More
    More
      Array

      Les sorties cinéma de la semaine du 23 Décembre.

      Avec la sortie de Star Wars : Le Réveil de la Force la semaine passée, difficile de pouvoir se dire que la semaine du 23 Décembre recèle son lot de sorties évènements. Pour autant, il serait mal avisé de se laisser séduire par cette idée puisque avec The Big Short, comédie dramatique au casting 5 étoiles (Brad Pitt, Steve Carrel, Christian Bale et Ryan Gosling) sur fond de crise des subprimes, l’adaptation sur grand écran de Snoopy, et les comédies Le Grand Partage et Le Nouveau, cette semaine du 23 Décembre au cinéma s’avère très riche pour ceux cherchant une alternative à la folie Star Wars. 

      Le Grand Partage

      Le grand partage

      Réalisé par Alexandra Leclère
      Avec Karin Viard, Didier Bourdon, Valérie Bonneton, Josiane Balasko
      Comédie

      Synopsis : Le gouvernement publie un décret obligeant les citoyens français les mieux logés à accueillir chez eux pendant la grande vague de froid leurs concitoyens en situation précaire. Un vent de panique s’installe à tous les étages dans un immeuble très chic de la capitale.

      Alexandra Leclère, réalisatrice de Maman, revient avec une comédie dans l’air du temps voyant les habitants d’un cossu immeuble hausmannien de la capitale, forcé de devoir cohabiter avec des français défavorisés. Entre choc des cultures et des générations, autant dire que cette comédie sort à point nommé pour raviver ce sentiment du vivre ensemble quelque peu estompé par le souvenir encore vif des attentats.

       

      Le Nouveau

      LE-NOUVEAU

      Réalisé par Rudi Rosenberg
      Avec Max Boublil
      Comédie

      Synopsis : La première semaine de Benoit dans son nouveau collège ne se passe pas comme prévu. Il est malmené par une bande de garçons populaires, et les seuls élèves à l’accueillir sont les ringards de la cour de récréation.

      Avec ce premier long le cinéaste Rudi Rosenberg, qui n’en est pas à sa première incursion dans les couloirs du collège (il a déjà réalisé 2 courts-métrages dans la même veine) reste dans l’univers de l’adolescence et raconte une histoire personnelle (son adolescence) et universelle. Le réalisateur déclare d’ailleurs à ce propos :

      « C’est précisément la classe de 4ème qui m’intéresse. C’est une année charnière où le contraste de maturité entre les élèves est le plus flagrant. »

      Rudi Rosenberg voulait ainsi que son film soit le plus immersif possible, et n’a donc pas intégré d’adultes dans les personnages principaux. Il a de plus essayé de faire un film qui se démarque des longs métrages du même thème comme il tend à la souligner ici :

      « Il y a beaucoup de films sur des bandes de copains. Avec Le nouveau, l’idée était de se pencher sur l’instant qui précède tout ça et de s’intéresser à la genèse d’une bande. »

       

      Snoopy et les Peanuts – LE FILM 

      snoopy-et-les-peanuts

      Réalisé par Steve Martino
      Animation jeunesse

      Synopsis : « Charlie Brown se lance dans une aventure héroïque tandis que son fidèle compagnon, Snoopy, s’élance dans les airs à la poursuite de son ennemi juré le Baron Rouge. »

      L’univers de Charlie Brown a connu sa première publication dans sept quotidiens américains le 2 octobre 1950 sous la plume de Charles M Schultz. L’idée d’un nouveau film sur l’univers de Charlie Brown vient de son propre fils. Dans un souci de retrouver le trait de crayon de la bande dessinée, l’équipe a eu accès à l’entièreté des planches dessinées de l’artiste. Les dessins de M Schultz présentant des lignes de crayon légèrement ondulées et imparfaites, le metteur en scène a été désireux de ne pas travestir cette petite anomalie assumée et de la reproduire à l’écran. De même, puisque soucieux de respecter l’héritage de l’artiste, l’équipe du film a tenu à retrouver les timbres de voix d’enfants proches de celles des séries TV des années 60. De bonne augure pour raviver la nostalgie de tous les fans de l’un des plus célèbres chiens de la bande-dessiné.

      The Big Short : Le Casse du Siècle

      Brad Pitt

      Réalisé par Adam McKay
      Avec Christian Bale, Steve Carell, Ryan Gosling, Brad Pitt, Melissa Leo
      Comédie dramatique, biopic

      Synopsis : Wall street, 2005, profitant de l’aveuglement généralisée des banques, des médias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l’explosion de la bulle financière et mettent au point le casse du siècle.

      The Big Short est adapté du best-seller homonyme de Michael Lewis, journaliste étant notamment à l’origine des romans ayant inspiré les films Le Stratège (avec Brad Pitt) et The Blind Side (avec Sandra Bullock). L’histoire se concentre sur une poignée de geeks de la finance, ayant à l’insu des banques, flairé la crise approchante et profité du système pour s’enrichir. Une bien belle astuce qui a décidément plu à l’écrivain :

      « Ce sont eux qui ont fait passer le casse du siècle, des types qui ont parié contre les banques et récolté des fortunes – voilà les personnages qui m’intéressaient. »

      Projet étonnamment singulier, de par son ton comique qui tranche comparé aux autres Margin Call, Le Loup de Wall Street, ou encore Wall Street, c’est aussi la premirère virée dans le drame pour Adam McKay, surtout connu pour ses réalisations avec Will Ferrell. Bien entouré (Christian Bale, Ryan Gosling, Steve Carrell, et Brad Pitt), le réalisateur a ainsi expliqué que son intérêt à vouloir raconter cette histoire, résidait dans l’absence de manichéisme ambiant, la malveillance reposant en effet sur le système tout entier et non ses acteurs. A noter que Christian Bale, pour coller de près à son personnage, à la fois solitaire et visionnaire, n’a pas eu d’interactions avec les autres comédiens du film:

      « J’étais seul dans un bureau pendant deux semaines pour mes scènes ; ce fut une authentique révélation de découvrir le film dans son intégralité. »

      En bref

      Au-delà des montagnes romance réalisée par Zhang-ke Jia metteur en scène de A touch of Sin
      Pauline s’arrache documentaire réalisé par Emilie Brisavoine
      A peine j’ouvre les yeux drame de Leyla Bouzid

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.