More
    More
      Array

      Julian Casablancas et Jehnny Beth : un tube punk, un !

      Rencontrés lors d’une tournée sud-américaine, la mayonnaise a pris sévère entre le leader des Strokes et la meneuse des Savages, 2 groupes qui revendiquent une certaine punkitude du rock 2010’s. Le garçon et la fille se montrent comme cul et chemise dans leur clip reprenant un tube danois d’il y a 30 ans, « Boy-girl » : visionnage et explication.

      « On dirait un mec danois qui essaie de dire des mots qui sonnent anglais” : telle est la première réaction du duo à l’écoute de la version originale de « Boy-Girl », tube punk du groupe Sort Soul sorti en 1984. Le punk est de ces musiques qui ne s’écrivent pas, mais qui se crie par instinct, il ne fallait pas plus longtemps pour le groupe pour s’approprier ce « Boys & Girls » à la sauce punk artisanal (la sauce brit-pop étant la paternité de Blur, « Girls & Boys » à la sauce sexy-soul, de Prince). En l’agrémentant d’un reboot du clip sorti à l’époque, et surtout en lui insufflant un coup de peinture sauvagement vintage.

      Retour en 1984. Le couple danois s’égosille à s’appeler par leur sexe respectif par dessus des saccades de guitare et de rythmes primaires, le tout devant un fond bleu. Certains pouvaient légitimement s’attendre à un défilement d’images par dessus ce fond bleu (le fameux principe de l’incrustation était très en vogue dans les clips musicaux de l’époque), ce qui ne se fera pas sur l’ancienne version. Défaut comblé par nos nouveaux acolytes : reprenant grosso-modo les plans du clip de 1984, on y voit derrière des séquences diverses d’une ville qui ne dort jamais, d’animaux sauvages, de motifs fluos kitch et de groupes de deep-funk. Julian Casablancas et son look d’indéboulonnable mods aux mêches couleurs henné sort sa rengaine nonchalante et pour s’adresser à la miss, visiblement en manque de sensations. Le dandinement trépigné de Jehnny Beth, tentée pour tomber sa veste, nous sort des dédaignes d’aguicheuse et attire l’attention (et la tension) vers elle. Jusqu’au paroxysme d’une éruption volcanique qui finit le clip. Avec un aspect global très 80’s et « tube cathodique », ce petit flash-back éclair et sexy déploie de l’électricité positive en à peine 2 minutes, donné par 2 grands caractères du rock actuel, pour ça, on adore.

      Julian Casablancas & Jehnny Beth
      Julian Casablancas & Jehnny Beth

      Julain Casablancas et son groupe the Voidz ont sorti leur premier album en novembre 2014. Le deuxième album des Savages « Adore Life », sort en janvier prochain chez Matador Records.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.