More
    More
      Array

      House of Cards saison 3 : Notre premier bilan (avec spoilers) [critique]

      Bilan de la troisième saison d’House of Cards.

      La troisième saison de la série House of Cards est arrivée dans son intégralité le 27 février dernier sur la plateforme Netflix. On a retrouvé l’esprit de la première saison. Frank Underwood (Kevin Spacey) occupe désormais le poste qu’il convoitait depuis de nombreuses années, celui de président des Etats-Unis d’Amérique aux côtés de sa chère épouse Claire Underwood (Robin Wright). Ils vont unir leur force pour tenter de marquer de leur empreinte, l’histoire de la présidence américaine. Son premier déplacement en tant que président est d’aller visiter la tombe de son père dans sa ville natale de Gaffney, en Caroline du Sud.

      Le public reste le confident privilégié de Frank. Celui-ci utilise ses moments de réflexion pour s’expliquer en aparté à la caméra : « Je ne serais pas ici si j’avais le choix. J’ai à faire ce genre de choses maintenant, car ça semble plus humain et vous devez être un peu plus humain quand vous êtes président. »Frank semble au début de la série, changé, en proie à quelques doutes. Tout comme dans les deux précédentes saisons, Claire n’apaise en aucun cas la colère de Frank. Au contraire, elle l’attise davantage, l’exhortant à exploiter sa rage afin qu’il l’utilise pour vaincre ses ennemis. C’est l’un des points forts de la série lorsque les scénaristes se concentrent sur la relation particulière qui unit ses deux personnages complètement dénués de scrupules. Ils s’affûtent l’un l’autre..

      pp

      Parvenus au sommet, quel peut être l’objectif du couple? Les Underwoods deviennent de plus en plus agressifs et réalisent que la Maison-Blanche n’est en réalité qu’une prison dorée.  Les performances de Kevin Spacey et Robin Wright sont toujours aussi impressionnantes dans cette saison 3. Frank semble pleinement conscient de la facilité qu’il dispose depuis qu’il est président. Il n’hésite même pas à nommer son épouse comme ambassadrice à l’ONU, malgré son manque de pouvoirs, et lance son projet de loi « American Works ». Ils’agit d’un projet de loi d’emplois massifs. Frank finit par trouver un adversaire de taille avec qui il pourra rivaliser : le président russe Petrov (Lars Mikkelsen). Les scènes impliquant ces deux protagonistes sont très bien menées. La deuxième partie de la saison nous plonge dans les conflits conjugaux du couple présidentiel en plein milieu des élections.

      oo

      Malgré une légère déception, House of Cards reste une valeur sûre. Alors que les deux premières saisons se sont concentrées sur l’ascension de Frank, la troisième saison a changé les choses. Certains n’apprécieront pas. Il n’est plus un homme qui peut gagner le cœur des gens avec des promesses ou des menaces. Cette saison nous a proposé énormément de choses qui n’ont pas été toutes bien exploitées. Entre Frank qui tente de relancer son mandat présidentiel en lançant une campagne moins prometteuse et Doug qui se bat pour le rachat de son âme, la série a laissé plusieurs questions en suspens. Elle s’est conclue par un cliffhanger attendu sur la relation de nos deux protagonistes.

      Bande-annonce saison 3

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.