More
    More
      Array

      Compte rendu de la Paris Games Week 2015 !

      Avant la Paris Games Week, nous vous faisions part (ici) de nos attentes pour ce salon parisien qui se voulait grandiose avec la présence de Sony pour la première fois. En ce dernier jour de salon, il est temps de faire un bilan, plutôt mitigé de ce que nous avons aimé ou non lors de ces 6 jours.

      DSC_0080

      En bon français que nous sommes, commençons par critiquer. Débutons donc par ce que nous avons le moins aimé lors de la Paris Games Week 2015 :

      • L’organisation du salon: bien que ce ne soit pas dû entièrement aux organisateurs, je continue de penser que le nombre d’entrées devrait être limité. Je comprends que l’on veuille donner la possibilité à tous de tester les prochains hits, mais venir au salon pour faire 4h de queue à chaque stand et donc tester 2 jeux dans la journée, je n’y vois pas trop l’intérêt, surtout quand la plupart des jeux présentés sont sortis ou sortent dans un mois.
      • Le stand Xbox: Soyons sérieux, même les stands comme Thrustmaster et Turtle Beach étaient plus grands, et Xbox ne présentait que des jeux sortis ou à sortir dans 10 jours. Très peu d’intérêt, on sent qu’ils avaient fait le show à Cologne et se désintéresse de Paris.
      • La conférence Playstation: Survendue par Sony, la conférence a déçu beaucoup de monde, avec un rythme plat et aucune nouveauté si l’on exclu les 15 dernières minutes avec des annonces que tout le monde attendait. Aucune surprise.
      • L’incivilité des gens: On ressent encore planer le spectre du fiasco de Call of Duty Ghost sur le salon, les gens se poussent, sont sur les nerfs, cela rejoint un peu le premier point. Mais pas seulement, il suffit de rester jusqu’à la fermeture pour constater le nombre de canettes écrasées par terre alors qu’il y a des poubelles tous les 3 mètres.

      wild-650x367

      Cependant, même si la plupart des jeux présentés étaient sortis ou à sortir dans le mois, il y avait heureusement des jeux aux sorties plus lointaines ou aux sorties plutôt discrètes qui ont retenu notre attention.

      • Le Playstation VR: étant allé le tester avec scepticisme, le playstation VR a été l’une des bonnes surprises de ce salon, clairement au point sur le plan technique. Nous vous invitons à consulter notre avis dessus.
      • The Division : au cœur de la tourmente avec ses downgrades graphiques, The Division a réussi à nous convaincre lors d’une petite session multijoueur dans la Dark Zone que nous vous racontons ici.
      • Zodiac : jeu indépendant français co-réalisé avec des grands noms du J-RPG, ce jeu de rôle sur tablette et mobile (PS4 et vita à venir) nous a enchanté par son ambiance et sa patte graphique. Plus d’infos ici
      • Uncharted 4 : même s’il ne renouvelle pas le style, cela fait toujours plaisir de retrouver Nathan Drake pour une petite session multijoueur. L’ajout des petites nouveautés rafraichit un peu le gameplay classique de ce TPS prévu pour mars 2016, on vous en dit plus ici
      • Les 15 dernières minutes de la conférence Playstation: sans surprises, mais cela nous aura fait plaisir de découvrir un peu plus de Wild et l’annonce du nouveau Quantic Dream à laquelle tout le monde s’attendait.

      Un salon Paris Games Week en demi-teinte donc dont le principal reproche serait d’avoir pris la décision de favoriser des jeux à gros budget dont la date de sortie est (très) proche ou déjà passée: Battlefront, Black Ops 3, Halo 5, FIFA 16 pour ne citer qu’eux. Mais la PGW aura aussi permis d’avoir en vue les futurs hits de 2016 et des projets plus discrets que nous avons hâte de tester pour vous.

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.