More
    More
      Array

      Festival Aurores Montréal – une programmation qui va vous réchauffer !

      La 4ème édition du festival Aurores Montréal se tiendra à Paris cette année du 5 au 12 décembre avec une programmation des plus éclectique. C’est l’occasion de découvrir les artistes de nos cousins de la scène québécoise et canadienne !

      Ce festival est une vraie bouffée d’air frais et on en a bien besoin par les temps qui courent.

      Une vingtaine d’artistes réparti sur une semaine de concert dans quelques salles parisiennes. Ainsi, le Divan du Monde, Madame Arthur, la Maroquinerie, le Pan Piper, le Centre FGO Barbara et le Centre Culturel Canadien accueille le festival pour des moments de découvertes et de rencontres chaleureuses. Parce qu’avec nos cousins, il ne peut en être autrement !

      Voici la programmation incroyable des Aurores Montréal

       

      5 décembre au Divan du monde

      Betty Bonifassi (révélée par la B.O des Triplettes de Belleville) sera au Divan du monde avec sa voix incomparable et remarquable. Du blues, de la soul, du funk, de l’électro et du rock mélangé dans un show explosif. Comme ça ça peut paraître indigeste, mais le résultat est plus que savoureux. Son dernier album, Lomax, est sorti en septembre de cette année !

      Auteur-compositeur prolifique, Louis-Jean Cormier a fait parti de Karkwa, un des groupes phares du rock indépendant québécois. En dehors de ce projet, il écrit pour lui des textes plus intimes et poétiques. Son deuxième album, Les grandes artères, vient tout juste de sortir en France et il viendra nous le présenter sur scène en solo.

      Son originalité et sa grande sensibilité lui ont permis de se faire remarquer au Canada mais aussi en France. Salomé Leclerc est la nouvelle force montante de la chanson québécoise. Avec une interprétation déroutante et saisissante, elle saura vous convaincre. 27 fois l’aurore, son second album, est sorti en octobre dernier et elle viendra défendre cette musique pop-folk teintée d’électro.

       

      6 décembre au Centre culturel canadien

      Saratoga c’est une guitare et une contrebasse, deux voix et des textes tendres qui ne laissent pas insensibles avec une pointe d’accent charmant. Chantal et Gasse forment un duo à la complicité incroyable et ils aiment la partager dans des concerts intimes. C’est un moment comme celui là qui vous sera proposé. Ils ont déjà conquis l’ensemble du territoire québécois. C’est votre tour !

       

      7 décembre à la Maroquinerie

      Lisa Leblanc a connu un début de carrière fulgurant : un premier album, 4 ans de tournée et plus de 140 000 albums vendus sur deux continents. Sa musique, c’est du rock efficace qui n’est pas rappeler PJ Harvey. Elle vient de sortir un nouvel opus, Why You Wanna Leave, Runaway Queen ?, majoritairement en anglais et viendra le présenter sur scène à Paris dans le cadre du Festival Aurores Montréal. 

      The Blind Suns est un groupe atypique : une pop teintée de garage avec une batterie synthétique, des guitares à la Dick Dale, et des mélodies sucrées chantées en duo. Leur dernier album, I Can Sea You, propose des titres aériens qui s’écoute très facilement. C’est impressionnant et totalement inattendu. A découvrir sur scène donc ! 

       

      8 décembre au Divan du monde

      Bernard Adamus est ce type de chanteur parolier québécois comme on les aime. Humour, amour, bons mots, amitié et musique décalée. Il faut parfois s’accrocher pour comprendre tout ce qu’il débite, mais c’est un artiste qui vous extirpera sans problème un sourire et vous fera repartir le coeur léger. Il revient avec un troisième disque plus optimiste et festif que les précédents… Et ce n’est pas peu dire !

      Ludo Pin laisse sa pop-électro légère se diffuser et ses textes empreints d’une inquiétude résignée vous interpeller. C’est un chanteur singulier qui n’a pas son pareil pour raconter le quotidien. Sur son nouvel album, il le regarde sans amertume, ni regret, mais avec une certaine tendresse. Une douce mélancolie en somme qui coule doucement avec sa voix susurrante et discrète.

      Attention, accrochez-vous, ça risque de secouer ferme ! The Lost Fingers, c’est Byron Mikaloff, Alex Morissette et François Rioux à la guitare et Valérie Amyot à la voix : du Jazz Manouche qui donne envie de danser et de sautiller sur des reprises étonnantes et entraînantes. Au menu : Stromae, Deee-Lite, Michael Jackson, Bon Jovi, AC/DC, Plastic Bertrand, Serge Gainsbourg… et plein d’autres encore.

