More
    More
      Array

      Festival d’Avignon 2015 : un bilan mitigé

       

      On peut dire que l’édition 2015 du Festival d’Avignon aura été plombée par la canicule, mais aussi par une programmation très contrastée avec des spectacles excellents et d’autres franchement décevants.

      Les chiffres donnés en bilan sont à peu près les mêmes donnés à l’entrée du festival soit selon Olivier Py (Festival IN) et Greg Germain (Festival OFF)  : 

      «Pour sa 50ème édition en 2015, 26 régions de France (dont 4 départements d’Outre-Mer) et 25 pays étrangers installés dans 127 lieux (dont 11 nouveaux), 1071 compagnies qui ont présenté 1336 spectacles. 128 compagnies étrangères. 565 spectacles de théâtre, 301 d’humour, 76 de théâtre musical, 83 de danse, 311 autres spectacles jeune public, musique etc.».

      Pour le « IN », nous retiendrons malgré tout un taux de fréquentation honorable de 93,05% sur 58 spectacles, 280 représentations, 120 907 billets proposés à la vente et 112500 billets délivrés – invitations comprises. 

      Pour notre part nous retiendrons ces belles surprises qui ont émaillées nos soirées caniculaires.

      Tout d’abord « Fugue », théâtre musical déjanté et jubilatoire de Samuel Achache (l’un des trentenaires qui faisait son premier festival), L' »Ubu » itinérant et imparfait mais tellement généreux d’Olivier Martin Salvan, « Le Vivier des noms » de Valère Novarina qui  sait si bien s’entourer pour donner une évidence à sa langue dynamitée, « Forbidden di Sporgersi », spectacle brut de Pierre Meunier mettant la pensée libre et joyeuse d’une jeune femme autiste et écrivain.

      Extrait de « Fugue »

      Mon coup de coeur personnel, le « Porteur d’Histoire », chasse au trésor littéraire impossible à résumer, succés-surprise des trois éditions passées.

      Le pitch : Par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin Martin doit enterrer son père. Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête à travers l’Histoire et les continents…

      Le Teaser

      A noter le succès de BLOND BLOND BLOND, que nous suivons depuis le début de l’année au Sentier des Halles à Paris.

      Retrouvez la critique produite par justfocus.fr : ICI

      Quelle sera cette édition demain, la soixante-dixième du festival ? La programmation est déjà établie « à 80 % », mais Olivier Py a refusé d’en dévoiler le contenu, sinon en promettant un hommage à Jean Vilar. Il faudra attendre mars 2016 pour en connaître davantage.

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité