More
    More
      Array

      Les sorties ciné de la semaine ! (21 Octobre 2015)

      Les sorties ciné de la semaine : le dernier film de Ridley Scott, une adaptation live de Peter Pan, un cinquième opus de « Paranormal activity », Vincent Cassel qui se prend pour un roi, un documentaire édifiant et bien d’autres surprises.

       

      « Seul sur mars« 

      seul-sur-mars

      « Seul sur mars » est le dernier long métrage de Ridley Scott, le génial réalisateur de « Alien, le huitième passager » et « Blade Runer ». Autant dire que le monsieur s’y connaît en science fiction. C’est donc avec une certaine impatience que sa dernière œuvre est attendue puisque celle-ci raconte la détresse d’un astronaute laissé pour mort sur la planète Mars. Cependant, le protagoniste interprété par Matt Damon a survécu et se retrouve bloqué, seul, sur cette planète hostile. Le casting est complété par Jessica Chastain très en vogue en ce moment, Michael Pena, et Sean Bean. Le film de Scott promet d’être très immersif. Le réalisateur a cherché le plus de réalisme possible et a exigé une implication importante des acteurs dans leurs rôles.

      Ainsi même les costumes ont demandé un travail titanesque. Les combinaisons possèdent un ventilateur dans le dos, un tuyau d’air dans le casque, et peuvent peser jusqu’à 45 kilogrammes. La planète Mars a été recrée en partie dans un immense hangar. Le sol est composé de polystyrène mimant l’aspect du sable et l’équipe du film a importé 12000 tonnes de terre rouge. La plupart des plateaux du long métrage étaient équipés d’une immense machinerie servant à les basculer à 180° pour recréer les perturbations. Une tempête de sable a été reproduite par d’énormes ventilateurs pour ajouter au réalisme. Le vaisseau du film a été construit selon les plans de la Station spatiale internationale. Certains véhicules ont été reproduits avec l’aide de la NASA. Les acteurs ont eu l’opportunité de voir certains locaux de la NASA et de rentrer en contact avec des astronautes. Ridley Scott n’a donc pas lésiné sur les moyens pour rendre son long métrage le plus crédible possible. Un film qui promet quelques surprises. Ridley Scott a eu l’idée originale, pour laisser son empreinte, d’envoyer le script du long métrage dans l’espace.
      Film de science fiction de 2h24

      La critique de notre partenaire: L’info tout court.

       

      « Pan »

      pan

      Réalisé par Joe Wright, le metteur en scène de « Orgueil et préjugés », « Pan » est une nouvelle adaptation live des personnages de J.M. Barrie destinée à découvrir le pays imaginaire. Il y a 20 ans de cela, Spielberg offrait une adaptation de l’histoire de Peter Pan avec un casting exceptionnel : Dustin Hoffman, Robin Williams, Julia Roberts, Glenn Close, etc…

      La version de 2015 est emmenée par Hugh Jackman et Amanda Seyfried ( « Ted 2 » ). « Pan » se concentre sur les événements qui ont précédé « Peter Pan », à une époque ou le capitaine Crochet avait encore ses deux mains et où le héros ne savait pas voler. « Pan » permet de voir Hugh Jackman dans son premier véritable rôle de méchant de toute sa carrière avec « Chappie ». Le rôle était d’ailleurs initialement prévu pour Javier Bardem mais celui-ci refusa. Autre précision sur le long métrage : le crocodile sera bien présent. Selon Joe Wright, le décor de « Pan » fut le plus grand jamais construit au sein des studios Cardington, site londonien qui a notamment accueilli « Harry Potter » et « Inception ». La forêt de Neverland s’est étendue sur plusieurs terrains de foot et contenait de nombreuses espèces de plantes du monde entier. La construction était tellement réaliste qu’il y avait même la présence d’araignées, d’insectes et de chauves souris.

      « Pan » sort mercredi dans nos salles. A noter, l’absence de la fée clochette. Pourtant, dans le long métrage les personnages seraient à la recherche de poussière de fée et il se murmure qu’un spin off sur le personnage serait dans les cartons avec Reese Witherspoon dans le rôle. Les interprètes de « Pan » ont signé pour plusieurs films et l’intrigue du long métrage ne s’arrêterait pas simplement à sa conclusion. Les voyages vers le pays imaginaire ne feraient donc que commencer ?
      Film fantastique de 1h51

      Notre critique de Pan.

       

      « Paranormal activity 5 : Ghost dimension »

      Paranormal-Activity-5

      Réalisé par Gregory Plotkin, ancien monteur des épisodes 3 et 4, « Paranormal activity 5 », dernier opus de la saga horrifique, sort ce mercredi dans les salles françaises. Le pitch est sensiblement identique, une famille emménage dans une maison et découvre une caméra leur permettant de voir des phénomènes paranormaux autour d’eux. Ce sixième épisode est la suite directe du quatrième film mais est également connecté au spin off « Paranormal activity : The marked ones ».