       

      9 décembre chez Madame Arthur

      Du indie rock romantique qui flirt avec le shoegaze ; du brit-rock des années 80 chanté en français : voilà à quoi ressemble la musique de Bernhari, véritable homme-orchestre, chantant, jouant du clavier d’une main et des percussions de l’autre. C’est langoureux et captivant et cela vous permettra d’attaquer le week-end en douceur. 

      Pandaléon est un groupe de rock alternatif chanté en français. Leur musique est issue d’un fort contraste inspiré par le dégradé entre la campagne et la ville. Sur scène, leur performance alterne entre une ambiance calme et plutôt planante et des moment d’une forte intensité. Leur dernier album, Atone, est paru en début d’année et on vous recommande de l’écouter !

      Rosie Valland fait parti de ses voix québécoise qu’on admire et qu’on retient : puissante, forte en émotion, douce et ici, on rajoute un petit grain rugueux sur certaine montée qui est particulièrement prenant. En mars 2016 elle lance un EP surprise, Nord-Est, avec Jesse McCormack à la réalisation. Elle nous enchantera de sa musique entre chanson, rock, folk et électro. Un univers riche et organique.

      Un peu de hip hop sombre avec Shawn Jobin. Ce jeune rappeur porte haute l’étendard de la langue française dans l’Ouest canadien et dénonce les injustices et les abus avec le mot juste. De la pertinence, du flow le tout dans une langue de molière bien maîtrisée. Pour les fans de rap intelligent et bien senti !

       

      9 décembre au Divan du Monde

      Derrière Kensico se cache l’auteure-compositrice-interprète montréalaise Gaëlle Bellaunay. Pour son dernier album, elle a eu la chance de travailler en collaboration avec les producteurs et compositeurs Daran, Mathias « Schneebi » Schneeberger (Foo Fighters…), Chris Goss (Queens Of The Stone Age, Soulwax…) et Alain Johannes (PJ Harvey, Arctic Monkeys…). C’est donc bien entourée qu’elle nous confiera ses nouvelles chansons au Divan du Monde.

      Matt Holubowski est un de ses artistes qui s’est fait remarquer en participant à la populaire émission La VoixLors de son audition à l’aveugle il est en Égypte et sa performance lui vaut une tonne de message et des commandes d’albums via son Bandcamp. C’est le début impressionnant d’une carrière qui le fait rejoindre Audiogram l’année dernière. Une voix à découvrir d’urgence ! Il vient de sortir son deuxième album cet automne.

      Peter Henry Phillips, c’est en fait Pierre-Philippe Côté, aussi connu sous le nom de “Pilou”. Il a débuté comme musicien pour de nombreux artistes avant de mettre à profit ses talents d’auteur-compositeur-interprète multi-instrumentiste pour lui-même. Son album The Origin est inspiré de la nature et de la beauté qui l’entoure est sorti en France en novembre. Une musique folk berçante et belle !

       

      10 décembre au Pan Piper

      Klô Pelgag, Chloé Pelletier-Gagnon, sait aborder des sujet grave mais avec légèreté et une fausse insouciance dans la voix qui redonne de l’humanité aux sujet qu’elle aborde. Univers très coloré et imagé, elle se pose comme storyteller en français. Elle viendra présenter son nouvel album, L’Étoile thoracique, sur la scène du Pan Piper.

      Luciole est une artiste qu’on ne présente plus. De la tendresse, des paroles qui transporte doucement sur un nuage avec une voix sensuelle est catpivante. De la poésie mais avec une pointe de réalité et de modernité qui nous ancre et nous touche. Laissez-vous séduire par cette artiste authentique dont la musique oscille entre chanson et ballade. Un petit parcours initiatique à suivre !

       

      12 décembre au Centre FGO Barbara

      Grande gagnante du Festival international de la chanson de Granby 2015, Caroline Savoie propose des chansons juste, sincères et intimes. Elle nous fait entrer avec une pudeur naturelle et simple dans son univers et nous apporte espoir et chaleur humaine. Sa voix unique, douce et légèrement éraillée, lui comme un charisme déconcertants. Elle séduit partout où elle passe. Son premier album est une invitation à un petit road trip. On part avec elle ?

      Mehdi Cayenne Club, c’est un plat exotique et à la saveur aigre douce. Encore un grand mélange de genre inattendu et pourtant efficace : du funk, de la pop, du folk, un chouille de punk. Sorti cette année, son dernier album Aube est déroutant mais saura vous surprendre. Le jeune homme n’a pas son pareil pour chanter, mélangeant français et anglais dans un joyeux bordel parolier qu’on trouve fun !

      Une programmation alléchante n’est-ce pas ? Nous en tout cas on a déjà quelques chouchous ! et vous ?

      Retrouvez toutes les informations sur le site de Kalima production

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité