More
    More
      Array

      Kekkaishi ou l’art du kekkai

      Terminé depuis décembre dernier, revenons sur Kekkaishi, ce shonen mélangeant nekketsu et le monde des yokai.

       


       

      Kekkaishi

      kekkaishi 1

       

      Auteur : Yellow Watanabe

      Éditeur : Pika

      Nombre de tome : 35 en France, série terminée

      Date de sortie : 18/01/2006

      Prix : 6,95 €

       

      Synopsis :

      Sumimura Yoshimori et Yukimura Tokine sont les descendants d’une lignée de kekkaishi vieille de 400 ans. Voisins et amis depuis l’enfance, ils luttent chaque nuit contre les entités surnaturelles qui tentent de profiter du pouvoir de l’ancien domaine des seigneurs karasumori. Le début d’une série d’action majeure !

       

       

      Le début de Kekkaishi se distingue par une rivalité entre deux familles, les Sumimura et les Yukimura, deux familles dont la mission est d’empêcher les ayakashi (yokai) de rester dans le domaine Karasumori, territoire qui leur donne une force incomparable s’ils y restent un certain laps de temps.

      Sumimura famille

      La famille Sumimura présente avec 5 personnages ci-contre, comporte en vérité une sixième personne qui fera quelques apparitions dans le manga.

      Yoshimori Sumimura (le jeune garçon enfermé dans le cube) est le personnage principal de Kekkaishi. Assez peureux dans sa jeunesse, il changera vers l’age de 9 ans lorsque sa voisine et rivale Tokine se retrouvera blessée par sa faute. Successeur légitime du rôle de kekkaishi de sa famille, il hait sa position qu’il trouve illégitime vu qu’il n’est que le cadet de la famille après son aîné Masamori, qu’il considère comme plus doué que lui. Yoshimori a pour ambition de devenir un pâtissier. Il voit d’un assez mauvais œil la rivalité qui existe entre sa famille et celle des Yukimura.

      Masamori Sumimura (troisième en partant de la gauche) est le grand frère de Yoshimori. Jaloux du potentiel latent de son frère et de sa nomination en tant que successeur de la famille Sumimura au poste de kekkaishi de la famille, il prendra son envol et quittera le cocon familial avant même le début de la narration pour grimper les échelons dans une entité appelée la guilde, une organisation de l’ombre composée principalement d’ayakashi et de semi-ayakashi qui font régner l’ordre afin que le domaine du surnaturel se répercute le moins possible sur les humains, afin de garder leur anonymat.

      Shigemori Sumimura (premier en partant de la gauche) est le patriarche de la famille Sumimura. Grand père de Yoshimori, Masamori et Toshimori, il symbolise l’ordre et le respect des traditions dans la famille. Il met un point d’honneur à mettre en avant son rôle de kekkaishi (ainsi que celui de Yoshimori) et se chamaille souvent avec la matriarche de la famille Yukimura surtout à propos de la légitimité de leur famille à être des kekkaishi au service du domaine Karasumori.

      Shuji Sumimura (deuxième en partant de la gauche) est le père de Yoshimori, Masamori et Toshimori. Très effacé dans l’oeuvre de Yellow Watanabe, il ne fait que des brèves apparitions dans les scènes de la vie quotidienne de Yoshimori. Il n’a aucun don pour percevoir le surnaturel.

      Toshimori Sumimura (premier en partant de la droite) est le benjamin de la famille. Comme son père il est très peu mentionné, même s’il commence à s’éveiller à ses pouvoirs durant la trame de l’histoire.

      sumiko-sumimura-foto

      Sumiko Sumimura est la mère de Yoshimori, Masamori et Toshimori. Elle pourrait être désignée comme le sixième membre de la famille Sumimura ou encore le membre fantôme (clin d’œil à Kuroko), car elle n’est jamais chez elle. Kekkaishi de grand talent, elle voyage au gré de ses envies et motivations. Elle détient néanmoins des informations importantes à propos du domaine Karasumori et sera plus présente vers la fin du récit.

       

       

      La famille Yukimura est beaucoup plus petite et ne compte que 3 femmes dont une dépourvue de pouvoir. 

      YUKIMURA-Tokine-manga

       Yukimura Tokine est le personnage principal féminin de Kekkaishi. Elle a deux ans de plus que Yoshimori, et c’est une étudiante exemplaire en plus d’être séduisante. Elle côtoie Yoshimori depuis son enfance et se questionne beaucoup sur la nature de leur relation. Elle a aussi beaucoup d’admiration pour Masamori l’aîné de Yoshimori, ce qui a tendance a attiser la jalousie de ce dernier. A l’instar de Sakura dans Naruto, Tokine est douée d’une grande technique et d’une belle maîtrise de ses capacités, même si ses aptitudes naturelles sont beaucoup moins grandes que celles de son rival.

