More
    More
      Array

      Grand Corps Malade dévoile ses premiers pas au cinéma

      Le slameur Grand Corps Malade sera présent ce soir lors de l’avant première de son biopic, au cinéma d’art et essai Le Studio d’Aubervilliers. Le long métrage intitulé Patients raconte l’histoire de sa propre vie et en particulier du combat qu’il a mené pendant douze mois en centre de rééducation, alors qu’on lui avait annoncé qu’il resterait probablement paralysé à vie après un accident de plongeon à l’âge de 20 ans.

      grand-corps-malade-1_5454524
      Grand Corps Malade. J. MIGNOT

      Ce récit autobiographique est l’adaptation directe de son livre éponyme du même nom paru en 2012, dans lequel il racontait son combat suite à l’accident. L’artiste avait annoncé son adaptation sur grand écran en octobre 2015, quatre mois avant le début du tournage. Lors de cette annonce, Fabien Marsaud (de son vrai nom) avait dit vouloir raconter « l’univers d’un centre de rééducation qui accueille des personnes lourdement handicapées. Et au milieu de ce drame, il y a beaucoup de vie, beaucoup d’humour et beaucoup d’auto-dérision. » Le livre avait rencontré un franc succès puisque il s’était écoulé à plus de 200.000 exemplaires d’après les éditions Don Quichotte. On attend donc avec impatience de voir comment Grand Corps Malade va nous faire vivre son histoire à travers les images, quatre ans après l’avoir fait à travers les mots. 

      Le film dont la sortie officielle est prévue pour mars 2017 a d’ailleurs été primé au festival de Sarlat en Dordogne où il a reçu la Salamandre d’Or –prix du meilleur film– parmi les 11 en liste, ainsi que le Prix des Lycéens, attribué par des élèves spécialisés en cinéma. Ses acteurs ont également raflé le Prix d’interprétation masculine, décerné à titre collectif. Jusqu’à maintenant, les seuls expériences du slameur dans le monde du cinéma avaient été le doublage de Joe dans le film d’animation Jack et la mécanique du cœur en 2014, et celui de Rictus dans Toy Story 3 en 2010.

      C’est Medhi Idir, complice de Grand Corps Malade depuis leur rencontre sur la production d’Au bout du tunnel (ci-dessous), qui co-réalise le film avec lui.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.