More
    More
      Array

      Festival Chorus, De Oxmo Puccino à DJ Pone une soirée rap et électro

      Cette année encore le Festival Chorus a accueilli du 1er au 10 Avril 2016, un panel d’artistes des plus variés sous le Dôme et le chapiteau du Magic Mirror. Ce Vendredi 08 Avril, l’honneur est donné aux artistes rap et hip-hop de la scène internationale avec un brin d’électro.

      Little Simz, une ouverture de soirée féminine et consciente

      La petite Little Simz qui ne fait pas ses 22 ans est bien le coup de cœur de cette soirée. La jeune anglaise adoubée par Jay-Z et Kendrick Lamar est une boule d’énergie. Elle déboule sur la scène du Magic Mirror et entraîne le public dans son sillage. Ce concert est pour elle la dernière date de sa tournée durant laquelle elle a fait découvrir son album « A Curious Tale of Trials + Persons ». Elle est ravie et visiblement touchée par le retour que lui fait le public du Festival Chorus. Parmi tous ses morceaux,« Gratitude » est celui qui définirait le mieux le sentiment que l’on ressent en sortant de son concert!

      Little Simz Festival Chorus 2016

       

      La jeune scène du rap français prend aux tripes

      Georgio fait partie de la nouvelle génération du rap français. C’est donc un jeune public qui se presse pour le voir performer sous le Dôme. Ses titres sont tirés de ses ressentis et s’inspirent d’histoires vécues comme en témoigne le titre « Malik ». La silhouette frêle et élancée du jeune rappeur se découpe magistralement dans les faisceaux de lumières qui traversent la scène et électrisent le public. Accompagné de son backer, il interprète les morceaux de son premier album « Bleu Noir ».  La scène parait être son terrain de jeu, plein d’énergie, et de passion ce jeune artiste agite la foule avec une facilité déconcertante. Sa fraîcheur nous fait du bien.
      A sa suite, le rappeur parisien Lomepal vient dégainer sa fureur égocentrique tirée de son dernier opus « Majesté ».

      Georgio Festival Chorus 2016

      Oxmo Puccino, massivement charismatique

      Oxmo Puccino,  tête d’affiche de cette soirée est définitivement chez lui sur la scène du Festival Chorus. « Slow Life » extrait de son dernier opus « La Voix Lactée » lance la soirée. Entre jeux de lumière, chorégraphie des musiciens et mise en scène bien pensée, le charisme de notre sage poète est saisissant. Oxmo Puccino nous offre même un petit freestyle où il challenge ses musiciens. Le talent et la musique sont à l’honneur avec ce band complice et sautillant. Oxmo Puccino conclut sur le classique « Mama Lova » et sous le Dôme, on ressent à la fois l’émotion du public et de l’artiste aussi content de l’accueil. Personne ne veut vraiment se quitter mais toute bonne chose a une fin.

      Oxmo Puccino Festival Chorus 2016

       

      Les mentors assurent la fin de soirée

      C’est donc DJ Pone qui célèbre ses 20 ans de carrière et The Pharcyde à que reviennent la tâche de maintenir un public en éveil. Son set électro ponctué des interventions surprises de Triptik et Skread, mais aussi Orelsan et Nekfeu finissent par combler un public en extase. La soirée se clôt en toute beauté avec le groupe de rap The Pharcyde. Originaires de Los Angeles ces légendes du rap américain ont vu leur album « Labcabincalifornia » (1995) s’inscrire au Panthéon du genre.

      Une soirée ponctuée de surprises, de moments groovy et poétiques à la hauteur de nos attentes. C’est un dernier week-end qui s’annonce prometteur pour la suite du Festival Chorus 2016 avec des artistes tels que les soeurs Ibeyi (soirée alternative du Festival Chorus) et le rappeur Nekfeu.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.