More
    More
      Array

      Star Wars VII: découvrez notre avis sur les bonus des éditions DVD – Blu-ray

      A peine sorti de son succès planétaire dans les salles obscures, voilà que « Star Wars VII : Le réveil de la force » arrive dans nos magasins en DVD et Blu-ray ce 16 avril, à grands renforts de publicité.

      Afin de lutter contre le piratage déjà très important de leur enfant chéri, le géant Disney/Lucasfilms a décidé (une fois encore) de faire les choses en grand. Au programme : making-of, minis reportages et bien évidemment, les fameuses scènes coupées si chères aux cœurs des fans. Mais alors que vaut cet alléchant programme ?

       

      • Star Wars VII : le making-of d’une fabrique de rêves :

       

      Si Disney n’a pas fait les choses à moitié concernant le tournage de Star Wars VII, il en est de même concernant son making-of. Travaillé au « midi-chlorien » près pour faire fantasmer les spectateurs, Disney/Lucasfilm y soigne son image de bout en bout.

      Après un bref rappel de l’historique de Lucasfilm jusqu’à son rachat par Disney, le making-of commence à nous dévoiler chronologiquement le développement de ce nouvel opus. Nous découvrons alors les incroyables séquences de castings de Daisy Ridley et de Jon Boyega, nouvelles icônes de la saga. Séquences ô combien révélatrices du travail fourni par ces deux acteurs, comme pour Jon Boyega, ayant eu l’audace de passer 9 fois les auditions, ou encore avec les incroyables performances de Daisy Ridley durant ces épreuves. Une pépite pour tous les rêveurs ayant un jour voulu de faire partie de cet univers, et Dieu sait qu’ils sont nombreux !

      Après ces plaisantes séquences de casting, commence la présentation du tournage en lui-même. L’euphorie est palpable aussi bien chez les acteurs que chez les techniciens, mais on décèle également une grande timidité. Chacun semble conscient de l’importance de l’enjeu que représente ce film, ce qui amène tout le monde à donner la passion et l’énergie nécessaire à la création du blockbuster. Un enthousiasme très contagieux qui donnerait envie à n’importe qui de travailler sur un projet d’une telle envergure.

      Au-delà des détails de développement (et des succulentes anecdotes allant avec), le making-of nous expose une équipe de tournage à l’image de cet épisode VII : une équipe opérant un passage de flambeau. En allant jusqu’à chercher certains des scénaristes et techniciens de la trilogie originale, Disney/Lucasfilm rappelle que Star Wars est aussi une histoire de « famille » dans la réalité. De ce fait pas de nouvelle équipe qui n’ait été briefée par ceux de l’ancienne école !

      star-wars-7-tournage-photo-image-j-j-abrams

       

      • Un incroyable travail sur les décors et les créatures :

       

      L’objectif principal de l’équipe du film était sans conteste de revenir aux sources de ce qui a fait le succès de Star Wars. La nostalgie se fait ressentir chez les membres de l’ancienne équipe mais également parmi les membres de la nouvelle, qui semblaient désireux de rendre un parfait hommage à la trilogie originale.

      Cette nostalgie a abouti à un incroyable travail de reconstitution, à commencer par celle du fameux Faucon Millénium. Reconstruit en taille réelle, il est probablement la madeleine de Proust ultime des fans de la première heure.

      Mais les hommages ne s’arrêtent pas là, puisqu’un travail titanesque a également été fourni pour la scène se déroulant à l’intérieur du temple de Maz kanata. Hommage assumé à la fameuse scène de la « cantina » (Star Wars Episode IV : Un nouvel espoir), cette simple séquence a nécessité la création de pas moins d’une centaine de créatures, toute plus fabuleuses techniquement les unes que les autres.

      Enfin, comment parler des décors sans évoquer l’élaboration monumentale des scènes au sein des studios PINEWOOD ? Au-delà des décors en fond vert et des images de synthèses de post-production, le travail sur les environnements a là encore été accompli au millimètre près. Si certains décors ne sont que des installations d’éléments parmi les fonds verts, d’autres ont nécessité un travail tout bonnement inimaginable. C’est notamment le cas des décors mis en place pour la scène du combat final, au milieu de la neige et des arbres hauts de plusieurs mètres. Non mesdammes et messieurs les fans, il ne s’agit pas d’un décor de post-production, mais bel et bien d’une reconstitution pour laquelle il aura fallu ramener tous ces arbres titanesques à l’intérieur même du studio, sans parler des centaines de caisses de neige artificielle.

      Au final, si un seul mot devait décrire le tournage de ce film, ce mot serait « démesure » ! Et il ne faut pas s’y tromper, pour un film de cette envergure, la démesure est une bonne chose. Avec ce making-of, on sent que tout a été travaillé dans les moindres détails non seulement pour rassurer les fans de la première heure, mais également pour attirer un nouveau public vers la licence. Un beau travail sur le making-of donc, à l’instar du dévouement fourni pour le film.

      Faucon Millenium

       

      • Les mini-reportages :

       

      Au delà du making-of, le DVD/Blu-ray nous présente plusieurs mini-reportages, toujours aussi savoureux pour les férus de tournages et de créations artistiques.

      Ainsi, nous pouvons découvrir les étapes de la création de BB-8, nouveau robot mascotte de la licence, ou encore les entraînements intensifs imposés aux acteurs pour le duel final.

      Mais la création la plus intéressante est probablement celle du nouveau grand méchant de la saga : le ténébreux Kylo Ren (Adam Driver). Pensé comme un personnage complexe et torturé, les équipes artistiques semblent avoir eu autant de difficultés à l’écrire qu’ils n’en n’ont eu pour choisir un design définitif. Mais la question brûlant les lèvres de tous les fans est probablement celle-ci : ce reportage nous apprend-il de nouvelles choses intéressantes sur ce personnage ? Eh bien oui ! Quelques détails seulement, mais des détails qui semblent d’ores et déjà nous donner des indices sur l’évolution que devrait prendre cet nouvelle icône de la saga.

      Kylo Ren tournage Star Wars 7

      Il y aurait encore énormément à dire sur la création des nouveaux personnages avec les développements de Maz, de Captain Phasma, du suprême leader Snoke, ou bien encore sur la gestion des anciennes mascottes avec C-3PO ou encore Chewbacca… Mais autant vous laisser le plaisir de le découvrir par vous mêmes tous les détails plus savoureux les uns que les autres, plutôt que de les exposer ici sans retenue.

       

      • Refus de présenter les scènes coupées :

       

      Le seul bémol de cette présentation des bonus, est le maintien du secret autour des scènes coupées. Attendues de pied ferme par tous les fans de la saga, elles sont le principal argument de vente du DVD/Blu-Ray à paraître.

      Cet argument de vente amène malheureusement à une crainte de spoilers de la part de Disney/Lucasfilm et donc, à une protection outrancière de leur bébé. Impossible donc d’en dévoiler ne serait-ce que la qualité. Il y a donc obligation d’attendre la sortie du DVD/Blu-Ray pour enfin découvrir ces scènes coupées, dernières pièces de l’épisode VII à découvrir pour nous faire patienter d’ici à la sortie de « ROGUE ONE : A Star Wars Story», premier spin-off de la licence qui s’annonce déjà très prometteur.

      star-wars-episode-7-cast-announce

      star-wars-7-nouvelles-photos-du-tournage_kdm4_640

      star-wars-7-le-reveil-de-la-force-photos-5531260718379

       

      Robin Uzan
      Journaliste, photographe et réalisateur indépendant, écrire pour Justfocus est un de mes plus grands plaisirs. Bonne lecture !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité