More
    More
      Array

      Mortal Kombat X: Le test sanguinolant !

      FINISH HIM!  SUB-ZERO WINS! FATALITY! FLAWLESS VICTORY! Si vous avez lu ces phrases avec une grosse voix, que cela vous donne des frissons et vous hérisse les poils, alors vous êtes au bon endroit. Voici le test de MORTAL KOMBAT X nouvelle itération de la série à succès, au moins au niveau des jeux vidéo. Quatre ans après un excellent MK9, on attendait beaucoup de ce nouvel opus, alors pari réussi ou épic fail?

       finish him

      L’histoire du mortal Kombat.

      Mortal Kombat 9 nous avait sorti un mode histoire plutôt solide et bien ficelé et Mortal Kombat X en prend la suite directe. Enfin, directe, c’est une façon de parler car l’histoire de MKX se situe plusieurs années après celle de MK9. En effet, Shao Kahn est battu, ses acolytes en déroute et le royaume Terre vit une paix méritée. Qu’à cela ne tienne, Quan Chi remet le couvert au service d’un certain Shinnok pour dominer les royaumes et défier à nouveau Raiden et les Dieux anciens. Sans spoiler le scénario, le mode histoire vous permettra de jouer un nombre varié de personnages allant de Johnny Cage à Sonya Blade en passant par leur fille Cassie Cage pour ne citer que la petite famille. L’histoire est bien conçue et comprend un mélange plutôt bien dosé de cinématiques, de séances de QTE très dynamiques (la 1ère de l’histoire est particulièrement intense) et de « Kombats » pas toujours aisés. Si l’on devait faire un véritable reproche au mode histoire de ce Mortal Kombat X, ce serait la durée de vie. En normal, comptez entre 3h30 et 4h pour le finir en fonction de votre niveau de jeu et de votre aisance avec chaque personnage. Un peu léger, surtout quand on est bien entré dans l’histoire.

       brutality

      Le contenu solo

      Une fois le mode histoire terminé, vous aurez déjà exploré une palette de personnages assez vaste que l’on pourrait considérer comme « gentils » mais une pléthore de modes s’offre encore à vous. Outre les modes entrainement et initiation qui vous permettront de découvrir les « méchants », vous familiariser avec les Kombos et réaliser vos premières Fatality, il y aura bien sûr le mode versus où vous pourrez affronter l’IA. Au-delà de ces modes classiques, vous retrouverez les modes habituels de la série, à savoir les Tours de Kombats. Parmi ces tours, vous trouverez les Tours vivantes, proposant un challenge variable en fonction du moment. La Tour horaire, vous proposant 5 étages de Kombats avec un modificateur différent à chaque heure, affectant les duels. Outre la Krypte sur laquelle nous reviendrons plus tard, cette Tour est le seul moyen de débloquer les modificateurs de Kombats. Ceux-ci peuvent s’appliquer à un seul Kombattant, ou aux deux. Comptez parmi ces derniers : des packs de soin tombant du ciel, des dégâts lors de parades, lorsque vous vous accroupissez ou à l’utilisation de X-Ray, ou même la suppression des conditions nécessaires aux brutality. Car oui, les excellents X-Ray, attaques spéciales propres à chaque personnage et visuellement impressionnantes, sont toujours de la partie, ainsi que les brutality, équivalentes des fatality mais nécessitant de remplir des conditions particulières pour être exécutées. (En vrac, porter le premier coup du match, gagner un round sans se faire toucher, ou encore porter un certain nombre d’attaques prédéfinies lors du Kombat, un véritable challenge à remplir mais un bonheur à sortir) Aux côtés de cette Tour horaire, vous trouverez une Tour quotidienne, dans le même principe, mais plus haute et dont le thème change chaque jour et une Tour ultime, dont le thème change chaque semaine. Enfin, vous trouverez les Tours traditionnelles, emblématiques des Mortal Kombats, à savoir les modes Klassique, sans fin, survivant, « testez votre force » où vous devrez gratter votre manette pour détruire des objets de plus en plus résistant, le mode « testez votre chance » où vous lancerez une roulette de modificateurs avant le Kombat afin d’en déterminer les règles.

      Enfin, pour les plus collectionneurs d’entre vous, la Krypte est toujours présente, et bien remplie. Vous y trouverez contre monnaie sonnante et trébuchante toutes les fatality, brutality à débloquer, mais aussi des costumes pour vos combattants, des modificateurs de Kombats etc. Des heures de promenades au milieu des tombes du cimetière ou des grottes aux araignées.

       tours vivantes

      L’aspect technique

      Parler de ces différents environnements de la Krypte nous permet d’aborder un autre point positif de ce Mortal Kombat X : le soin apporté aux environnements et aux personnages. Soyons clair, c’est de toute beauté. Même si l’on pourrait toujours trouver à redire sur des petits détails ici et là sur certains personnages, globalement la réalisation de Scorpion, Sub-zero et leurs comparses est vraiment de très bonne qualité. Mais là où le plus gros travail a été apporté, c’est incontestablement sur les environnements. Là encore, on pourra se plaindre d’une inégalité dans les décors, mais ce serait pinailler qu’un décor est juste « beau » là où d’autres sont sublimes.  La forêt enneigée propose un visuel très attirant, et certains arrières plans sont tellement somptueux que cela déconcentre parfois lors du combat. De même, chaque niveau comporte des interactions parfaitement intégrées dans le décor, signalées seulement par une surbrillance de l’élément en question.  L’ambiance sonore est correcte, bien que souvent discrète et les bruitages de choc et d’os brisés sont jubilatoires au point de nous faire passer pour des psychopathes à vouloir absolument fracasser la branche sur la tête de son adversaire ou lui démolir la colonne à coup de X-Ray.

       décor

      Mortal Kombat Kasualisé et en Kit ?

