More
    More
      Array

      Le Weather Summer, cette violente douceur

      Summer Weather

      Mes amis, Ludivine ( la photographe) et moi même, nous l’avons vu, nous l’avons vécu et nous pouvons dire que nous l’avons vaincu !

      L’equipe du Weather avait mis le paquet pour leur toute première édition du Weather Summer. Ce festival plus court que leur festival de Juin était dans la lignée de leur festival en une journée nommé le Weather Winter. Si il est certes plus court, il n’en reste pas moins intense ! 20H de musique non stop, répartie sur 2 warehouses et une scène exterieure.

      Un petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas :

      L’équipe du Weather est la même équipe que nos joyeux lurons de la Concrète. Ce sont, ceux-là mêmes, qui organisent depuis 3 ans les plus grosses soirées et after electro de tout Paris. Ils ont permis de redonner à notre capitale une place phare en Europe pour les soirées et la musique électronique.

      11958046_10153720536015555_666800900381126456_o

      Concernant cette première édition du Weather Summer ?

      Midi, 12h, ou encore minuit si vous vivez avec une heure de l’autre coté de la planète, top départ de ce marathon musical !

      Le lieu, nous le connaissions, c’était celui que nous avions foulé pour Weather Winter! Il se situait porte de la Villette. Les gens de l’accueil étaient prêts dès la sortie de métro pour nous aiguiller et accueillir. La queue était inexistante pour ceux qui arrivaient avant 10h du soir. Les flots de personnes étaient très bien gérés, et on entrait dans l’antre tant attendu assez rapidement. De midi à 18h, seule la scène extérieure était ouverte pour nous faire danser. Ce qui, avec une autre météo, aurait été idyllique, cependant la malchance les surpris, et la pluie n’a pas été leur amie. Les organisateurs avaient pourtant tout prévu pour une grosse fête dès l’ouverture !
      Un pique nique avec des prix spéciaux au niveau des Food-trucks, une Happy-Hour à partir de 17h avec une boisson spéciale Weather offerte à l’achat d’une autre boisson…
      Heureusement, ils avaient tout même couvert la scène extérieur, ce qui nous permettait de pouvoir se dandiner sans être mouillé. Sinon, on avait tout à fait le droit de chanter et de danser avec nos parapluies : Im singing in the rain…..
      La première Warehouse ouvrait à 18h et la deuxième à 22h.

      11990685_10153719832540555_7498763407720450983_n
      Niveau Food et boissons?
      Tout était cashless comme annoncé ( comprenez sans cash, sans liquide, de la vraie monnaie dématérialisée ! ) On retirait une carte que l’on pouvait au préalable accréditer par internet avec la somme que l’on voulait, et cela permettait de payer partout! Les Foodtrucks acceptaient aussi la carte bleue au cas où il ne vous restait pas assez de crédit.
      Sachez que pour la première fois quelqu’un a dû m’entendre râler, car il y avait un stand Haribo ! Enfin des bonbons ! Evidemment ça ne nourrit pas vraiment, mais avouez que ça fait plaisir !
      Sinon, là encore, ils avaient prévu un bon panel proposant des spécialités différentes. De la nourriture indienne, des burgers, des salades, des pâtes… il y avait de tout !
      Concernant les bars, pas de surprise niveau proposition de boissons. Comme pour chaque festival, il y avait de la bière ou du Champagne, avec de l’eau ou des softs. Petit bonus, il y avait aussi du vin blanc ou du rosé ! Très peu de queue en général, malgré les 2 warehouses blindées, le flux était très bien géré et assez rapide.
      12022407_10153720535815555_1152466715598692409_o

      Niveau son et lumière ?
      Les line up avaient été annoncés donc pas de surprise, nos choix d’artistes et notre parcours étaient faits à l’avance.
      La scène extérieure était un peu petite pour accueillir tout le monde, mais au moins on se tenait chaud !
      La scène 1, avait un décor lumineux impressionnant. Pas de gros design mis en place avec des dessins ou des fonds comme on peut parfois le voir, mais un jeu de projecteurs  et un mur lumineux aussi grand que la scène nous permettait de rêver aux rythmes des beats. Le son que se soit sur la scène 1 ou la scène 2 était bien géré, ni trop fort ni pas assez. Nos oreilles se régalaient.
      Concernant la scène 2, pas de mur de projecteurs, mais un totem de LED juste derrière l’artiste s’allumait et s’animait.


      12001000_10153720535605555_8215030740950706003_o

       

      Les artistes se sont enchaînés sans aucun problème avec tous des sets très pointus et travaillés. Que se soit de l’ambient, de la House, de la deep, de la minimal ou de la Techno, on planait.

      La scène 1 était Techno, et pour notre plus grand plaisir a été très violente! Certains sets comme celui de Tommy Four Seven ou de Dave Clarke, ont même chahuté avec du Hardcore Techno.
      La scène 2, plus House, nous a fait danser et swinguer avec des sets en évolution permanente comme celui de Levon Vincent, qui a commencé tout calmement, pour finir par un déchaînement de beats !

      11950384_10153720504660555_2334710355565950370_o

       

      Le coin des asso’ ?

      Comme promis la Féé Croquer était présente pour nous donner des paillettes. Vous pouviez faire du Body Painting, du graffiti, des « faux » tatouages Weather….
      Un coin création dans une cours déjà en récréation !

      12010575_10207498512372013_4421634224535442738_o

      Le petit point négatif, les flaques d’eau en extérieur qui n’étaient pas de leur faute. Peut être que la prochaine fois, un gentil homme se proposera de me porter pour ne pas avoir a marcher dedans !

      Alors oui j’ai aimé, oui on s’est éclaté, eh oui on en redemande car c’était bon !

      Maintenant, je vous laisse, car après avoir dit à tout mes amis; désolée, j’ai Weather, aujourd’huii, je dirai, désolée, j’ai eu Weather.
      Je vais dans mon lit, pour tenter de regagner des points de vie après toutes ses émotions !

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité