More
    More
      Array

      Ces artistes qu’on attend à The Peacock Society !

      Laurent Garnier est un des artistes incontournables de The Peacock Society. Il sera présent lors de la première nuit dans la Warehouse Stage. Né en France à la fin des années 70, Laurent Garnier grandit dans la banlieue parisienne, il se retrouve très jeune derrière ses platines plusieurs heures par jour. C’est à l’Hacienda de Manchester, haut lieu de l’acid house et de la techno de 1982 à 1997, que sa carrière décolle. Pendant son exil britannique il découvre aussi les rave party et dans les années 90 il retourne évoluer en France. Il tente  d’y apporter ses expériences musicales mancuniennes et londoniennes dans des lieux comme le Rex Club à Paris. Sa discographie se compose d’albums tels que « Shot in the Dark » sorti avec son propre label F Communication créé avec son ami Eric Morand en 1994 et interrompu depuis 2008. Il sort aussi « Tales of Kleptomaniac » qui creuse une ambiance plus sombre tout en conservant l’aspect dancefloor.

      Laurent Garnier mixing
      Laurent Garnier

      Durant toute sa carrière, Laurent Garnier s’inspire des modes musicales du moment et ses albums en témoignent.  Certains d’entre eux tels que « 30 » (son âge au moment de la composition) s’inspirent même d’autres courants musicaux comme le rap, le funk ou encore le reggae. Si la techno est aujourd’hui aussi populaire en France c’est en partie grâce à lui. Il participe à des festivals comme Garorock en 2013 mais bien avant il est présent sur Radio Nova et d’autres antennes qui s’ouvrent à la musique dont il fait la promotion. Il gagne même les Victoires de la Musique en 1998, la première année de l’existence de la catégorie « Musique électronique » qu’il a remportée. Ce n’est pas son premier festival parisien cette année puisqu’il était déjà présent au Weather Festival Winter en février dernier. C’est donc l’un des pionniers d’un courant musical encore jeune qui mixera lors de la première soirée de la Peacock Society. Ses capacités reconnues à improviser sur de longues boucles rythmiques pourront ainsi donner du plaisir à la foule venue découvrir ou redécouvrir les nombreux DJ’s présents.

      flume
      Flume

      Parmi eux se trouve aussi le jeune Flume, populaire auprès du grand public international pour ses remix de Chet Faker ou Disclosure. Moins connu mais talentueux, Joey Anderson qui a fait ses preuves dans les clubs new-yorkais proposera sa musique oscillant entre house et ultra deep. A l’image de Laurent Garnier, The Peacock Society promet donc un panel très varié de musiques électroniques qui devrait ravir toutes les esgourdes présentes les deux soirs de l’évènement sur les trois scènes et la Warehouse installées au parc floral de Paris.

      joey anderson
      joey anderson

      *************************************************************************************************************************

      Infos pratiques

      On vous a convaincu ? Alors n’hésitez plus et précipitez-vous sur les places restantes ici !
      Pour plus d’informations sur l’événement rendez-vous sur le site de l’évènement, c’est par .

      La page Facebook de l’évènement,si vous avez des questions, les CM sont très réactifs!

      0

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.