More
    More
      Array

      My time at Portia, un petit jeu de craft pour 2018 ! (Découverte)

      My time at Portia, développé par Panthea Games et édité par Team17. Il s’agit d’un petit RPG en solo, qui sera disponible le 23 Janvier 2018. Nous avons eu la chance de pouvoir le tester, et voici nos premières impressions.

      My time at Portia 2

      Votre première mission sera de créer et personnaliser votre personnage, garçon ou fille. Votre avatar a l’air très jeune, et les graphismes renforcent un peu ce côté ado et tout mignon. Cependant, ne pensez pas là qu’il s’agisse d’un jeu pour bébé, il s’agit quand même d’un petit RPG et vous aurez une mission de la plus haute importance : redorer l’atelier de votre père.

      My time at Portia 3

      Portia est donc la ville où vous viendrez habiter, l’atelier de votre père sera votre nouvelle maison : vous pourrez bien entendu le retaper et l’améliorer avec le temps si vous possédez l’argent et les matériaux nécessaires. Vous serez donc un constructeur, votre personnage aura pour but de crafter des objets pour vous-même mais aussi pour les habitants qui vous donneront des missions. Vous aurez des missions de la plus haute importance et généralement elles vous seront données par le maire, ce qui vous permettra dans les faits d’avancer dans l’histoire et d’évoluer. Mais vous aurez également la possibilité de récupérer des missions sur un tableau, ce sont les villageois qui vous demanderont un objet en échange d’une récompense. D’ailleurs en réalisant des missions, vous augmenterez vos relations avec ces personnes, vous pouvez également leur offrir des cadeaux dans cet esprit. Cela donne un peu la sensation d’être dans un Stardew Valley, sans la ferme (enfin au début) mais avec un atelier à la place !

      My time at Portia 4

      Si je vous dis ça, c’est parce que ici aussi vous avez une jauge de stamina ou d’endurance si vous préférez, cette jauge descendra au fur et à mesure que vous farmerez pour récupérer des ressources. Vous pourrez soit manger pour la remplir, soit dormir et sauvegarder votre progression en même temps pour la récupérer. Cette jauge s’allongera quand vous prendrez de l’expérience, il en va de même pour votre vie, votre défense ou votre attaque. Parce que oui, vous aurez quelques combats dans le jeu et vous pourrez augmenter des compétences spécifiques selon différents arbres (récolte, combat…) avec vos points d’expérience gagnés.

      My time at Portia 5

      Comme dans tout jeu de craft, il faudra farmer, de la pierre, du bois, et certains animaux pour récupérer des ressources. Ressources qui vous permettront d’en obtenir d’autres pour crafter des objets. Cependant comme vous pourrez le voir sur la map, il y a aussi des ruines abandonnées, en vous y rendant vous récupérerez des minerais précieux mais également certaines pièces spéciales comme les disques de données. Si vous avez assez de disques de données et qu’ils sont offerts à la bonne personne, vous recevrez de nouveaux schémas pour construire de des objets inédits.

      My time at Portia 6

      Le jeu a déjà beaucoup de potentiel et n’est pas si facile, il vous faudra du temps pour récupérer certains matériaux pour des constructions plus compliquées ! Quoiqu’il en soit le jeu laisse une bonne impression dans l’ensemble, les graphismes sont plutôt jolis, et très colorés. La musique quant à elle est sympathique même si c’est un peu là que le bât blesse, c’est la même presque partout, elle change un peu pendant les combats ou les ruines, mais il y a un sérieux manque de musiques et surtout de bruitages ! Les bruitages sont assez absents et on a la sensation par moments que la musique est présente pour cacher ce vide. Le jeu est également totalement en anglais, c’est dommage, mais heureusement il n’est pas bien compliqué à comprendre ! Et ne vous attendez pas à une histoire digne d’un grand RPG, il s’agit surtout d’un Stardew Valley dans un style graphique plus étoffé en mode simulation de vie.

      My time at Portia 7

      Hormis ces petits détails, le jeu est très agréable et relativement riche pour espérer un bon jeu une fois fini. On ne voit pas le temps passer lorsque l’on joue à My time at Portia, c’est le genre de petit jeu reposant et décontractant après une longue journée derrière la manette à tenter de sauver le monde.

      My time at Portia 8

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.