More
    More
      Array

      Les suites de Mad Max Fury Road compromises ?

      Depuis 2015 et la sortie du surpuissant Mad Max Fury Road, le monte entier reste pendu aux lèvres de son réalisateur George Miller, pour savoir quand les suites débarqueront. Problème : on risque de ne pas les voir de sitôt puisque le cinéaste australien est actuellement embringué dans un gros bourbier juridique avec la Warner, détentrice des droits. 

      Quand on voit le mastodonte que représente Mad Max Fury Road, on se doute bien que sa conception ne fut pas de tout repos. Le tournage délocalisé en Namibie à l’orée 2012 a en effet été jalonné par de vives tensions entre Tom Hardy et Charlize Theron, mais pas seulement, comme le rapporte le Sydney Morning Herald, qui relate que les tensions se sont aussi installées entre le studio producteur du film, Warner et le réalisateur du film George Miller. Ce dernier n’a ainsi pas hésité à saisir la justice pour, on vous le donne en mille, une énième histoire de gros sous. En effet, Miller prétend, via sa société Kennedy Miller Mitchell, que la Warner aurait eu une conduite  « autoritaire, insultante et répréhensible » sur le tournage du film. Un phénomène qui se serait d’ailleurs répercuté sur des éléments essentiels du long-métrage comme en atteste l’action judiciaire qui accuse Warner d’avoir interdit à Miller de tourner certaines scènes, dont plusieurs dans la Citadelle d’Immortan Joe, tout en le forçant à créer une nouvelle fin et à rallonger drastiquement la période de reshoots, ce qui a eu pour effet « de modifier le film de manière substantielle et d’occasionner des retards. » 

      Des reshoots d’ailleurs à l’aune d’un autre grief soulevé par Miller. Si l’on en croit ce dernier, Warner aurait ordonné pas moins de 10 projections-test qui auraient, à chaque fois, profondément modifié la structure du film. Une déconvenue qui n’est malheureusement pas la seule puisque la société de George Miller prétend que Warner lui doit encore 7 millions de dollars pour avoir terminé le film sous le budget prévu, tandis que le studio prétend l’inverse en avançant que le film a coûté beaucoup plus cher que prévu. Un bien beau bordel et vicieux par dessus le marché, puisque les reshoots incriminés ont coûté 31 millions de dollars supplémentaires qui, selon George Miller, n’avaient pas à être inclus dans le budget réel du film, comme ils l’avaient précisé dans le contrat établi avant le début de la production. De son côté, la Warner nie en bloc, prétextant qu’il n’a demandé des reshoots et des changements qu’une fois qu’il paraissait clair que le film exploserait son buget, précisant au passage que la nouvelle fin n’était qu’une suggestion mais en rien une obligation. Bref, George Miller n’est pas encore sorti du désert à ce rythme là… 

      Un constat malheureux puisque pendant que George Miller et la Warner s’écharpent comme 2 assoiffés, c’est la saga Mad Max qui est à l’arrêt, puisque aucun projet relatif à la licence ne pourra être mis en route. 

      Bande-annonce : Mad Max Fury Road 

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité