More
    More
      Array

      La belle révérence de The Dø à l’Olympia

      Initialement prévu le 14 novembre, le concert du groupe français The Dø fait salle comble à l’Olympia le dimanche 20 décembre. Retour sur la dernière date du groupe.

      Quel bonheur enfin de rentrer dans la salle de l’Olympia ce dimanche 20 décembre ! Prévu initialement le 14 novembre mais reporté dans la foulée à cause des attentats du 13 novembre à Paris, le concert de the Dø fait salle comble. Un public de vingtenaires attend le début du concert, avec une impatience qui surprend au premier abord. En effet, on connait bien le groupe français qui régale les amateurs depuis maintenant 2007 grâce au single On My Shoulders,  et qui parcourt les routes de la tournée de leur troisième album Shake Shook Shaken commencée l’année dernière.

      TheDo_Olympia_20décembre

      Dernière date de l’année et marquant la tournée qui s’achève, le concert commence en fanfare avec le pétillant quatuor français Las Aves, qui fait frissonner un public attentif déjà nombreux.  L’air s’échauffe au fur et à mesure que la chanteuse et ses acolytes sautent dans tous les sens sur des rythmes entraînants qui réveillent l’Olympia.

      Arrive enfin le duo français the Dø et leurs musiciens, qui sont ovationnés comme des rois pour cette dernière date. C’est A Mess Like This qui résonne d’abord à l’Olympia, en un magnifique piano-voix. Les mains de Dan et Olivia se tiennent en battant la mesure, et on comprend déjà l’ampleur du concert qui s’annonce : c’est l’amour qui prime ce soir !

      Puis ce sont les morceaux très réussis du dernier album qui s’enchaînent, avec un public qui se révèle être très réactif, avec de vrais et chaleureux applaudissements : les yeux de la masse devant la scène s’allument à chaque nouvelle chanson. Entre émotion et frissons, on est conquis !

      TheDo_Olympia_20décembre2

      Que ça soit les beats ethniques de Slippery Slope ou la force de Going Though Walls ou encore le déjà culte Despair Hangover Ectasy, le mélange prend à chaque fois : on danse, on chante, on remue la tête et on fait corps avec le public qui ne fait plus qu’un. Et c’est quand ils reviennent de coulisses avec la première partie Las Aves, serviettes sur la tête à la queue leu leu, que l’on comprend le tournant que prend la soirée : un véritable clap de fin de la tournée en un joyeux bazar et une ambiance bon enfant chargée d’émotion.

      Le public en redemande toujours plus et reprend les refrains énergiquement, tandis qu’Olivia met la perche de son micro dans la foule, entonnant pendant plus de cinq minutes la mélodie de Trustful Hands, hymne entêtant et touchant, clip récemment sorti. Puis The Dø nous livre une version énergique de Aha, issu du premier album, qui se termine en un beau reggae qui fait remuer la fosse. Puis The Bridge is Broken, commandée à l’occasion du film L’Empire des loups qui les a fait connaître, remet en scène la voix aiguisée d’Olivia.

      TheDo_Olympia_20décembre3

      Après plusieurs rappels, le groupe nous offre quelques perles, dans une atmosphère très intimiste malgré la masse de curieux entassés dans la salle. Tout d’abord le solennel Nature Will Remain qui fait sangloter le public, puis l’ensoleillé Quake, moutain, quake, avant de finir sur un piano-voix, le beau Song for lovers, qui laisse le public totalement bouleversé dans un silence parfaitement juste.

      C’est pour la chanson finale que l’émotion se fait la plus ressentir, lorsque le groupe annonce avoir préparé un morceau spécial pour finir ce concert et rappeler les conditions dans lesquelles il a lieu, après avoir été reporté suite aux attentats du 13 novembre. Dès les premières notes de I love Paris de Cole Porter, popularisée par Ella Fitzgerald et Frank Sinatra, on surprend les visages éparpillés dans le public sourire et c’est d’une belle sincérité que le duo reprend ce standard des années 1950, avant d’accueillir sur scène leur complice Jeanne Added, dont la voix puissante emplit l’Olympia sur des notes parfaites.

      Un salut général de toute l’équipe clôt le concert et la tournée, entre un groupe très ému et un public conquis et béat qui lance des « Magique ! » ou des « Merci ! » qui résonnent dans la salle comble.

      TheDo_Olympia_20décembre4

      Le concert de The Dø du 20 décembre a été une belle page de fin pour cette année de tournée, qui se termine à Paris. Le panel de morceaux tirés de leurs trois albums revient sur les moments de leur carrière, qui montre une splendide évolution depuis 2007.

      Plus qu’un traitement contre la morosité de cette fin d’année, ce concert nous redonne vigueur et courage pour retourner encore plus souvent dans les salles de concert afin de revivre des émotions fortes comme celles-ci. C’est en sortant avec des étoiles dans les yeux qu’on se dit qu’on attend d’ailleurs encore plus patiemment le prochain opus du groupe français.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.