More
    More
      Array

      L’éloge de l’anti-glamour dans les séries!

      Les héroïnes de nos séries télé peuvent maintenant dire m…ince au politiquement correct! Adieu langage châtié et tenues de princesses! De quoi abattre encore pas mal de complexes. 

      penny

      Vous l’aurez sans doute remarqué, l’heure est à la transparence. Que ce soit en politique ou dans nos séries préférées, on demande à tout savoir. On aime connaître les détails les plus secrets, on veut assister aux moments les plus embarrassants. Ce n’est donc pas surprenant de voir que bon nombre des séries télé les plus regardées mettent en scène des personnages aux vies ordinaires et dont les échecs rappellent bien souvent des épisodes de nos vies

      Le nouveau modèle féminin…

      C’est donc avec un certain amusement que l’on a vu apparaître une nouvelle sorte d’héroïne, censée être plus proche de la vraie femme. Celle qui se réveille avec les cheveux en bataille, qui se tache lorsqu’elle mange un burger, qui assume une sexualité débridée et qui n’hésite pas à jurer comme un marin dans les embouteillages. Cette nouvelle génération de personnages féminins, menée par les Girls de Lena Dunham (avec la charismatique Jessa Johansson en tête) a rapidement envahi nos écrans. Que ce soit la cynique Max de 2 Broke Girls, la débrouillarde Penny de Big Bang Theory ou les très honnêtes Ilana et Abbi de Broad City, la femme 2.0 est arrivée. On peut donc s’interroger sur ce qui nous servait de modèle féminin auparavant.

      maxblack

      Alors, quid des filles sexy de Gossip Girl ou de la manic pixie dream girl, cette version immature et trop « mignonne » de la femme? Il semblerait que l’effet de mode est passé, et l’on attend plus d’un personnage féminin qu’une hypersensibilité, un sex appeal du feu de dieu ou de jolies robes à pois. Aujourd’hui, non seulement les femmes peuvent être les héroïnes principales de nos séries, mais elles ont également des choses à dire. Et le mieux, c’est qu’on les écoute ! Peu importe si ce sont des hommes qui écrivent les répliques cinglantes de Kat Denning dans 2 Broke Girls, c’est son interprétation de Max-la-blasée qui a fait de son personnage une figure incontournable des sitcoms US. Lorsqu’on la voit rager sur Twitter, les hipsters ou son patron, impossible de ne pas se reconnaître !

      jessicaday

      …n’est autre que nous-même!

      Même dans la série New Girl qui, au premier abord, semble nous vendre du comportement féminin primaire (la scène des pleurs post-rupture devant Dirty Dancing…), révèle finalement une Jessica Day (interprétée par Zooey Deschanel) aux multiples facettes. Oui, elle est énervante, oui elle est parfois hystérique, oui, elle a accumule les galères et les plans foireux, mais surtout, oui, elle est comme nous. Et c’est vraiment ça la force de ces séries : nous laisser regarder une version (quelque peu améliorée, avouons-le) de nous-mêmes, et nous permettre de rire de nos propres soucis. Alors qu’on a voulu nous vendre du rêve pendant des années (Brenda et Kelly de Berverly Hills, je vous juge), les scénaristes semblent avoir enfin compris que les séries portées par des personnages féminins pouvaient aussi mettre en scène des héroïnes anti-glamour mais réalistes. De quoi décomplexer nos soirées tshirt informe/chocapic/Netflix !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.