      Puisqu’on parlait de la Krypte, cela va nous permettre d’aborder selon moi l’un des deux gros points noirs de ce Mortal Kombat X : ses DLC. Si à première vue, ce MKX réalisait un sans-faute pour les fans de la série, c’est sur ce point que les affrontements d’idées auront lieu. Sachez qu’il existe plusieurs DLC qui viendront faciliter l’obtention et la réalisation des Fatality et brutality. En effet, pour 19.99 euros, vous pourrez débloquer instantanément tout le contenu de la Krypte, vous permettant ainsi de bénéficier de tous les costumes, de toutes les brutalités et autres éléments déblocables (comme les concept arts et les croquis), vous évitant des heures de déambulages et de dépenses d’argent, mais au détriment du charme d’arpenter les cimetières, neither et autres grottes…

      De même, il existe un DLC permettant, pour 5 euros, d’obtenir 30 jetons de fatalités simplifiées. Entendez par là que vous n’aurez pas à apprendre par cœur les fatalités de chaque personnage, il vous suffira d’appuyer sur R2+carré pour la fatalité 1 et R2+triangle pour la fatalité 2 pour mettre fin au Kombat de manière sanglante. Là encore, ce sera au détriment du charme de voir le personnage faire des mouvements ridicules pour finir par un coup de poing dans le vide, ce qui fait aussi partie de Mortal Kombat. Ceci étant, on comprend aisément la stratégie des développeurs de vouloir toucher un plus grand public, où les joueurs souhaitant bénéficier de tout le contenu sans y passer des heures de farm seront ravis.

      Là où le bât blesse, c’est au niveau du Kombat pack, season pass de MKX qui vous propose, pour le moment, 4 personnages et des skins pour 40 euros. Et là, on sent que le roster a été amputé afin de proposer d’autres DLC dans le futur. Car MKX, c’est 25 personnages, possédant chacun 3 variantes différentes. Mais certains absents de ce casting sont bien présents dans le mode histoire, avec leur système de combat développé. Comment penser alors, que Noob ou Sindel (pour ne citer qu’eux) ne feront pas leur apparition en DLC hors Kombat Pack ?

      Toi aussi, démembre tes amis

      Pour finir, attardons nous un peu sur le multijoueur, deuxième point noir de ce MKX. Bon pour être totalement honnête, ce n’est pas tant le multi qui est mauvais que les serveurs online de ce Mortal Kombat X. En effet, comme mentionné plus haut, MKX possède des tours vivantes qui changent selon le moment, et il n’est pas rare que, les serveurs étant pour le moins instables, vous n’ayez pas accès à ces tours vivantes car « aucune tour vivante disponible » s’affichera lors de votre sélection. De même, si en théorie vous pourrez créer des salles pour organiser des Kombats en choisissant le mode de jeu (Versus, Roi de la colline, etc.…), en pratique, il est très rare d’y avoir accès aux heures d’affluence. Cependant, pour être impartial, après 40h en multijoueur, il n’est jamais arrivé que l’on soit déconnecté une fois que l’on a réussi à lancer une partie.

      Outre ce désagrément, vous trouverez tous les modes classiques d’un jeu de combat en ligne, à savoir les modes versus, versus classé, roi de la colline mais aussi des combats en équipe jusqu’à 5vs5.

      Enfin, sachez que ce Mortal Kombat X vous propose de prendre part à une guerre de faction. Pour cela vous devrez choisir votre camp parmi les 5 factions. A vous de savoir si vous souhaitez rejoindre les Lin Kuei, les Black Dragon, les White Lotus, les Forces spéciales ou les Brotherhood of shadow. Selon votre faction, vous aurez accès à des emblèmes, des bordures ou des fonds vous permettant de personnaliser votre carte de Kombat ( celle-ci vous apportant des bonus de pièces ou d’xp en fonction de vos actions) mais aussi des faction kills, à placer comme une fatality.

      De plus, des défis vous seront proposés pour augmenter les points de votre clan, et chaque semaine, une invasion aura lieu, avec un boss d’invasion que vous devrez repousser pour sauver le royaume Terre et apporter la renommée à votre faction.

       serveur

      Konclusion

      On sent bien que les développeurs ont voulu toucher un public plus large avec ce Mortal Kombat X en proposant des facilités aux joueurs débutants, quitte à froisser les puristes de MK. Cependant, ne boudons pas notre plaisir de démembrer nos adversaires, de nous baigner dans leur sang et de les humilier par des brutality toutes plus barbares les unes que les autres, car c’est ce qu’on doit retenir de ce MKX, il y en a pour tout le monde, débutant comme exigeant et quel pied cela procure ! FATALITY

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.