More
    More
      Array

      Exposition Lascaux à Paris : l’art des cavernes

      Voir l’exposition Lascaux à Paris c’est avoir la possibilité de faire un saut de 20 000 ans dans le passé.

      Située dans l’un des pavillons de la Porte de Versailles, le public déambule à travers plus de 1500 m2 dédiés à la grotte que l’on surnomme « la Chapelle Sixtine de la Préhistoire ». Intitulé Lascaux 3, ce fac-similé créé en 2010 a été montré en premier lieu à Bordeaux. Il fut par la suite exporté à l’étranger avant d’être présenté en ce moment même à Paris, et ce jusqu’au 30 août 2015.

      L’exposition commence par l’explication de la découverte de la grotte de Lascaux par quatre adolescents en 1940. On apprend par la suite les différentes étapes que celle-ci a connues, de son ouverture au public en 1948 à sa fermeture en 1963 pour des raisons de conservation, et enfin sa reproduction nommée Lascaux 2 située à côté du site originel en 1983.

      grotte lascauxC’est par le biais d’un film en imagerie virtuelle avec des lunettes 3D que nous pouvons admirer la grotte dans son intégralité. On prend conscience qu’elle s’étend sur plus de quatre-vingt-cinq mètres de long divisés en plusieurs salles.

      Grâce à une reproduction grandeur nature, nous observons les peintures rupestres ainsi que les gravures. Un jeu de lumières nous permet d’admirer ces gravures souvent cachées sous les peintures et difficilement perceptibles. Par ailleurs, cette exposition offre pour la première fois la chance de découvrir que parmi tous ces animaux peints dans Lascaux, tels que des chevaux, bisons, taureaux, aurochs…, il y avait également la présence unique et exceptionnelle d’un homme représenté avec une tête d’oiseau.

      Des images d’archives, des commentaires sur les techniques de peinture, les outils utilisés pour peindre ou encore des objets du quotidien sont également présentés au sein de cette exposition. À travers des jeux ludiques, nous pouvons nous familiariser avec ces hommes de Cro-Magnon. Quatre sculptures de ces hommes préhistoriques nous permettent d’ailleurs de nous rendre compte de leurs similitudes avec nous.

      lascaux2L’exposition est organisée avec un accueil par tranches horaires afin d’éviter une affluence excessive, ce qui laisse l’opportunité de profiter pleinement de toutes les installations. De plus, un audioguide, que je recommande vivement, est proposé gratuitement avec une version enfant et une version adulte. En plus des diverses explications pertinentes et vulgarisées, celui-ci nous invite à écouter des interviews de paléontologues, d’artistes peintres et de philosophes narrant des histoires parfois surprenantes et méconnues.

      Cette reproduction de Lascaux permet de prendre conscience de la capacité intellectuelle de ces hommes préhistoriques. Celle-ci donne la possibilité de nous questionner sur leur art et son utilité avec tout ce qu’il comporte de créatif et d’esthétique.

      Le philosophe Jean-Paul Jouary s’interroge par ailleurs sur cette question :

       «  Et si l’art n’était pas la conséquence de la formation de l’homme, mais au contraire ce par quoi nous sommes devenus ce que nous sommes ? »

      Voir cette exposition Lascaux c’est retourner en enfance, se sentir petit face à ces peintures si réalistes et pourtant si lointaines. Que ce soit par la précision des tracés ou par leurs tailles, ces animaux représentés en mouvement semblent prendre vie sur les parois, offrant au public un véritable choc visuel. Du début à la fin, un silence règne au sein de cette exposition, signe d’homo sapiens émerveillés et impressionnés par les traces de nos ancêtres.

       

      Cecile C

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.