More
    More
      Array

      {Critique} Grandfathered: La nouvelle série comique de la Fox qui rafraichît!

      Diffusée la semaine dernière aux États-Unis, Grandfathered, la nouvelle série comique de la FOX a de bons arguments à faire valoir, au vu du premier épisode.

      On retrouve Jimmy Martino (John Stamos, « La fête à la maison« ), propriétaire de l’un des meilleurs restaurants de la ville, mener sa vie de célibataire casanova. Profitant de son physique plutôt flatteur et de son statut social bien au dessus de la moyenne, il accumule les conquêtes sans trop de difficultés. Une vie qui semble lui convenir pleinement, bien qu’il aime répéter auprès de la gente féminine que fonder une famille est sa priorité. Un argument qui semble fonctionner, jusqu’au jour où son fils, dont il ignorait l’existence, se pointe à son restaurant un bébé sur les bras.

      grandfathered_critique

      Si le postulat de départ semble déjà vu, où un enfant apparaît bien des années après que le père où la mère n’en ait appris l’existence, celui consistant à faire du héros un père, et à la fois un grand père, est pour le coup un peu plus original.

      John Stamos incarne remarquablement bien ce rôle de quadragénaire égocentrique, fortuné et « bel homme », sûr de lui, semblant pourtant avoir au fond de lui une profonde sensibilité. Une carapace qu’il se serait créé pour échapper à une histoire sentimentale qui l’aurait fait souffrir? Peut-être bien. Toujours est-il que le personnage principal, malgré son côté peut-être arrogant, est très attachant.

      Grandfathered-Josh-Peck-as-Gerald

      Le fils a lui même été très bien choisi. Bien différent de son père, il semble très intelligent, mais quelque peu naïf. Son apparence physique lui importe peu, mais il a ce petit quelque chose à travers son sourire innocent qui nous fait l’apprécier avec ce seul premier épisode. La manière dont les créateurs traitent la relation entre le père et le fils semble à la fois intéressante et naturelle. Un excellent point pour la série.

      L’histoire pose assez rapidement ses bases, et ce premier épisode nous rend très optimistes pour la suite. S’il s’agit d’une série comique, les moyens de la Fox permettent à Grandfathered d’avoir une réalisation digne de ce nom, bien différente de sitcom tels que Big Band Theory ou autres Baby Daddy. On est dans une série comique qui n’est pas dans la surenchère, où les blagues sortent à foison. On retrouve au lieu de cela des scènes amusantes et simples, qui laissent esquisser à plusieurs moments des sourires sur nos visages. 150819-news-grandfathered-john-stamos

      Grandfathered est une série très rafraîchissante, qui semble vouloir montrer l’importance de relayer au second plan les inquiétudes professionnelles et égoïstes de la vie quotidienne, pour prioriser les sentiments animant les membres d’une même famille, quelles que soient les circonstances.

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.