More
    More
      Array

      GOD EATER : un premier épisode explosif !

      On l’attendait depuis début juillet… D’abord retardé par le studio ufotable (revoir l’annonce) et remplacé par un épisode spécial intitulé « God Eater Extra », nous revoilà aujourd’hui pour vous parler de ce premier épisode du shonen God Eater diffusé par la plateforme ADN, tant attendu cet été !


      God Eater



      GOD-EATERTitre original : Goddo Ita – ゴッドイーター

      Année de production : 2015

      Première diffusion (France) : 12 juillet 2015

      Nombre d’épisodes : 13

      Studio d’animation : Ufotable (Fate/Zero, Fate/Stay night : UBW)

      Auteur : Bandai Namco Games (JV)

      Réalisateur : Takayuki Hirao (Captor Card Sakura, Coyote Ragtime Show)

      Directeur artistique : Masaru Yanaka (Captain Earth)

      Character Design : Keita Shimizu (Fate/Stay, Fate/Zero, FMA, School Rumble)

      Directeur photographie : Kentarô Waki (Valvrave the Liberator),

      Montage : Tsuyoshi Imai (Ghost in The Shell)

      Musique : Gou Shiina (God Eater JV Series, Mr Driller,Tales of…)


      Synopsis


      L’humanité n’est presque plus qu’un vague souvenir, un mot tombé dans les oubliettes, qui n’apporte que rire amer et désespoir… Les Aragami, ces mystérieuses créatures démoniaques qui ont décimé la population et que rien ne semble pouvoir occire sont responsables de ce chaos. Mais un groupe pharmaceutique semble tenir la clé de ce qui pourrait être une infime lueur d’espoir pour le genre humain… Les Jinki. Armes organiques capables de fusionner avec certains humains, elles sont les seules armes efficaces contre les Aragami. Et aussi le seul salut possible pour le reste de l’humanité. Renka Utsugi est l’un de ces porteurs de Jinki. Lui et son unité se battent pour sauver le monde des Aragami. Mais reste t’il encore un espoir ?




      Une animation inhabituelle mais très réussie



      Fujiki et Renka
      Fujiki Kota et Utsugi Renka – ADN – God Eater ©

      C’était la cause du retard de la diffusion du premier épisode de God Eater… Tiré de jeux vidéo éponyme, God Eater et ses premières images faisaient plutôt penser à un jeu vidéo qu’à un anime et pouvaient, comme le craignaient les producteurs et le studio, décevoir certains fans. Les graphismes de cet anime sont particuliers et il est difficile de passer à côté de ces couleurs plus ternes et ces textures inhabituelles pour nos yeux. Mais si les premières secondes ou minutes pourraient en choquer certains parmi vous, sachez que nos yeux s’y habituent étonnamment vite et qu’on y prend même goût ! Mes yeux ont été ravis d’enfin voir de nouvelles couleurs et textures, plutôt qu’une énième animation bien lissée typique de tous les anime d’aujourd’hui. Plus proche d’une animation de jeu vidéo, God Eater est à mes yeux, parfaitement dans ses baskets avec le studio ufotable et ce style d’animation particulier.


      Un scénario classique mais efficace


      L’humanité décimée par des monstres sans pitié, une poignée d’êtres humains hors du commun capables de sauver le monde avec des armes bien particulières… C’est du déjà-vu, tout le monde le conçoit. Mais ce qu’on aime dans ce scénario, c’est justement son côté classique rendu unique par l’animation dont je vous parlais juste au-dessus et son engrenage. Car il faut bien avouer que l’ensemble Aragami/Renka/Unité1/Jinki/Fenrir, fonctionne particulièrement bien. Et que le deuxième épisode qui sort demain tarde et se fait grandement attendre ! Car God Eater, c’est la découverte de Fenrir, le dernier refuge pour les humains, mais aussi et surtout, des combats titanesques des God Eater et des Aragami… Le tout dans un rythme qui s’endiable au fur et à mesure de l’épisode avec une ambiance musicale exaltante !


      Avec des personnages qu’on se plaît à suivre !



      Renka Utsugi
      Utsugi Renka – ADN – God Eater ©

      Et bien sûr, un bon anime ne serait pas bon s’il n’avait pas son lot de personnages attachants ! Et on trouve en première ligne son personnage principal, Utsugi Renka. On admire sa détermination, on frémit devant son courage qui pourrait bien lui coûter la vie plus qu’une fois et on craint sa lame. Un personnage que l’on suivra avec envie et plaisir dans son entraînement afin de devenir un God Eater. Mais surtout… On attend avec impatience le second épisode de God Eater pour en découvrir un peu plus sur cette fameuse escouade n°1 qui compte des personnages plutôt atypiques… On n’oublie pas non plus Kota, l’autre nouvelle recrue maladroite que l’on retrouvera sûrement aux côtés de Renka tout du long de l’anime. Des personnages certes classiques, mais attachants et avec du charisme. Mais attendons d’en savoir un peu plus sur eux avant de porter un réel jugement.


      En bref… God Eater c’est des graphismes uniques auxquels il faudra s’habituer pour certains, des personnages charismatiques qu’on veut découvrir et des combats qui s’annoncent titanesques ! God Eater est pour moi, l’un des anime que je suivrais avec assiduité et impatience cet été sur ADN ! Petit trailer de rattrapage pour ceux qui hésiteraient encore à le suivre ! 


      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.