More
    More
      Array

      Critique DVD « A Ghost Story » de David Lowery : une merveilleuse histoire de temps

      Véritable sensation des festivals en 2017 (le film a récolté pas moins de trois prix à Deauville), A Ghost Story aura été l’une de ces singulières découvertes dont la radicalité du concept (un fantôme vêtu d’un drap est l’observateur impuissant d’une vie qui continue sans lui) aura autant conquis que désorienté les spectateurs. Malheureusement victime d’une sortie française extrêmement différée, le film a tout de même récolté un résultat assez honorable au box-office. Ce 24 avril est ainsi l’occasion pour ceux l’ayant raté en salles (et les autres) de (re)découvrir cet objet filmique dont la tonalité mélancolique le rend aussi fascinant qu’émouvant.

       

      Devoir de mémoire 

      Contrairement à ce que le pitch laisse paraître, A Ghost Story est bien plus qu’une simple histoire d’amour entre un mort et une vivante. Paraissant d’abord emprunter ses références à Ghost ou au Always de Spielberg, Lowery déploie avec virtuosité un inattendu glissement vers une méditation existentielle (plutôt digne d’un Béla Tarr). Il déploie ainsi une touchante réflexion sur la mémoire des espaces que l’on investit et l’attachement que l’on peut y construire. Ainsi, le réalisateur met en scène avec une délicatesse et minutie folles une histoire d’amour transfigurée par la métaphysique. Profondément mélancolique, le film constitue une invitation cosmique, un appel à communiquer l’invisible et avec la Nature dans son immensité céleste.

      C (Casey Affleck) observant douloureusement son grand amour vivre sous le poids du deuil (Rooney Mara)

      Pour mieux comprendre : des bonus pour éclairer la lecture 

      Le combo DVD / Blu-Ray propose une série de bonus afin d’aborder le film sous différents angles. Tout d’abord, on y retrouve le commentaires audio d’une partie de l’équipe du film. L’occasion de capter la belle alchimie entre tous les membres mais aussi certains secrets de fabrication concernant notamment l’implication artistique de Casey Affleck dans la constitution de certaines séquences, l’éclairage particulier du film, le recours aux effets spéciaux concernant certaines scène ainsi que les influences du film (Lowery affichant un éclectisme , citant aussi bien Tsai Ming-lian et Béla Tarr que Spielberg, Shymalan et James Wan).  Le DVD regroupe aussi les scènes coupées du film (dont une scène dans laquelle Casey Affleck fait son café, un terrible écho à la scène de la tarte) ainsi qu’un tour de table repassant en revue les différents aspects du film allant de sa genèse en passant par l’exploration de ses thématiques aux rudiments de sa fabrication. Enfin, on retrouve un court entretien avec Daniel Hart, le compositeur du film qui y évoque sa collaboration de longue date avec Lowery, son esthétique et son interprétation du film.

       

      La sortie en DVD de A Ghost Story est donc l’occasion de revenir sur une expérience singulière, aussi sensorielle que visuelle. Agrémenté de bonus fort enrichissants, nous ne pouvons que vous enjoindre à le (re)découvrir.

       

      DVD / Blu-Ray disponible ce 24 avril.

       

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité