More
    More
      Array

      Hommage à Yoshihiro Tatsumi, père du « gekiga », manga pour adulte.

      L’auteur japonais Yoshihiro Tatsumi, maître du manga japonais pour adultes, est décédé le 7 mars dernier à l’âge de 79 ans.

      Yoshihiro Tatsumi naît à Ōsaka le 10 juin 1935. À 14 ans, il rencontre Osamu Tezuka qui habite alors Ōsaka et lui donne par la suite des conseils. Noboru Ōshiro le présente aux éditions Tsuru shobō, et il y débute en 1952 avec la nouvelle Kodomojima (« L’île aux enfants »). Il reçoit en 1972 le prix de l’association des auteurs de bande dessinée japonaise pour Hitokuigyo (« Poisson cannibale ») .

      Blizzard Noir
      Première de couverture de « Blizzard Noir », éd. japonaise

      De 1995 à 2006, il écrit Gekiga hyōryū (« Un rescapé du gekiga », publiée en France sous le nom Une vie dans les marges), fresque historique autobiographique, prépubliée dans le magazine Mandarake Zenbu. Elle est publiée en recueil par Seirinkōgeisha en 2008, maison d’édition qui avait auparavant publié en 2002 et 2003 deux compilations d’anciennes histoires courtes de Tatsumi : Daihakken (« Grande découverte ») et Daihakketsu (« Grandes fouilles »). Tatsumi obtient pour Une vie dans les marges le Grand prix du prix culturel Osamu Tezukaen 2009.

      Il meurt à l’âge de 79 ans, le 7 mars 2014.

      Une vie dans les marges
      Une vie dans les marges (劇画漂流, Gekiga Hyōryū, littéralement « Le rescapé du gekiga »)

       

      À travers une quinzaine d’années – d’août 1945 à Juin 1960 – Tatsumi met en scène son double, Hiroshi Katsumi, qui doit faire face aux problèmes financiers de son père, à l’échec du mariage de ses parents, la jalousie et la mauvaise santé de son frère, et aux innombrables pièges qui l’attendent sur le marché hautement concurrentiel du manga dans la moitié du 20ème siècle.

      La maison d’édition française Cornélius en a publié la version française en 2011.

      A noter :

      Une adaptation d’Une vie dans les marges en film d’animation par le Singapourien Eric Khoo, nommée Tatsumi, est sortie à Singapour en septembre 2011, après avoir été présentée au festival de Cannes 2011 dans la compétition Un certain regard. Le film sort en France le 1er février 2012. Il reprend également cinq histoires courtes de l’auteur : L’EnferMonkey mon amourJuste un hommeOccupé et Good by..

      Pour voir des extraits du manga et du film d’animation, nous vous invitons à cliquer sur le site Bishonen

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.