More
    More
      Array

      Le Mensonge avec Pierre Arditi et Evelyne Bouix au théâtre Edouard VII

      Depuis le début du mois de septembre et jusqu’au 29 novembre 2015, se joue au théâtre Edouard VII la pièce « Le Mensonge » écrite par Florian Zeller et mise en scène par Bernard Murat.

      Alice (Évelyne Bouix) et Paul (Pierre Arditi) s’apprêtent à recevoir leurs amis Michel et Florence à dîner. Alors que Paul s’interroge sur le vin qu’il va servir, Alice lui fait part de ses doutes quant au bon déroulement de la soirée : elle a en effet récemment surpris Michel en train d’embrasser une femme qui n’était pas Florence. Ce qui devait n’être qu’une banale soirée devient alors l’occasion d’une interrogation sur le sens de l’amitié et les relations de couples. Alice multiplie les allusions à l’infidélité devant Michel et Florence, tandis que Paul tente de la dissuader de vendre la mèche, arguant que la situation de ses amis ne la regarde pas. Se rendant compte qu’ils sont en proie à un désaccord profond, Alice et Paul en viennent à discuter de leur propre relation.

      Le mensonge au cœur du couple

      Affiche le mensonge
      Le Mensonge – Théâtre Edouard VII

      Avec « Le Mensonge », Florian Zeller signe le pendant de sa pièce « La Vérité » qui s’était jouée au théâtre du Montparnasse il y a quelques années, dans laquelle Pierre Arditi tenait là aussi le rôle principal. Il n’est pas nécessaire d’avoir vu la première pour apprécier la seconde, mais un spectateur averti pourra y repérer des échos. Cette fois aussi, la pièce est centrée autour de la dichotomie entre la vérité et le mensonge. Cette opposition initiale se retrouve à toutes échelles. La pièce a des apparences de théâtre de boulevard, mais les questions qui sont posées restent graves. Les situations sont à la fois conventionnelles et surprenantes. La mauvaise foi atteint de tels sommets qu’elle en devient criante de vérité.

      Faut-il se mentir à soi-même pour arriver à rester en couple avec un autre ?

      Le spectacle est drôle et bien mené. Servi par un quatuor de comédiens remarquables parmi lesquels Pierre Arditi tire son épingle du jeu, la mise en scène nous rappelle celles des pièces de Feydeau. Avec humour, on s’interroge sur la durabilité du couple et sur le rôle de la vérité au sein de ce dernier.

      • Toute vérité est-elle bonne à dire ou est-il nécessaire pour chacun de garder un jardin secret ?
      • Dans quelle mesure faut-il se mentir à soi-même pour arriver à rester en couple avec un autre ?

      Le débat n’est pas tranché et chacun est libre d’en tirer les leçons qu’il souhaite. Il est tout à fait possible d’en conclure que la tromperie n’est pas si grave dans un couple, mais on peut aussi arriver à la conclusion inverse. Finalement, l’enjeu n’est probablement pas de trouver des réponses définitives à ces questions, mais d’en saisir les enjeux et leurs possibles conséquences.

      Deux pièces de Florian Zeller ont déjà été adaptées au cinéma ces derniers mois: « Une heure de tranquillité » de Patrice Leconte avec Christian Clavier était tiré de la pièce du même nom et « Floride » de Philippe Le Guay avec Sandrine Kiberlain était une adaptation de la pièce « Le Père ».

      Il y a fort à parier que Le Mensonge suivra le même chemin…

       

      Infos pratiques

      La pièce Le Mensonge c’est au Théâtre Edouard VII
      10 place Edouard VII 75009 Paris
      Métro : Opéra, Madeleine, RER A

      Du 29 septembre au 29 novembre 2015, tous les jours à 21h sauf les lundis.

      Durée: 1h40

       

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité