More
    More
      Array

      Dans le cadre du Festival Africolor, CINEWAX organise sa première projection-débat à Paris !

      C’est à l’occasion de la 27ème édition du Festival Africolor, que l’association CINEWAX a organisé sa première projection débat le mardi 01 décembre 2015 au cinéma La Clef à Paris. Cette soirée était une vraie réussite. La salle de cinéma était comble et la programmation riche et diversifiée. Les spectateurs ont eu la chance de découvrir de nombreux talents et d’apprendre sur le Burkina Faso, la culture et les traditions burkinabaises.

      Né en 2014, l’association CINEWAX propose un concept inédit et innovant qui vise à promouvoir le cinéma et la culture au Sénégal. Elle adopte une démarche collaborative internationale, visant à créer un pont culturel entre les pays à travers le cinéma et l’organisation de différentes activités culturelles. L’association œuvre à construire un réseau de ciné-clubs de quartier solidaire, participatif et innovant au Sénégal, afin d’avoir un impact culturel, social et économique local.

      L’accès à la culture cinématographique au Sénégal est très restreint (il existe 5 cinémas au Sénégal dont 3 à Dakar). Motivée par ce constat, l’association ambitionne de dynamiser la vie des quartiers et cibler la jeunesse sénégalaise marquée par un fort taux de chômage.

      CINEWAX cherche à rendre accessible le cinéma pour tous; proposer une programmation diversifiée, libre et de qualité; favoriser l’emploi en confiant la gestion des salles aux habitants des quartiers; développer le cinéma africain; créer des lieux d’échange et d’apprentissage; promouvoir le cinéma et diffuser les œuvres des réalisateurs locaux en Afrique et en Europe. L’association agit également pour la promotion du cinéma africain en France, à travers des projections mensuelles en Île-de-France.

      CINEWAX

      ***

      La projection-débat organisée par CINEWAX a mis à l’honneur plusieurs artistes talentueux : de jeunes réalisateurs La Fleuj, Fréderic Serpentié et Victor Billet ; ainsi que le musicien Simon Winsé.

      ***

      La première projection est un court métrage réalisé par la Fleuj intitulé Segtaab rap, au pays des hommes intègres, (35 minutes).

      Le documentaire est né d’une envie de partir pour la capitale du Burkina Faso, avec la volonté de rapporter le témoignage de rappeurs de différentes nationalités rencontres sur un temps fort à Ouagadougou, celui du Festival Waga Hip Hop 2013. Tous se sont livrés avec sincérité, à travers différentes thématiques telles que leur vision artistique, la richesse des langues parlées ou du rôle que jour le rap dans leur pays. Au moment du tournage, le « Pays des Hommes intègres » est toujours sous la présidence de Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 27 ans. Un an plus tard, en octobre 2014, il démissionnera, sous la pression et les manifestations du peuple.

      segtaab

      ***

      La deuxième projection est un long métrage réalisé par Fréderic Serpentié et Victor Billet intitulé Rencontres au Burkina Faso (65 minutes) – Avec le collectif Smac.

      rencontres au burkina faso

      Le documentaire propose une découverte de quatre ethnies du Burkina Faso : les Mossis, les Peuls, les Gourounsis et les Lobis. En se faisant hôte discret au sein des villages, l’équipe du film a été confrontée à cette diversité culturelle et aux quotidiens de ces familles. Une rencontre au cœur de l’Afrique comme vous n’en avez jamais vécue.

      rencontres au burkina faso_1

      ***

      Entre les deux projections, les spectateurs ont eu la chance de découvrir l’artiste musicien burkinabé Simon Winsé, qui a livré une belle performance musicale et a cultivé un véritable échange avec le public réceptif. Simon Winsé est entier et expressif, sa prestation emprunte de musicalité, d’authenticité, et de spontanéité a conquis le public.

      Simon Winse

      Simon Winsé est à la fois musicien multi-instrumentiste, compositeur et chanteur ( Kora, N’Goni, Arc à bouche, Flûte Peul) . Son univers musical se nourrit du jazz fusion, du blues et de la musique traditionnelle Samo, du pays San au nord-ouest du Burkina Faso à la frontière du Mali, dont il est originaire. Il est aujourd’hui reconnu comme un des grands flutistes peul du Burkina Faso. L’artiste Frank Alimbaye Frank l’a rejoint sur scène pour un morceau improvisé.

      cinewax_1

      Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site web de Simon Winsé.

      ***

      Pour terminer cette soirée en beauté, les spectateurs ont pu débattre avec les artistes autour d’un buffet bien garni et chaleureux.

      ***

      Pour en savoir plus sur l’association CINEWAX et les événements qu’elle organise vous pouvez consulter le site web de l’association et suivre ses activités sur facebook.

      Pour en savoir plus sur le festival Africolor.

      Rita

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.