pauline

      Après 5 ans d’absence, les très respectés nantais de Rhum for Pauline sont revenus en septembre, avec un nouveau line-up et un nouvel album, « Leaving Florida« . Avec une voix angélique à tendance roque (écouter pour comprendre), ce groupe propose une atmosphère d’écorchés vif, dans un bouillonnement hautement rock. Proches du style des Savages, ils ont cependant une tendance accrue aux profondeurs languissantes dans des morceaux qui parfois atteignent 9 minutes. Au Badaboum, la soirée s’est donc terminé sur une note plus mystique, tout juste de quoi rentrer chez soi avec une plus grande propension à rêver en ce milieu de semaine.

      Rhum For Pauline Rhum For Pauline

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.