More
    More
      Array

      Empire saison 2 : Un retour retentissant

      Critique du premier épisode de la saison 2 d’Empire, série créée par Lee Daniels et Danny Strong. Spoilers.

      La saison dernière, nous avons tous été surpris par le succès rencontré par la série Empire sur la Fox. En terme d’audience, la série a réalisé le carton plein. Pour sa nouvelle saison qui a été lancée le 23 septembre dernier aux Etats-Unis, la série n’a pas eu de difficulté à faire de nouveau la différence devant une concurrence rude. Ce premier épisode a rassemblé pas moins de 16,2 millions de téléspectateurs. Avec une intrigue révolutionnaire et des personnages au fort caractère, la série a tout pour séduire.

      Dans ce season premiere de la saison 2, nous reprenons l’histoire au point nous l’avons laissé. Lucious est en prison pour le meurtre de Bunky. Pendant ce temps-là, sa famille tente désespérément d’apaiser le climat au sein deempire cookie l’entreprise. L’épisode s’ouvre sur un concert en plein air en l’honneur de Lucious considéré chez certains comme un « dieu. » L’objectif est aussi de récolter des fonds afin d’éviter qu’Empire connaisse une fin désastreuse. Après une première saison de grande classe, Empire continue sur sa belle lancée. Les messages délivrés dans chaque épisode sont toujours aussi intéressants et captivants. Dans cet épisode, les scénaristes n’y vont pas par quatre chemins. La série s’attaque ouvertement au système carcéral américain qui a du mal à être de fois juste et équitable. Mais l’objectif de ce season premiere ne consiste pas seulement à s’attaquer aux sujets polémiques de l’actuelle société américaine. Il apporte également des réponses aux différentes questions laissées en suspens dans la première saison. Par exemple, le cas de Franck Gathers (le redoutable dealer dénoncé par Cookie) incarné par l’excellent Chris Rock a été réglé pour de bon.

      Avec des personnages hauts en couleur à l’image de Cookie, Lucious ou encore Jamal, Empire reste l’une des valeurs sûres de la Fox. De temps en temps, l’intrigue s’agrémente d’une bonne touche d’humour. On a l’impression que les acteurs prennent un véritable plaisir à jouer ces personnages devant la caméra. La mise en scène de ce premier épisode est aussi un des points forts sur lesquels la série peut s’appuyer. Elle est visuellement épatante. Encore une fois, il est difficile de s’ennuyer devant un épisode d’Empire, car tout est fait dans le but de captiver l’attention des téléspectateurs. Rien n’est laissé au hasard. Tout est bien ficelé.

      empire lucious

      Malgré qu’il est victime d’un terrible coup de poignard dans le dos, Lucious désire toujours protéger ses siens. A l’extérieur, les choses se déroulent autrement. Cookie et sa bande (Andre, Hakeem, Anika) espèrent détrôner Jamal de son poste de PDG d’Empire. Pour cela, ils vont à la rencontre de Mimi Whiteman, une millionnaire ayant un faible pour les femmes. Elle a notamment des yeux sur Anika qui a du mal à jouer le jeu. Cookie lui fait comprendre qu’elle devra se plier à ses règles. S’il faut coucher avec elle pour lever des fonds, elle le fera même contre sa volonté. Sauf que Cookie ne se doute pas de ce qui se prépare derrière son dos. En réalité, c’est Lucious qui tient les ficelles depuis la prison. Le manque de discernement est l’une des choses qu’on pourrait facilement lui reprocher, car ça n’est pas dans ses habitudes de se faire surprendre de la sorte. Il sera donc intéressant de revoir à nouveau le face à face de deux personnages qui s’annonce dores et déjà grandiose.

      Il fait sans aucun doute que la deuxième saison d’Empire démarre en puissance. Elle peut toujours compter sur ses comédiens capables de tout faire. La suite promet encore de belles choses.

      Crédits Images : @Spoiler.tv

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité