More
    More
      Array

      Elite Dangerous en version 1.1

      Première mise à jour majeure pour Elite : Dangerous

      Le mmo spatial Elite Dangerous a rendu accessible sa première mise à jour 1.1, considérée importante. Au programme, des traductions qui raviront sans doute les joueurs concernés. Plus besoin de se faire à l’anglais, le jeu comporte maintenant une version française, allemande et russe.

      De plus, des améliorations graphiques ont été apportées au jeu. Maintenant, il est plus facile de reconnaître les planètes peuplées puisque des lumières sont reconnaissables depuis l’espace pour symboliser les villes. Les planètes telluriques, elles, sont mieux conceptualisées et plus détaillées. Le calcul des itinéraires passe désormais à 1000 années lumières.

      Pour ce qui est du contenu, des objectifs communautaires sont désormais disponibles. Il s’agit d’œuvrer en groupe pour accomplir des objectifs communs à tous les joueurs. Ainsi, vous pourrez aider la communauté par en aidant par exemple à la construction de stations spatiales, ou encore de vaisseaux. Ces objectifs pourraient bien faciliter l’exploration de certaines zones, et tout le monde a y gagner. Ces objectifs peuvent êtres avancés en groupe ou seul.

      elite002

      Désormais, les joueurs qui découvriront de nouveaux systèmes et planètes seront crédités sur la carte de la galaxie. Cela prend effet rétroactivement. A noter que pour le moment, 895 135 systèmes stellaires ont été explorés par les joueurs, ce qui peut paraître beaucoup de prime abord, mais cela ne représente que 0,000223% de la surface de jeu totale.

      Il reste des choses à faire pour les joueurs d’Elite : Dangerous, et ce n’est pas cette mise à jour qui me fera mentir ! La prochaine devrait arriver début mars, et sera plus axée vers le multijoueur, notamment les possibilités d’interactions et de communications entre les joueurs.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.