       

       

      tokiko

       

      Yukimura Tokiko est la grand-mère de Tokine. Elle entretient la rivalité existante avec la famille Sumimura, en entrant régulièrement en conflit avec le patriarche de leur famille.

       

       

      Yukimura Shizue est la mère de Tokine, on ne la voit que très rarement et elle n’a aucun pouvoir.

       

       

      Un kekkaishi qu’est-ce que c’est ? 

       

       

      Oui, parce que je vous parle de ce mot depuis tout à l’heure, mais les néophytes n’ont peut être pas bien compris le concept. Les kekkaishi sont des êtres ayant la capacité de manipuler l’espace utilisant l’enseignement de leur précurseur Tokimori Hazama, le premier gardien du domaine Karasumori. Sa mise en application principale est le kekkai, un espace de forme cubique permettant de multiples usages, comme l’enfermement, le bouclier ou encore une plateforme pour se déplacer. Cette invention donne finalement une originalité à l’oeuvre ainsi qu’une dimension stratégique aux combats.

      Kekkaishi 14

       En plus de cela, les kekkaishi utiliseront certaines autres formes de modulation de l’espace comme le nenshi ou le zekkai. 

      kekkaishi nenshi

      kekkaishi zekkai

       

       

       

       

       

       

       

      L’univers des yokai/ayakashi

      Kekkaishi nous propose un bestiaire très riche à commencer par les compagnons de nos personnages principaux qui sont Madarao et Hakubi ! Ces esprits canins ont un odorat très développé, leur permettant de pister les créatures surnaturelles qui envahissent le domaine. D’ailleurs, un arc sera dédié à l’un d’eux qui a un passé assez particulier.

      kekkaishi 2

      Plus tard, dans la narration nous verrons une organisation nommée la Guilde, dont Masamori fait partie, réunissant des yokai ou semi-yokai. Cette cellule a pour but de jouer un rôle de force de l’ordre surnaturelle. Et le domaine de Karasumori étant l’un des plus puissants du Japon, des opérations de coopération entre nos deux héros et la Guilde auront lieu.

       

      kekkaishi 10

       

       

      Les forces de Kekkaishi 

       

      Kekkaishi n’est pas très connu en France, mais il n’a rien à envier à certains gros titres comme Naruto ou One Piece, car son auteur Yellow Watanabe a su y intégrer de nombreuses qualités .

      Un technique originale qui est l’art du kekkai, on retrouve souvent lors des œuvres de ce type, des personnages qui combattent avec les éléments classiques (feu,eau, air, glace, terre), ou avec des armes asiatiques (katana, kunai, etc…). Dans le manga, les combattants principaux nous montrent une autre façon de combattre. Les combats sont plus tournés sur la stratégie, l’inventivité, les forces et les faiblesses de leurs techniques de combats.

      l’univers des yokai est bien exploité, beaucoup de ces créatures sont inventées par Yellow Watanabe et d’autres sont simplement reprises et légèrement modifiées. 

      Une romance bien dosée, entre Yoshimori et Tokine mais qui ne nuit pas à la trame principale.

      Des questionnements profonds surtout au niveau des êtres surnaturels, des questions sur l’humanité, le pouvoir ou l’appartenance à un groupe sont souvent abordés surtout dans l’arc Kokubôrô.

      On sait où on va,comme l’histoire est terminée en 35 tomes. La qualité est constante du début à la fin, on n’est pas dans la surenchère comme certaines séries. L’éditeur fait son possible pour rendre disponible tous les tomes.

      Un beau trait, les dessins sont beaux, les cases ne sont pas trop surchargées, les personnages sont classes, et les combats sont clairs.

      Sumimura.Brothers.full.46820

      L’anime

       

      Kekkaishi a été également adapté en anime de 52 épisodes entre 2006 à 2008 par le studio Sunrise. La série retraçait les 10 premiers volumes de l’oeuvre de Yellow Watanabe mais qui n’a malheureusement jamais été licenciée en France.

      Voici son opening ci-dessous :

       Pour finir 

       

      J’espère que cet article vous donnera l’envie de découvrir cette merveille qu’est Kekkaishi, et vous incitera à la lire et merci aux éditions Pika d’avoir poursuivi sa publication jusqu’à son dénouement malgré ses faibles ventes. 

       

      Kekkaishi 15

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.