More
    More
      Array

      [Critique] Mangeons

      Mangeons ! est un manga en 4 tomes qui s’est finit en France en 2015, profitons donc des repas chargés de fin d’année pour lui rendre hommage.

       

      Mangeons ! (Taberu dake)

       

      mangeons-manga-volume-1-simple-76724

       

      Auteur : Sanko Takada

      Éditeur : Casterman (Shogakukan au Japon)

      Date de sortie : 05/03/2014

      Nombre de tomes : 4 au Japon, série terminée, 4 en France

      Prix : 7,95 €

       

      Synopsis :

      D’elle, on ne connaît rien ou presque. Cette superbe jeune femme surgit sans crier gare dans la vie de gens ordinaires qui ont pour point commun d’être agacés, écrasés parfois, par les tracas du quotidien. Jeune diplômé attendant désespérément le résultat d’un entretien d’embauche, homme hanté par le souvenir de la rupture avec sa compagne, mari torturé par sa propre infidélité… Les âmes à secourir sont légion pour celle qui pourrait être la déesse de la bonne chère.
      Le temps d’un repas auquel elle convie silencieusement cette galerie de personnages, elle leur redonnera le sourire, l’espoir, ou cette légèreté qu’ils ont perdue. Ses armes : une gourmandise ô combien communicative et une sensualité où se rejoignent désir et plaisir du palais, qui feront vite oublier l’incongruité de ses apparitions toujours plus hilarantes.

       

      mangeons 1
      © 2010 Sanko Takada / SHOGAKUKAN

      Au cours des 42 chapitres, on passe d’une recette sur le pouce, à un bol de riz garni dans une gargote crasseuse, le tout en faisant une escale dans une pâtisserie de luxe. Les noms des chapitres sont suffisamment évocateurs pour vous donner une idée du sérieux de la thématique: La déesse et son bol de riz, les gâteaux de riz de papy, le chocolat de la méchante reine, Ghostburger ou encore le détective aux pancakes.

      Mangeons, est une succession de dégustations de plats avec des inconnus. Le personnage principal en est une jeune fille qui ne parle presque pas, mais qui sait très bien se faire comprendre. Partout ou elle passe, son estomac grouillant appelle au secours et elle réussit à se faire inviter à manger par des personnes qu’elle n’a jamais rencontrées auparavant. A chaque chapitre, l’individu qui partage son repas à une histoire à raconter, un passé qui s’enracine ou des rêves difficiles. Chacun des protagonistes apparaissant dans l’histoire tombe sous le charme de la jeune fille qui elle, n’a aucunement l’intention de séduire; Elle ne pense qu’a manger ! Il aurait pu tout à fait être classé en Josei comme le manga auquel il m’a de suite fait penser: « Mes petits plats faciles by Hana ». Le dessin est simple mais sans défaut et les plats y sont représentés de façon très détaillée, ce sont eux qui sont mit en valeur et c’est logique car le thème principal est tout de même la gastronomie. Chacun des tomes contenant autant d’histoires indépendantes que de chapitres, ils peuvent aisément être lus sans ordre précis. Parsemé dans les bonus inter-chapitres de conseils nutritionnels, ce manga se veut aussi éducatif que ludique. On y parle aussi de problèmes sérieux comme les complexes physiques, l’adultère, le décès d’un être proche….

      © 2010 Sanko Takada / SHOGAKUKAN
      © 2010 Sanko Takada / SHOGAKUKAN

      Plein d’humour et de fraîcheur Mangeons est un manga qui se dévore avec plaisir. L’auteur diététicienne/nutritionniste de formation nous propose une comédie gastronomique, assez décalée de part le comportement très décontracté voire irresponsable de l’héroïne, mais également proche du quotidien via les situations réalistes des autres personnages. Plusieurs de des chapitres de l’auteure ont été sélectionnés au Japon pour le grand prix Shogakukan du nouvel espoir. Je vous laisse découvrir cette agréable série qui se lit vite et sans prise de tête.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.