More
    More
      Array

      Colère Nucléaire : Quand on expose Fukushima sans tabou !

      Akata toujours aussi engagé nous propose le titre le plus engagé qui parle de Fukushima, Colère Nucléaire !

       

      Colère Nucléaire (Genpatsu genma taisen)

      colere-nucleaire-manga-volume-1-simple-234032

       

      Auteur : Takashi Imashiro

      Éditeur : Akata (ENTERBRAIN au Japon)

      Date de sortie : 12/11/2015

      Nombre de tomes : 3 au Japon, série terminée, 1 en France

      Prix : 7,95 €

       

      Synopsis :

      Satô, protagoniste de ce manga, assiste avec horreur à la catastrophe qui frappe le Nord-Est du Japon, le 11 mars 2011. Il assiste avec encore plus d’effroi aux évènements qui suivent : tandis que la plupart des Tokyoïtes semblent vouloir reprendre leur vie comme si de rien n’était, Satô, lui, est en colère ! En colère contre ce gouvernement et ses non-dits, en colère contre cette société qui ferme les yeux sur les conséquences réelles de la catastrophe. Au fil des jours, il observe, commente et enrage, face à l’évolution de la situation de son propre pays… Un manga-documentaire passionnant !

       

      Colère nucléaire est le manga sur Fukushima le plus engagé que j’ai jamais lu. Dénonciations et reproches, dans cette série, l’auteur se lâche vraiment et nous sort tout ce qu’il a sur le cœur. C’est l’heure du grand déballage, et là pas de censure ! Ce livre aurait pu s’appeler: « Même pas peur, je balance tout ! ».

      Ce petit bijou est nous expose la frustration d’un citoyen confronté à son impossibilité d’agir face à un problème géré uniquement par des politiques qui se moquent éperdument de l’avis des principaux concernés, les habitants du Japon. Le préface, riche en explications et le postface, qui contient un compte rendu d’interview font tout deux partie intégrante de l’oeuvre.

      colere 2
      © 2012 Takashi Imashiro / ENTERBRAIN

      En effet ils sont nécessaires à la bonne compréhension de certaines parties pour tout ceux qui ne sont pas pointus en géographie, économie ou politique japonaise. Colère nucléaire est une oeuvre « fiction » dense en informations, doublée d’un dessin assez peu attrayant. Ce point, qui au début rend la lecture un peu désagréable est très vite supplanté par l’intérêt du contenu. L’auteur, extrêmement bien documenté nous livre ici ses pensées les plus franches sous couvert d’une fiction qui n’est que trop réaliste : Pourquoi les politiques mentent à la population ? Comment les magouilles si visibles ne sont elles pas dénoncées ? L’économie japonaise ne repose t’elle que sur le nucléaire ? Faut il créer des scandales pour avoir enfin des réponses adaptées ? A ce rythme que restera t-il pour les générations futures ? Est ce du radicalisme que de vouloir protéger la nature et donc par extension, la planète des dangers émanant des centrales nucléaires ? Les japonais font ils semblant et se taisent ils par lâcheté ou bien ne ne voient ils pas qu’ils sont réellement en danger ?

      © 2012 Takashi Imashiro / ENTERBRAIN
      © 2012 Takashi Imashiro / ENTERBRAIN

      Colère nucléaire est un constat criant de vérité sur Les mensonges post-Fukushima vendus aux habitants. En trois volumes vous aurez dans cette oeuvre la vision d’un japonais engagé, qui refuse de porter des œillères et de gober aveuglément les salades qu’on lui sert avec le sourire. C’est un très gros coup de cœur que je présente ici, je me suis sentie vraiment touché par ses craintes du quotidien, sa peur pour les innocents enfants japonais et sa colère contre le système. Ce titre ne s’adresse pas à tous, mais surtout a ceux qui s’intéressent au Japon et pas seulement leur œuvres.

      Voilà vous saurez désormais quel titre écrire sur la liste de cadeaux à se faire offrir ou bien encore à acheter d’urgence chez votre libraire préféré !

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.