More
    More
      Array

      Le concert aérien de Broken Back à la Maroquinerie

      Le jeune français Broken Back était le 22 janvier 2016 à la Maroquinerie pour nous faire (re)découvrir son univers musical.

      BrokenBackPG1

      Depuis trois ans, Broken Back aka Jérôme, venu tout droit de St Malo, nous fait rêver avec ses ballades électro-folk qui rappellent les sonorités de Milky Chance. On se laisse bercer par les mélodies entêtantes et légères de ce troubadour moderne qui nous livre dans son premier EP Dear, Misfortune, Mother of Joy, un aperçu de son univers doux et frais. A sa voix reconnaissable, Broken Back nous livre un mix des beats house sous sa guitare folk, pour une électro aérienne.

      C’est d’abord la jeune chanteuse Jacinthe qui ouvre le bal vendredi 22 janvier. Armée d’une guitare et d’une boîte à rythmes, Jacinthe déverse de sa voix chaude des titres ensoleillés et mélodieux, navigant entre anglais et français, entre textes engagés et titres limpides, pour une session délicieuse.

       

      En piste pour un concert prometteur

      BrokenBackPG2

      Après une première partie qui a réchauffé la foule dans la petite salle de la Maroquinerie, il est l’heure pour Broken Back de faire vibrer un public surexcité qui commence déjà à trépigner d’impatience. Quelques notes de guitare et le show débute en fanfare. Des notes gitanes agitent les deux premiers morceaux du chanteur, accompagné  d’un batteur zélé complétant avec efficacité la guitare rythmique. Pour le troisième titre, Mild Blood, on ressent une pointe de fragilité dans la voix de Jérôme, affectant ainsi le parterre de femmes au premier rang.

      Le spectacle est à la hauteur de nos attentes : plein d’entrain, Broken Back met à l’aise la Maroquinerie, qui se laisse guider par les mélodies electro-folk, à l’image de Say, un titre qu’il dédie à ses parents, présents dans la salle. Cette ballade débute avec un solo de guitare qui s’étoffe progressivement grâce à la voix forte de Jérôme, qui n’hésite pas à monter dans les aigus, dans une sensibilité à fleur de peau. Eraillée, parfois susurrée, la voix de Broken Back se détache de tout ce que vous avez déjà entendu. C’est cette originalité qui lui permet de remporter la réceptivité du public. Reprise d’une chanson qu’ils assurent adorer, Broken Back et son batteur enchaînent sur Skinny Love, le titre mondialement connu de Bon Iver, (re)popularisé par Birdy, et cette fois-ci, la guitare l’emporte sur cette version rythmée. Puis c’est Young Souls, une véritable feel-good song qui gagne le public avec une euphorie non dissimulée, à noter par l’ovation qui suit et qui témoigne de l’attachement du public, conquis par le côté attachant et sympa du chanteur, discutant avec les spectateurs comme avec des amis.

       

      De belles surprises comme page de fin

      BrokenBackPG4

      Annonçant que son ami Klingande est présent dans la salle, Broken Back reprend le titre du DJ Riva avec beaucoup de bienveillance et de tendresse. Le dernier titre est Happiest man on earth, morceau phare de l’EP, repris en chœur par un public plus que conquis.

      Pour le rappel, Jérôme entame une reprise sortie il y a quelques jours du titre culte de Britney Spears, Baby one more time. Les paroles sont reprises par la foule qui connaît ce standard de la pop de la fin des années 1990. Dans l’ambiance surchauffée de cette fin de concert, Broken Back finit en beauté avec Rest in Happiness, un titre sur lequel on avait découvert la voix si particulière de ce chanteur français.
      BrokenBackPG9

      Broken Back : un concert sous le signe de l’émotion

      Ayant su se démarquer de ses concurrents masculins pour présenter un panel de titres recherchés et efficaces et ne réunissant qu’une batterie et qu’une guitare sur scène, le chanteur originaire de Saint-Malo a bien réussi à faire bouger le public de la Maroquinerie, alternant entre émotion et euphorie.


       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.