More
    More
      Array

      Golden Globes 2016: Le garçon et la bête et Souvenirs de Marnie non sélectionnés

      L’animation japonaise a été boudée lors des dernières nominations de l’édition des golden globes 2016. Les films Souvernirs de Marnie (sorti le 14 janvier 2015 en France) et surtout le Garçon et la bête de Mamoru Hosoda qui sortira le 13 janvier 2016 en France ne seront pas présents pour cette 73 ième édition.

      Les longs-métrages sélectionnés sont:

      • Vice-Versa
      • Le Voyage d’Arlo
      • Shaun le mouton
      • Snoopy et les Peanuts
      • Anomalisa

      Cette sélection montre clairement la prédominance des studios américains puisque Shaun le mouton est le seul film européen. Le long-métrage des studios Aardman est une belle réussite grâce à une idée originale parfaitement menée et à une animation bien maîtrisée. Pixar place ses deux films de l’année 2015 dans ce quinté, leur retour a été apprécié par la presse et les professionnels. Anomalisa n’est pas encore sorti en France mais les images dévoilées attisent notre intérêt. Le synopsis tranche avec ce qu’on a l’habitude de voir, le ton est plus adulte.

      Les résultats des Golden Globes seront donnés le 10 janvier 2016.

      Pourquoi l’animation japonaise n’est pas représentée?

      Afin de rendre hommage aux fabuleux studios Ghibli, on aurait pu croire que leur dernier long-métrage produit serait nommée. Le film n’est pas au niveau de ses prédécesseurs en raison d’une histoire qui ne nous transporte pas.L’animation est toujours de bonne facture mais il manque cette maestria qui faisait la marque de leurs plus belles réussites. Ce n’est pas vraiment une surprise que le film ne figure pas aux Golden Globes.

      Toutefois, Mamoru Hosoda mérite largement cet honneur. Sa filmographie n’est pas aussi prestigieuses que ses collègues provenant de d’autres studios, mais chacune de ses réalisations nous transporte dans d’autres dimensions. Il y a une véritable magie dans ses oeuvres, il adapte chacune de ses histoires en y insérant des sujets qui nous tiennent à coeur. Les médias européens en parlent peu et pourtant, Hosoda est le maître orfèvre de l’animation japonaise actuelle. Son prochain film, le Garçon et la bête, distribué en France par Gaumont est un véritable bijou que vous pourrez découvrir en janvier.

      La décision de ne pas nominer Le Garçon et la bête est une véritable surprise. Hosoda constitue actuellement l’avenir de l’animation japonaise à l’international.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.