More
    More
      Array

      Les fâcheux, de Molière : truculent !

      « Les fâcheux », une des toutes premières pièces de Molière, qui n’est pas forcément la plus connue de notre auteur préféré, mais certainement l’une des plus drôles.

      Eraste, notre héros du jour, est amoureux d’Orphise et souhaite la demander en mariage. Sauf que cette entreprise sera sensiblement contrariée par toute une galerie de personnages, ces « fâcheux » ou plus vulgairement, ces emmerdeurs. Ainsi, ils n’auront de cesse d’empoisonner Eraste par leurs soucis, leurs tracas, leurs histoires abracadabrantes. 

      Les fâcheux
      Les fâcheux

      Un truculent ballet

      Ce ballet (car à l’origine, la pièce est une comédie-ballet, dont Lully a participé à la composition) est des plus plaisants pour le spectateur. Celui-ci attend chaque entrée avec délectation, pour découvrir quel sera le prochain fâcheux.

      La mise en scène est dynamique : un peu de Feydeau, une pincée de Monthy Python et l’on comprend bien la recette du succès : la salle était pleine.

      Jérémie Milsztein, metteur en scène de ce projet, restitue parfaitement ce ballet grâce à cette habile galerie de personnages.

       

      Des comédiens dynamiques

      Les comédiens ne sont pas en reste : Emmanuel Rehbinder, dans le rôle titre d’Eraste, est formidable et nous assistons avec délectation à son exaspération croissante. La scène d’ouverture, dans laquelle Eraste se plaint à son valet, est particulièrement jouissive. Orphise pousse la chansonnette en duo avec son amoureux de scène. Benjamin Witt, que nous avons pu voir aux côtés d’Agnès Jaoui dans « Les uns sur les autres », interprète avec brio tous ces fâcheux. Enfin, Le valet d’Eraste, interprété par Jérémie Milsztein lui-même, apporte un côté lunaire, poétique et clownesque à cette farce.

      Attention : il y a deux versions des « fâcheux » à Avignon : l’une au théâtre des Lucioles (pas vu) et l’une au théâtre de la condition des soies, qui est celle dont nous parlons aujourd’hui. Celle avec la tâche ! (Voir l’affiche).

      A voir au donc au théâtre de la conditions des soies, tous les jours à 16h15, jusqu’à fin juillet. Réservations fortement conseillées !

      Résultat de recherche d'images pour "les facheux avignon"

      Et si vous aimez Molière : allez-voir le roman de Monsieur Molière, au théâtre du Petit Louvre, à 14h40.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité