More
    More
      Array

      Les couples mythiques des séries politiques

      Si vous êtes un amateur de série, il est fort probable qu’une série politique fasse partie des séries que vous regardez ou qu’elle soit inscrite dans votre liste des « must-see« … Et en général, qui dit série politique dit couple politique.

      Chez JustFocus, nous aimons faire des parallèles entre le monde fictif des séries et le monde réel. Le thème de la politique étant très présent aux États-Unis (2016 étant l’année des élections présidentielles) et en France (en préparation pour 2017), nous avons décidé de faire le point sur les couples politiques mythiques de la télévision.

      Aux États-Unis, la politique se fait bien différemment qu’en France. Si vous n’êtes pas convaincu, un seul coup d’œil dans les séries abordant ce monde vous en convaincra. L’une des principales différences est l’importance du couple. Si en France elle n’est que relative, c’est tout le contraire aux États-Unis. A tel point qu’on dit généralement que ce n’est pas un candidat qui se présente aux présidentielles mais bien son couple. Bien évidemment, les séries suivent ce principe, c’est pourquoi il existe de nombreux types de mariage politique. Loin de nous l’idée de dresser une liste exhaustive de toutes les séries présentant des partenaires politiques, voici toutefois une présentation de 4 couples politiques totalement différents !

      Le couple le plus naturel.

      Commençons dès à présent par le meilleur et, il faut bien l’avouer, le cas le plus rare : le couple presque parfait. L’award du meilleure couple revient ainsi à Henry et Elizabeth de Madam Secretary ! On vous avait précédemment donné plusieurs raisons de regarder Madam Secretary mais peut-être que nous n’avions pas insisté sur cette superbe équipe que forment les deux personnages. Henry et Elizabeth c’est un peu Monsieur et Madame tout-le-monde sans toutefois l’être. Parents de 2 adolescents, dont un fan de théorie du complot ainsi que d’une jeune adulte, nous suivons agréablement leur vie familiale, rythmée par le travail d’Elizabeth, la Secrétaire d’État des États-Unis. S’ils méritent le prix du meilleure couple c’est notamment car il est assez rare de voir des conjoints aussi unis dans le monde politique. En effet, c‘est bien le seul couple à ne pas basculer dans les relations adultérines et qui sait garder son intégrité. Pour autant, Madam Secretary ne tombe pas non plus dans l’utopie. En effet, même s’ils sont encore très amoureux, ils ne sont pas à l’abri des disputes – mais cela les rend encore plus attachant.

      Ainsi dans Madam Secretary, il n’est nullement question de tromperies ou de secrets : l’union fait leur force, et cela fait du bien à voir !

      Madam Secretary

      Le couple le plus stratège.

      Underwood. Ce simple mot devrait faire vibrer vos oreilles. Si ce n’est pas le cas, c’est probablement car vous ne connaissez pas la série Netflix « House Of Cards ». Pour faire très simple : on adore détester ce couple. S’ils ne manipulent pas les autres ensemble, ils se manipulent entre eux. Francis (dit Frank) et Claire sont des personnes exceptionnellement brillantes dont l’ambition n’a pas de limite. Depuis le début tous deux savent qu’ils ne peuvent accomplir leur rêves et atteindre leurs objectifs sans la présence de l’autre, c’est pourquoi ils s’unissent (plus ou moins selon les périodes). C’est de loin la relation la plus complexe intrinsèquement qui existe. En effet, s’il semble y avoir de l’amour, ou du moins du respect, il y a aussi de l’envie, de la jalousie et parfois même de la haine !

      Un intéressant mélange qui donne un somptueux résultat. Entre secrets, tromperies, et manipulation, vous pouvez être persuadé que vous ne vous ennuierez pas avec les Underwood !

      house of cards

      Le couple le plus…ouvert.

      A défaut d’avoir trouver un meilleure mot, « ouvert » fera l’affaire. A l’origine, dans The Good Wife, seul le mari avait eu des relations extra-maritales. La série avait d’ailleurs commencé à partir de ce scandale politique sexuel. Alicia, la femme trahie par son mari, Peter, devait alors reprendre sa carrière d’avocate afin de pouvoir subvenir aux besoins de sa famille pendant que son mari faisait un tour très bref en prison. Depuis le début, une seule question subsiste : pourquoi est-elle restée avec Peter ? Évidemment, nous n’avons jamais eu la réponse mais nous sommes toutefois témoins d’une surprenante évolution. Après de multiples essais (surtout venant de Peter), dont certains semblant assez réussis, leur relation n’arrive pas à s’améliorer. La Good Wife fini donc par perdre son titre au fur et à mesure des saisons en ayant, à son tour, des relations extra-conjugales après s’être séparée (officieusement bien sur) de son mari. Les deux personnages représentent désormais tout ce que l’on peut s’imaginer lorsque l’on mentionne un couple politique : un duo qui s’utilise réciproquement pour leur carrière professionnelle et qui ne partagent rien de plus que leurs devoirs parentaux. The Good Wife ne fait pas dans la timidité : Alicia a clairement dit à son mari que leur mariage est désormais un mariage « ouvert » dont le seul but est de continuer à s’entraider professionnellement parlant.

      Si cela peut paraître brut et délicat aux premiers abords, la série est bien plus intéressante de cette manière et on s’adapte très vite aux choix des producteurs, même si on les comprend pas toujours.

      The Good wife

       

      Le couple…qui n’en est plus un.

      Le titre porte à confusion et cela est voulu. Fitz et Mellie de Scandal, c’est un peu comme la chantilly et la fraise : on les aime ensemble mais ils sont tout aussi bien séparé. Fitz et Mellie, c’est un peu un mélange des trois couples précédents. Au début ils étaient amoureux puis stratège pour finir par être un couple purement politique : ils restaient ensemble pour leur image de Premier Couple des États-Unis et s’utilisent mutuellement en enchaînant coups-bas et trahisons. Série politique oblige : les deux personnages ont eu des relations extra-conjugales. Celle de Fitz, le président, est d’ailleurs au cœur de la série car il éperdument amoureux d’Olivia, une personnalité de Washington qui l’avait aidé à devenir président. Cependant tout ce complique au niveau de Mellie : cette dernière est évidemment contre la relation mais ferme les yeux simplement pour garder sa place de Première Dame et afin de s’assurer une carrière politique. S’en suit donc un triangle amoureux où Fitz et Olivia entretiennent une relation très instable et où Fitz et Mellie s’allient aussi souvent qu’ils s’opposent.

      Toutefois Scandal innove : c’est la première série où l’on voit un couple politique mettre en place un divorce alors que l’un des conjoints est actuellement au pouvoir. Un pari audacieux qui laisse assez dubitatif : sans Mellie dans les parages pour utiliser son mari, la série perd de son intérêt. C’est pourquoi même si l’on avait tendance à détester ce couple qui ne partageait rien d’autre que de la haine et de la méfiance, on le préfère quand même à un Fitz et Mellie célibataire !
      Scandal

       

      Dans ces 4 séries, les couples sont donc très différents mais presque tous partagent une chose en commun (sauf le premier) : Le mariage est vu comme un moyen et non une fin. C’est ce qui permet aux hommes et aux femmes politique d’atteindre leurs objectifs par tous les moyens possibles.

      Et lorsqu’on les regarde, une question subsiste dans l’esprit de tous les spectateurs : Est-ce vraiment comme cela que  ça se passe ?

       

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.