More
    More
      Array

      Je reviendrai vous voir !

      Paru en mai chez Akata, passons en revue Je reviendrai vous voir le one-shot de George Morikawa !

       

      Je reviendrai vous voir (Ai ni iku yo)

      je-reviendrai-vous-voir-manga-volume-1-simple-229827

      Auteur : George Morikawa, d’après l’oeuvre de Nomuni

      Éditeur: Akata (Kodansha au Japon)

      Date de sortie : 28/05/2015

      Nombre de tome : One-shot

      Prix : 6,95 €

       

      Synopsis :

      Fukushima, le 11 mars 2011. Quelques jours après la triple catastrophe qui a frappé le Japon, Nobumi, père de famille et illustrateur jeunesse, décide de partir en tant que bénévole pour aider à reconstruire la zone sinistrée. 
      C’est son histoire vraie que raconte George Morikawa dans ce oneshot. 
      Une oeuvre aussi humaine que troublante, qui questionnera les lecteurs jusqu’au plus profond d’eux-mêmes.

      je reviendrai vous voir

       

      Bénévole à Fukushima

      Je continue dans ma lignée de lectures post Fukushima, après « Daisy » et « H-E » c’est à Je reviendrai vous vous voir que je m’attelle. Etant une fan de Morikawa, je ne m’attendais pas à du mauvais, mais là j’ai été très agréablement surprise et vraiment touchée par l’histoire de Nobumi. Une oeuvre qui vous serre la gorge et vous met les larmes aux yeux ça existe encore ? 
      La réponse est : oui.

      je reviendrais 1
      © 2012 George Morikawa / KODANSHA

      Nobumi est illustrateur de livres pour enfants, après la catastrophe de Fukushima, il se sent très concerné par la souffrance des victimes. Etant lui même père de famille, il pense avant tout aux enfants: auront-ils l’envie de sourire à nouveau ? Il décide donc d’envoyer des livres qu’il écrit mais aussi ceux d’autres auteurs jeunesse qu’il a collectés à travers son blog.
      Très heureux de pouvoir envoyer tout ça, il poste une annonce pour remercier tous les donateurs. Et là ce n’est pas des encouragements ou remerciements qu’il reçoit des lecteurs, mais des messages d’insultes. Certains lui reprochent de ne penser qu’à lui même, à son propre plaisir, que son don n’aidera personne car les sinistrés ont besoin avant tout de produits de première nécessité et de bénévoles sur place. On lui dit même que ses livres ne seront pas lus et ne serviront à rien. Et là c’est le déclic ! il décide partir là bas, sur place pour voir de ses yeux et aider le plus possible.

      je reviendrai 2
      © 2012 George Morikawa / KODANSHA

      Nobumi rejoint une équipe de bénévoles pour aller aider sur place, des célébrités se joignent au groupe, on leur prête un bus gracieusement, chacun emmène ce qu’il pense être utile sur place. La route se fait dans la bonne humeur mais, à l’arrivée c’est une vision cauchemardesque qui attend le groupe. Des bâtisses écroulées et des montagnes de déchets à déblayer juste pour pouvoir se frayer un chemin. Mais attention on ne touche pas aux piles de gravats qui n’ont pas été fouillées par les secouristes car il se peut qu’il y ait encore des victimes enfouies….
      Aux scènes d’horreur s’ajoute la terrible odeur de pourri et des conditions climatiques difficiles, décidément cela va être très dur à supporter. Les bénévoles aident au mieux mais leur
      travail leur parait insignifiant et ils sont pris de découragement plus d’une fois. La première rencontre avec les survivants se passe assez difficilement: entre ceux qui ont tout perdu ,ceux qui attendent désespérément qu’on retrouve le corps d’un membre de leur famille et certains qui les agressent, aucun parmi eux ne s’attendaient à ça.
      Au plus profond du malheur, il existe une lueur, un espoir de tout reconstruire pour y vivre à nouveau presque comme avant et ça vaut toutes les souffrances endurées.
      Les bénévoles vont aussi faire de belles rencontres qui vont leur donner envie de se donner encore plus, parfois jusqu’à l’épuisement.

      je reviendrai 3
      © 2012 George Morikawa / KODANSHA

      Je reviendrai vous voir est une oeuvre pleine d’humanité, comme on aimerait en lire plus souvent. D’autres mangaka ont participé à ce tome ( Ken Akamatsu, Mitsurô Kubo, Kôji Seo, Hideo Nishimoto,Nobuyuki Fukumoto, Hiro Mashima, Kazuki Yamamoto,Miki Yoshikawa, Makoto Raiku) chacun d’eux a réalisé une demi page. 
      Ce manga vous présente la souffrance des sinistrés de Fukushima sans fioriture. Pas le temps de s’apitoyer, car ça n’aide pas à avancer, il s’agit d’un manga qui parle de courage, d’empathie et d’entraide. Un must have pour tout ceux qui recherchent des titres réalistes et matures.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité