More
    More
      Array

      Le Rêve d’un homme ridicule de Dostoieski au Théâtre Belleville

      Le théâtre de Belleville fait la part belle à DOSTOIEVSKI en revisitant « Le rêve d’un Homme Ridicule » du 11 Juillet au 12 Septembre 2015

      Le Rêve d’un homme ridicule, crée en 1876 est l’un des derniers contes de Dostoïevski. Il exprime la quintessence de la culpabilité, des contradictions de la responsabilité individuelle et de l’envie de vivre.

      Le Rêve d’un Homme Ridicule plonge le spectateur dans l’univers d’un homme extra-lucide. Sa vie lui étant devenue insupportable, ne valant plus la peine d’être vécue, il décide de se tirer une balle dans la tête. Au moment de passer à l’acte, il s’endort dans son fauteuil et fait un rêve. A son réveil, il se voit transformé par une révélation, investi d’une mission : prêcher la renaissance et la vie par delà l’ironie du destin des hommes.

      L’Homme Ridicule finit par susciter en nous une surprenante tendresse, une étonnante empathie lorsqu’il en appelle à un amour entre tous les hommes. Sa naïveté est touchante, l’énergie de ses sentiments nous surprend, sa métamorphose nous étonne et fait envie.

      Peut-être que l’image du personnage est-elle tout simplement à l’image ce que subit Dostoïevski lui-même, emprisonné pendant quatre ans au bagne d’Omsk. Il y connut une révélation capitale qui lui fit rencontrer la Russie profonde: «Le bagne m’a beaucoup pris et beaucoup inculqué. Ces années ne seront pas stériles.  » Et on s’en rend bien compte dans le Rêve d’un Homme Ridicule!

      L’adaptation de la Fabrique du Pas Sage propose d’explorer avec modernité et subtilité les fines frontières entre rêve et réalité. Les motivations qu’ils transmettent lors de leurs représentations : aller au théâtre, lire, écouter, faire du théâtre, c’est pratiquer un rituel dans lequel peuvent communier  le lecteur, le spectateur et l’acteur. Le théâtre est bien un événement de la vie sociale, et il ne faut pas omettre son caractère éducatif : distanciation et catharsis. A voir à partir du 11 juillet au 12 septembre 2015 au théâtre de Belleville dans le 11ème à Paris.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.