More
    More
      Array

      Les sorties ciné du 28/10/2015

      Cette semaine sur nos écrans Vin Diesel chasse les sorcières, Colin Farrell veut devenir un homard, Joseph Gordon-Levitt joue les funambules et July Delpy tombe amoureuse de Danny Boon. Voici les sorties ciné de la semaine :

      « Le dernier chasseur de sorcières »

      Vin Diesel

      Réalisé par Breck Eisner, metteur en scène de « Sahara », « Le dernier chasseur de sorcières » met en scène Vin Diesel, Elijah Wood et Michael Caine. Le film présente un monde moderne qui repose sur un pacte fragile qui maintient la paix entre humains et sorcières. Ces dernières sont autorisées à vivre secrètement dans notre monde tant qu’elles n’usent pas de magie noire. Le personnage de Vin Diesel, immortel, chasse les sorcières insoumises depuis plus de 800ans. Mais cette fois ci il doit faire face à une menace telle qu’il se voit obligé de faire équipe avec son pire ennemi.
      Alors que le film n’est même pas encore sorti une suite est déjà prévue. Vin Diesel en personne, très friand des réseaux sociaux, a écrit à ses fans sur sa page Facebook : « Le studios Lionsgate est apparemment tellement excité par « Le dernier chasseur de sorcières » qu’ils sont déjà en train de commencer le suivant ». Vin Diesel, qui, arbore d’ailleurs quelques looks improbables pour affronter des sorcières très dangereuses. Le réalisateur les décrit ainsi : « leurs pouvoir leur permettent d’accomplir des exploits, comme la faculté de jouer avec les esprits des hommes. Elles peuvent piéger quelqu’un dans l’un de ses souvenir, ou projeter des images dans ses pensées jusqu’à le rendre fou ». Pour découvrir ces êtres machiavéliques rendez vous ce mercredi dans les salles.

       

      « The Lobster »

      the_lobster

      Réalisé par Yorgos Lanthimos, artiste grec, « The Lobster » se compose d’un casting imposant : Colin Farrell, Rachel Weisz, Léa Seydoux et John C. Reilly. Le film repose sur un concept absurde des plus séduisants, dans un futur proche toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et à 45 jours pour trouver l’âme sœur. Passé ce délais, l’individu se transforme en l’animal de son choix. « The Lobster » est le premier film en anglais de Lanthimos. Le film est presque entièrement tourné avec de la lumière naturelle et sans maquillage pour les acteurs. Le réalisateur voulait Colin Farrell dans le rôle principal. L’acteur est méconnaissable dans « The Lobster », il est moustachu, porte de grosses lunettes et apparaît bedonnant à l’écran. L’interprète a pris plus de 20 kilos pour son rôle. Des 10h du matin il mangeait deux cheeseburgers, des frites, deux parts de gâteaux au chocolat et ne buvait que du coca. Colin Farrell allait même jusqu’à mettre de la glace à fondre au micro ondes pour la boire ensuite. Selon lui « The Lobster » est un film atypique et décalé, difficile à comprendre. D’après le réalisateur son film a pour but de laisser libre court à l’imagination des spectateurs et susciter des questions. A découvrir très vite dans les salles dès mercredi.

      « The walk – rêver plus haut »

      the-walk

      Alors que l’on a beaucoup parlé de « Retour vers le futur » la semaine dernière, partout sur les réseaux sociaux et dans les médias, « The walk – rêver plus haut », le dernier film de son réalisateur Robert Zemeckis, sort ce mercredi en salles. Il s’agit d’un biopic sur le funambule français Phillip Petit, célèbre pour avoir rejoint en 1974 les deux tours du World Trade Center sur un fil suspendu au dessus du vide. Zemeckis a adapté le livre « To reach the Clouds » écrit par Petit. A l’origine Phillip Petit devait incarner son propre rôle en motion capture dans le film de Zemeckis, mais il a laissé sa place à Joseph Gordon-Levitt. Le casting se complète par Ben Kingsley et Charlotte Le Bon. Robert Zemeckis veut livrer à son public un film le plus réalisme possible pour retranscrire ce qu’à vécu Phillip Petit. Pour cela il a utilisé énormément de 3D. Les sommets des deux tours du World Trade Center ont été recrée en fond vert, en studio, avec un fil suspendu à quelques mètres du sol. Joseph Gordon-Levitt a appris à tenir en équilibre sur un fil en 8 jours. Il a réalisé toutes les scènes de funambulisme lui-même. Dans le long métrage l’acteur s’exprime en anglais avec un léger accent français pour appuyer la ressemblance avec Phillip Petit. L’acteur déclare a propos du funambule : « Ce fil, c’est l’idée que nos rêves sont à notre portée. Que la magie, c’est ça. Que l’art, c’est ça. Pour moi, la traversée de Phillip est une métaphore du courage ordinaire. »

      « Lolo »

      Lolo

      « Lolo » est réalisé par Julie Delpy avec Danny Boon, Karin Viard et elle-même au casting. Le personnage de Delpy rencontre le personnage de Boon, en thalasso à Biarritz, après des années de célibat et se laisse séduire. Dany Boon la rejoint à Paris et s’adapte à sa nouvelle vie. « Lolo » est le sixième film de Julie Delpy en tant que réalisatrice, elle joue aussi un des rôles principaux du film. Elle déclare a propos de son personnage : « C’était important qu’on sente ses faiblesses et ses zones de fragilité ». Quelques stars font un caméo dans le film de Delpy. Ainsi le grand couturier Karl Lagerfeld fait une apparition dans son propre rôle, de même Fréderic Beigbeder y joue un homme donnant des cours de cuisine basque à la télévision. Julie Delpy résume « Lolo » ainsi : « C’est toujours l’idée que tout ce qui ne détruit pas rend plus fort ; une idée assez obsessionnelle chez moi. Beaucoup de gens m’ont détruite et je me suis chaque fois reconstruite, plus forte. Au fond, c’est le propre du vivant : les cellules se détruisent et se reproduisent constamment… jusqu’à ce que le cancer vous gagne ». A découvrir en salle cette semaine.

      En bref :

      « Little Gay Boy » réalisé par Anthony Hickling. Drame de 1h12 interdit au moins de 18 ans.
      « Notre petite sœur » réalisé par Hirokazu Koreeda le metteur en scène de « Tel père, tel fils ». Drame de 2h07.
      « Paco de Lucia, légende du flamenco » réalisé par Curro Sanchez. Documentaire de 1h32.
      « Paranoia Park » réalisé par Brune Mercier. Thriller de 1h16.
      « Regression » réalisé par Alejandro Amenabar metteur en scène de « Les autres » et scénariste de « Vanilla sky ». Thriller de 1h47 avec Emma Watson et Ethan Hawke.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.