More
    More
      Array

      Gamescom 2015 : nous avons vu Hitman un peu partout !

      Oui, on a vu Hitman, et on l’a même vu partout vu que des cosplays officiels traînaient à côté du stand, arborant fièrement leurs flingues et leurs code-barres (et bien entendu leur calvitie). Les acteurs étaient bien choisis cela dit, même bien plus que Timothy Olyphant, eux faisaient vraiment peur ! Revenons au jeu. Comme pour Deus Ex Mankind Divided, un niveau de gameplay était présenté, et on entendait beaucoup trop le stand Final Fantasy, mais là il faut avouer que c’est moins grave puisque le célèbre Agent 47 n’est pas vraiment du genre causant, et les commentaires allemands de Square Enix Germany étaient sûrement très utiles, mais seulement quand on parle la langue.

      Bref, le fringuant chauve devait assassiner Viktor Novikov dans une sorte d’hôtel de luxe parisien qui abrite un défilé de mode. Ici pas d’action pour « bourrins ». 47 tue un employé pour lui voler ses vêtements, il cache son arme dans une caisse de fruits pour éviter d’être fouillé avec, il se cache, se faufile, et bien d’autres. Hitman semble donc jouer à fond la carte de l’infiltration imaginative, exactement comme d’habitude. On nous montre diverses possibilités d’en finir avec notre cible, divers choix et opportunités, mais rien de révolutionnaire par rapport aux autres opus de la série. Déjà dans Hitman premier du nom en 2000, on pouvait procéder de plusieurs manières pour atteindre notre cible et la liberté d’action était mise en avant. Les habitués ne seront pas dépaysés, mais en fait, quand on y réfléchit, les possibilités de gameplay ont déjà été bien optimisées par le passé, on a du mal a voir comment IO Interactive pourrait révolutionner la série de ce coté là.

      Côté graphismes, le tout est très beau, mais Kihaa qui a assisté aussi à la conférence a relevé quelques détails dans les décors relativement bâclés. A voir si cela sera corrigé dans la version finale. Sinon pas d’inquiétudes à avoir, Hitman est bon, très bon, mais espérons que son manque d’évolution de gameplay ne conduise pas la série à s’essouffler. Cela devrait être compensé par le côté sandbox annoncé qui devrait apporter un peu de fraîcheur à la saga.

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité