More
    More
      Array

      Le journal des chats de Junji Ito !

      En cette fin d’année, les édition Tonkam nous proposait un one-shot réalisé par Junji Ito. 

       

      Le journal des chats de Junji Ito (Itô Junji no neko nikki Yon & Mû)

      le-journal-des-chats-de-junji-ito-manga-volume-1-simple-236574

       

      Auteur : Junji Ito

      Éditeur : Tonkam (Kodansha au Japon)

      Date de sortie : 21/10/2015

      Nombre de tomes : one-shot

      Prix : 15,50 €

       

      Synopsis :

      Ce manga raconte l’histoire vraie mais exagérée de Yon et Mu les deux chats de Junji Ito. Yon, par exemple, est né avec une tête de mort sur le dos. Un jour, le chat, comprenant que cela effraie les gens, se met à redoubler de fourberie pour leur faire peur ! Sachant que sa cible favorite est… Junji Ito lui-même.

      junji 2
      © Junji ITO / Kodansha Ltd

       

       Quand un maître du manga d’horreur nous parle de ses chats !

      Lorsque Junji Ito emménage avec sa fiancée il se rends compte d’autre chose: il va devoir vivre d’abord avec un puis deux chats !
      A force de voir sa tendre moitié s’amuser avec eux il est aussi tenter d’essayer mais ceux-ci le boude, il va devoir réaliser de prouesses pour être accepté par ses nouveaux colocataires. Entre rires, moments émouvants et frayeurs, le journal des chats de Junji Ito est un recueil de petites histoires autobiographiques.

      junji 4
      © Junji ITO / Kodansha Ltd

      Habitués à lire les œuvres d’horreur de cet auteur, on découvre ici que Juniji ito a aussi beaucoup d’humour ! Ce livre n’est donc pas réservé aux fans de récits d’épouvante.
      La cohabitation forcée avec les chats de sa femme va lui faire découvrir que les animaux de compagnie ne sont pas qu’un désagrément. Le jour ou l’arbre à chats est livré il prends réellement conscience qu’ils ne seront pas que deux dans la nouvelle maison. Sa compagne compte ramener Yon qui est actuellement chez ses parents… Yon, un an, affiche
      fièrement une magnifique tête de mort sur son dos, mais comment un pelage peut il former naturellement une tête de mort ? Ce chat est forcément maudit ! Et comme si ce n’était 
      pas assez, Yon risquant de se sentir seul va avoir la joie d’avoir un chaton de compagnie : Mû ! Un norvégien tout doux qui deviendra vite inséparable de Yon. Junji Ito n’ayant jamais eu de chat découvre les joies de l’amuse chat, des griffures affectives mais aussi les craintes et frayeurs quand Yon s’échappe près de la route ou quand Mû ne se réveille pas après son opération chez le vétérinaire. Ses autoportraits et ceux de sa compagne sont dessinés de façon effrayante de façon à rendre le récit plus drôle encore.

      junji 3
      © Junji ITO / Kodansha Ltd

      Alors est ce que le combo horreur et humour ça fonctionne ? 
      La réponse est oui ! Ça marche même si bien qu’on en vient à regretter que ce ne soit qu’un one-shot. Mais toutes les bonnes choses ayant une fin, il vaut mieux une oeuvre qualitative plutôt qu’une série en dix tomes qui serait répétitive et ennuyeuse. 
      Avant la lecture de ce tome, mon pronostic était très réservé, j’étais même déçue que ce soit un livre d’humour mais après l’avoir dévoré d’une traite je ne peux que vous conseiller de l’acheter. De plus c’est un bel ouvrage mis en valeur par une couverture cartonnée en relief et plusieurs pages couleurs, dont certaines contiennent des photos des héros du manga.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.