More
    More
      Array

      Les Husbands charment la Maroquinerie

       

      A l’occasion de la sortie de leur premier album éponyme, les Husbands affichaient complet, le 24 mars, pour leur premier concert parisien dans la salle intimiste de la Maroquinerie. Il a fait très chaud.

      Après près d’une heure d’attente, Thousand, première partie de la soirée, arrive sur scène, au milieu d’un public impatient. Le groupe, ce soir réduit, est composé de Stéphane Milochevitch accompagné d’une chanteuse. La salle se laisse doucement bercer par les chansons pop indie folk, de belles ballades en anglais qui créent une douce atmosphère intimiste et envoûtante.

      Après le calme de Thousand, c’est la tempête Husbands qui débarque sur scène. Husbands, c’est un trio venu tout droit de Marseille et composé de trois membres déjà bien connus : Mathieu Hocine aka Kid Francescoli, Mathieu Poulain de Oh! Tiger Moutain et Simon Henner du groupe Nasser. Husbands, c’est leur nouveau terrain de jeu et la réunion de leurs trois univers qui, loin d’accoucher d’un compromis bâtard, donne un mélange de pop, rock et d’électro qui fonctionne bien.

      husbands-maroquinerie-trio

      Débarqués tous trois en costume, d’une élégance certaine, il ne faut pourtant pas attendre longtemps avant que les vestes tombent, que les cravates se desserrent et que quelques boutons de chemise se détachent. Mathieu Poulain, le premier, agite ses longs cheveux avec frénésie, se déhanche, joue avec le public, c’est spontané et souvent plein d’humour.

      L’alchimie fonctionne bien, d’abord entre les membres du groupe, entre leurs trois voix mais aussi avec la salle. On les sent complices, leur plaisir est palpable. Les mélodies sont légères, dansantes, pleine de sensibilité. Le public jubile, se déchaîne, et la température ne cesse de monter à la Maroquinerie.

      Arrive leur chanson la plus connue « Dream », toutes les lèvres fredonnent en chœur « I’ve been expecting you, think it’s time to roll », mines ravies. Approche la fin, les rappels s’enchaînent, ni les Husbands ni le public ne semble vouloir partir, ambiance de folie, les filles en sueur hurlent (elles sont bizarrement en surnombre ce soir là). Les Husbands, nouveau boys band ? Que Justin Timberlake range ses biscottos et Harry Styles sa mèche, ce qui fait maintenant crier les filles ce sont ces trois garçons dans le vent, bourrés de charme et au talent indéniable.

      En attendant leur retour à Paris, au Trianon, le 17 décembre et si vous les avez manqué au festival Chorus, on vous invite à jeter un coup d’œil à leurs clips qui valent aussi le détour. Quand à Thousand, ils seront en concert le 16 avril au Point Ephémère.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.