More
    More
      Array

      « Diskodub » : Taïwan MC est de retour !

      TPlus d’un an après la sortie de son premier EP intitulé « Heavy This Year », la voix rauque du collectif marseillais Chinese Man s’impose sur la scène reggae/dub/digital de cette fin d’année 2014 en nous offrant son second EP intitulé « Diskodub ». Un projet solo, plein de promesses pour la suite !

      Taïwan MC, accompagné de son éternelle barbe imposante, de ses lunettes et de sa casquette, s’est révélé au grand public en 2009 grace au titre « Miss Chang », issu de l’album « Racing With The Sun » de Chinese Man, sur lequel il posera sa voix rauque et rythmée en faisant découvrir à un public curieux et éclectique son style atypique.

      Du Freestyle au studio

      Artiste au départ connu pour ses freestyles et son flow incroyable mis à l’honneur dans de nombreux sound system sur l’hexagone, Taïwan MC est un savant mélange entre reggae digital, rubadub, dancehall et drum and bass qui, mis bout à bout, affichent un résultat prometteur et efficace : une voix profonde, teintée de rythmes jamaïcains et électroniques.
      Après avoir accompagné Chinese Man à travers une tournée de 210 dates, Taïwan MC se décide pour la première fois en 2013 à proposer un projet qui lui est propre. C’est ainsi que son premier EP « Heavy This Year », produit par ses accolytes de Chinese Man Records, verra le jour au grand bonheur des amateurs de reggae dancehall digital de qualité.

      « Heavy This Year » : l’essai réussi

      Pour ce premier EP de 6 titres, 4 d’entre eux seront des featuring avec notamment la superbe performance de Taïwan MC et Biga Ranx sur le « Mojo Riddim » (que l’on vous recommande dès maintenant si vous ne le connaissez pas déjà!). Un premier EP réussi, et révélateur des multiples influences dont le MC est alors imprégné de par son expérience et son goût prononcé pour le reggae, le hip hop et la drum and bass.

      « Diskodub » : le talent confirmé

      Fin 2014, le MC marseillais à la voix jamaïcaine revient avec un second EP intitulé « Diskodub » dans la continuité du premier sans pour autant se reposer sur son précédent succès.
      Taïwan MC nous propose en effet cette fois-ci un projet solo de 8 titres, sans featuring, mais toujours produit par ses fervants supporters et amis Chinese Man Records.

      "Diskodub", second EP de Taïwan MC

      Pour ce second projet, nous retrouvons de nouveau cette voix étonnante digne d’un MC jamaïcain accompagné d’une french touch que l’on ne saurait décrire par de simples mots. Une voix que nous connaissions déjà mais qui n’en finit pas de nous étonner. En effet, ce projet solo permet à l’artiste de nous prouver qu’il dispose d’un flow digne des meilleurs MC, mais également d’une large palette de possibilités en  posant notamment sa voix sur des consonnances Reggae Digital, Drum and Bass, mais également Funk, Disco ou Rubadub.

      « Diskodub » nous prouve définitivement que Taïwan MC n’est pas là pour se reposer ni pour que nous nous endormions, mais plutôt pour mettre le feu aux scènes et soirées qu’elles soient aux influences Reggae, Drum And Bass ou Dancehall. Ce projet plus funky que le précédent n’en détonne pas moins avec l’identité de son auteur : coloré, rythmé, ambitieux et innovant !

      « Cet EP est un disque hybride de reggae digital teinté de funk 80’s, de dancehall rétro-futuriste et de dub psychédélique »

      Chinese Man Records

       Voilà qui est dit !

      Nos Diskodub coups de coeur :

      Diskodub : morceau ayant inspiré le titre de l’EP à l’artiste, celui-ci est le plus significatif du style de ce nouveau projet. Un morceau à la fois funk et dancehall, trés détaillé et nuancé, à écouter jusqu’à la fin !

      What a joy : morceau le plus dancehall de l’EP de Taïwan MC. On retrouve son flow incroyablement rythmé et coloré nous faisant danser même malgré nous !

      Stand Tall : titre aux influences rubadub à travers lequel Taïwan MC nous prouve qu’au-delà d’être un MC d’exception, celui-ci sait également chanter, et nous propose une palette alors inconnue de sa voix imposante et séductrice.

      Blaze It Up Manudigital Remix : dernier morceau de cet EP, comme si Taïwan MC avait voulu terminer cette oeuvre en beauté en invitant l’un des plus prodigieux et créatifs producteurs de reggae français du moment : Manudigital. Bass Man de Biga Ranx, celui-ci prouve depuis quelques années son talent notamment à travers ses « Digital Session » à découvrir de toute urgence si ce n’est pas encore fait.

      « Diskodub » est donc une véritable oeuvre hybride, que nous serions incapables de ranger dans une catégorie particulière et c’est bien évidemment en cela que repose le génie de cet EP. Un projet ambitieux, funky et prometteur pour les prochaines créations de l’un des meilleurs MC français !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.