More
    More
      Array

      How I Met Your F.R.I.E.N.D.S

      Les deux séries américaines F.R.I.E.N.D.S (1994) et How I Met Your Mother (2005) ont presque dix ans d’écart, et présentent en dépit de cela de très nombreuses similitudes, concernant les personnages et les intrigues. 

      How I met your mother et  friends

      Un synopsis semblable, c’est loin d’être exceptionnel. Une bande d’amis, qui ont presque la trentaine, vivent à New York des histoires pleines d’émotions, ou amitiés et amour sont au rendez-vous. Essayez donc de faire deviner de quelle série je parle avec cette phrase. Certains répondront FRIENDS, d’autres I How Met Your Mother. Mais beaucoup de nouvelles séries s’inspirent de leurs aînées, cela n’a rien de choquant. Sauf lorsque l’inspiration devient du plagiat, l’intérêt devient tout de suite plus limité.

      Des personnages qui n’ont rien à voir ?

      Un homme qui ne pense qu’au sexe, qui drague grâce à des phrases d’accroche telles que « Have you met… », ou « How you doing ? », qui joue sur son physique et ne rappelle jamais ses conquêtes. Une femme qui a de gros problèmes avec son père, soit parce que celui ci veut tout contrôler, soit parce qu’il aurait préféré avoir un fils. Cette même femme qui vient d’un monde totalement différent des autres personnages, l’une d’un autre pays, l’autre d’un milieu social bel et bien étranger. Elle qui doit partir loin de ses amis, au Japon ou à Paris, mais qui finit par revenir. Cette femme qui sera au centre des histoires amoureuses, mais nous y reviendront plus tard. Un autre homme ; qu’il soit architecte ou paléontologue, il est passionné par son métier, et ne cesse d’ennuyer ses amis avec ses travaux. Amoureux transi, c’est un (trop) grand romantique. Et enfin, un couple d’amoureux dont le mariage prend une place considérable, ainsi que les tentatives de conception d’un bébé.

      Des souvenirs différents ?

      Pour commencer, les deux séries nous offrent des flash-back du « prom bal » des protagonistes. Tandis que Ross et Chandler sont colocataires depuis le lycée, Ted et Marshall se sont rencontrés… En collocation, à la fac. Marshall abandonnera Ted pour s’installer avec Lily, et Chandler fera de même envers Joey. Ross et Barney partagent également des points communs, puisque leur première fois fut avec une femme couguar, bibliothécaire pour le premier, amie de sa mère pour le deuxième.  Lily et Monica rencontrent leur futur mari parce que ceux-ci habitent la même chambre que Ted pour la première, et Ross pour la seconde. Pour ce qui est des souvenirs honteux, le clip « let’s go to the mall » que Robin tente à tout prix de cacher n’est pas sans rappeler la première apparition TV de Joey, qui joue un rôle secondaire dans un film X.

      Des intrigues incomparables ?

      La plupart du temps, les personnages se retrouvent dans deux endroits importants. L’appartement de Monica, dans F.R.I.E.N.D.S, et celui de Ted et Marshall dans How I Met Your Mother. Tandis que la relation amoureuse entre Robin et Ted fait des hauts et des bas, celle de Ross et Rachel prend une importance considérable tout au long de la série. Les « running gags », les éléments comiques qui reviennent durant les 7 et 10 saisons sont également semblables dans un certain nombre de cas. Ross et Joey se battent au même titre que Barney et Marshall pour savoir qui a le droit au titre de « meilleur ami ».

      Ces quatre personnages de se battront également pour être le témoin de mariage de Chandler et Ted. Rachel/Robin avouera quant à elle son amour pour Ross/Ted le jour de son mariage, mariage qui était voué à l’échec dans les deux cas puisque la mariée était jalouse de l’ex copine du marié. Pour continuer sur les mariages, Il faut souligner le fait que le couple Marshall-Lily a fait le même parcours matrimonial que le couple Chandler-Monica, puisque l’un comme l’autre ont voulu faire un mariage sur un coup de tête, cherchant quelque chose de bleu, de vieux, de neuf dans un casino à Atlantique City pour les premiers, et à Las Vegas pour les seconds. Les deux mariages ont été ayant été abandonnés, ce sont les amis, Joey et Barney, qui auront l’honneur d’être les prêtres de la cérémonie. Pour clore cette partie sur les mariages, Rachel et Lily sont confrontés au même problème durant des noces, cacher leur grossesse en évitant de boire de l’alcool sans éveiller les soupçons, afin de ne pas voler la vedette aux futurs mariés.