      Le tournage de « Paranormal activity 5 » a duré 45 jours, un tournage éclair pour une sortie pourtant maintes fois repoussée puisque le long métrage devait  à l’origine sortir le 25 octobre 2013. Cet opus est le premier de la saga à être projeté en 3D. Le producteur de la saga Jason Blum a promis que cet épisode serait le dernier, qu’il serait la réponse à toutes les questions posées pendant 6 ans d’horreur, et que le final était absolument épique. A vérifier dans les salles obscures pour les plus courageux d’entre vous.
      Film d’horreur de 1h28

      « Mon roi »

      Emmanuelle Bercot et Vincent Cassel

      Réalisé par Maïwenn, la metteuse en scène de « Polisse », « Mon roi » réunit à l’écran Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot. Le personnage interprété par Bercot est admise aux urgences à cause d’un accident. Celle-ci se remémore son histoire tumultueuse avec le personnage de Cassel. Cela fait plusieurs années que Maïwenn veut réaliser ce projet. Elle a écrit plusieurs versions de « Mon roi » mais a longtemps refusé de se lancer dans sa réalisation car elle avait peur de montrer des gens heureux au cinéma. Elle déclarait : « Tout ce que j’écrivais était mièvre. Il fallait pourtant qu’on y croie : comment comprendre autrement qu’ils reviennent sans arrêt l’un vers l’autre, décrire leurs névroses et leurs conflits si l’on n’est pas convaincu de leur amour ? ». Le film présenté au festival de Cannes a permis à Emmanuel Bercot d’être saluée par le jury puisqu’elle a reçu le prix d’interprétation ex aequo avec Rooney Mara pour « Carol ».

      Concernant le personnage joué par Cassel, l’un des enjeux était de le rendre le plus complexe possible en l’emplissant de zones d’ombres. « Un personnage ne doit jamais être monolithique, ou bien cela devient vite très ennuyeux. La vie n’est jamais d’une pièce, il faut pouvoir la regarder sous différents angles » explique Maïwenn. Pour le personnage de Emmanuelle Bercot, Maïwenn voulait en faire une femme forte, une battante se reconstruisant alors qu’elle est complètement blessée physiquement et moralement. Maïwenn déclarait au sujet de ce personnage : « J’en ai fait une avocate et ce n’est pas un hasard. […] j’aimais l’idée qu’elle passe son temps à défendre les autres, salauds ou innocents, et qu’elle défende son homme de la même façon. Elle a attendu longtemps, elle a rencontré un amour fulgurant, elle fait tout pour le garder et, oui, elle se bat. ». Une partie du film se déroule dans un centre de rééducation. Maïwenn tenait à filmer cet endroit pour rendre compte de la difficulté de vie des infirmes qu’elle admire pour leur courage et leur ténacité. Le film sort sur nos écrans ce mercredi. A noter également la présence du youtuber Norman Thavaud, au casting.
      Drame de 2h04

      Notre critique de Mon Roi.

      « La glace et le ciel »

      La glace et le ciel

      Luc Jacquet, déjà réalisateur des puissants « La marche de l’empereur » et « Le renard et l’enfant », revient une fois de plus avec un film écologique et dénonciateur de la condition planétaire actuelle. « La glace et le ciel » raconte l’histoire de Claude Lorius, parti en 1957 étudier les glaces de l’Antarctique. Luc Jacquet veut, à travers ce film, conserver une trace de l’expérience vécue par Claude Lorius, âgé de presque 80 ans. L’antarctique est une obsession pour le réalisateur qui n’a jamais cessé d’y retourner depuis sa première expédition à l’âge de 23 ans. Il déclare « Ce qui me plait, c’est l’authenticité des hommes qui vont la bas. ». Écologue de formation, Luc Jacquet utilise le cinéma « afin de donner une caisse de résonance à des hommes qui produisent une connaissance qui n’est pas entendue ». Il a dans ce but créé une ONG spécialisée dans les questions de développement durable. Luc Jacquet compare son film à une épopée grecque et Claude Lorius à un héros.

      Le réalisateur déclare à propos du scientifique : « Il ne sait pas ce qui l’attend au bout du chemin. Et à son retour chez lui, il lui est arrivé des choses tellement extraordinaires qu’il a pu s’élever au dessus de l’humanité ». Luc Jacquet a fourni un an de recherches acharnées avant de réunir la totalité des traces existantes montrant le chercheur au travail. Luc Jacquet a donc réalisé un travail titanesque pour raconter l’histoire de cet explorateur et pour faire passer leurs idées écologistes et protectrices de la nature. Une épopée à ne pas rater.

      Notre critique de La Glace et le Ciel.

      En bref

      « Adama » réalisé par Simon Rouby. Film d’animation de 1h22.
      « Chronic » réalisé par Michael Franco avec Tim Roth. Drame de 1h33.
      « Elser, Un héros ordinaire » réalisé par Oliver Hirschbiegel. Drame historique de 1h54 par le metteur en scène de « La chute ».
      « Ertan ou la destinée » réalisé par Umut Dag. Drame de 1h45.
      « Nanum Rowdy Than » réalisé par Vignesh Shivan. Romance de 2h25.
      « Je compte jusqu’à 10 » réalisé par Vijay Milton. Romance de 2h24.
      « Lamia » réalisé par Christopher Karabache. Drame de 1h43.
      « Patries » réalisé par Cheyenne Carron. Drame de 2h05.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.