      Le couple Marshall-Lily se calque sur celui de Monica et Chandler, tous veulent habiter hors de New-York pour leurs enfants, ce qui sera un choc pour les autres personnages. La conception d’un bébé, intrigue centrale de plusieurs épisodes dans les deux cas, est très difficile , encore plus pour le dernier couple, contraint d’adopter.

      Concernant les intrigues familiales, Phoebe et Barney, tous deux orphelins, finissent par retrouver leur parent manquant, qui était en fait quelqu’un qu’il connaissait depuis longtemps et tentent tant bien que mal de créer des liens, bien que les débuts soient difficiles. Les parents causent également des problèmes à Rachel et Ted puisqu’il divorcent pendant les deux séries. Les parents s’immiscent jusque dans le lit des personnages, puisque Lily, Marshall et Ross voient à travers leur bien-aimé(e) leurs pères et mères.  La dernière similitude concernant les familles est au niveau fraternel, puisque les petites sœurs de Robin et Rachel sont toutes les deux immatures, et bien entendues gardés aussi loin que possible de Barney et Joey. Le père de Lily et la mère de Rachel veulent tous deux être là pour aider leur enfant pendant leur grossesse.

      De tas de petits événements comiques ponctuent les deux séries. En effet, Monica et Ted ont affaire à des voisins particulièrement bruyants lors de leurs ébats. Marshal et Rachel quant à eux, se doivent forcés de faire semblant de fumer afin d’être mieux acceptés par leur boss. Lily et Joey gardent très difficilement un lourd secret, la première ne doit pas dévoiler que Barney et Robin sont ensemble, tandis que le second protège l’amour de Chandler et de Monica. Les personnages en arrière-plan jouent également un rôle, Gunther rêve de sortir avec Rachel, tout comme la serveuse du Mac Laren’s veut coucher avec Barney, à la différence que cette dernière réussira. Mashall est obsédé par un « hamburger parfait » qu’il a goûté une fois, mais ne retrouve jamais. Joey, qui lui, devient fou lorsqu’il s’achète son « perfect sandwich », qu’il protège même de ce qu’il pense être une fusillade. Chandler et Marshall se retrouvent au chômage, ils sont alors complètement déprimés, amorphes sur leur canapé pendant de longs jours. Toujours pour ce qui est du chômage, ce sont Joey et Barney qui trouvent du travail à Marshall et Phoebe qui désespèrent d’être engagés. La technique du « naked man » enfin, n’a rien d’une création originale, puisque Joey l’utilise plusieurs années avant Barney.

      L’amour est toujours un élément central et perturbateur, puisque c’est une femme qui séparera momentanément Joey de Chandler et Barney de Ted. Lily et Phoebe sont deux artistes ratées, Lily peint aussi mal que Phoebe chante, et toutes les deux sont contraint d’exercer des métiers comme institutrice ou masseuse afin de gagner leur vie. Ted et Phoebe découvrent un jour non sans surprise qu’ils sont connus dans le monde du X, car leur nom a été utilisé contre leur volonté par une vieille connaissance de Ted, et la jumelle de Phoebe. Barney et Joey ont plus d’un point commun puisque tous deux jouent dans une pièce particulièrement nulle, et tous les deux l’infligent à leurs amis, même si Joey pense qu’il a du talent et que ses pièces sont bonnes alors que Barney rend cela volontairement insupportable. Rachel de son côté veut prouver qu’elle est capable de cuisiner, mais une erreur de recette, et elle se retrouve avec une infâme mixture, sorte de hachis parmentier sous forme de dessert. Dessert qui ressemble étrangement à celui que Lily se force à faire lorsqu’elle est est chez ses beaux-parents, avec ses plusieurs couches, certaines sucrés, et d’autres salées. Autre détail comique, le « Middle name » de Chandler (Muriel) et de Ted (Evelyn) qui sont tous deux source de quolibets.

      Bien que le système narratif soit différent, How I Met Your Mother n’a presque rien inventé. Parmi les personnages, idées et intrigues diverses et variés, seuls les acteurs ont un jeu bien à eux, qu’ils n’ont pas volé à d’autres séries. Barney, par exemple, se retrouve avec un piercing au lobe qui s’infecte tout au long d’un épisode, idée volée à la série « Two and a Half Men », où Alan se retrouve face au même problème.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.