More
    More
      Array

      Bryan Fuller est prêt à continuer l’aventure Hannibal

      Un peu plus d’un an et demi après la fin de la troisième et dernière saison, la série Hannibal refait parler d’elle. Bryan Fuller, son créateur, vient en effet d’annoncer être en train de réfléchir à une suite, avec le retour de tous les acteurs d’origine.

      hannibal-tv-series-pc-1920x1080

      Alors qu’il devait être aux manettes de la nouvelle série Star Trek, Bryan Fuller, génial créateur de la série Hannibal diffusée entre 2013 et 2015 sur NBC, a été contraint de quitter la production par manque de temps. Il travaille actuellement sur la première saison de l’adaptation d’American Gods, pour la chaîne Starz.

      Cela ne l’empêche pas de penser au futur de sa série Hannibal, pourtant annulée en 2015 à la fin de la troisième saison. Dans le podcast américain Shock Waves, Bryan Fuller confie son envie de poursuivre l’œuvre du tueur cannibale.

      Il y évoque la fin de la troisième saison et la signification de la dernière scène avec Bedelia (Gillian Anderson). Il parle aussi du fait que les droits de l’oeuvre seraient disponibles aux alentours du mois d’août 2017. Le producteur espère continuer l’adaptation des romans de Thomas Harris sous la forme d’une mini-série de 6 à 8 épisodes, et pourquoi pas plus avec des mini-saisons évènementielles.

      Les acteurs principaux ont tous déjà fait part de leur désir de poursuivre l’aventure, même s’ils sont tous sur d’autres projets. En effet, on peut retrouver l’acteur Hugh Dancy dans la série The Path sur Hulu, Mads Mikkelsen est actuellement à l’affiche de Rogue One : A Star Wars Story, Gillian Anderson sera dans la série American Gods en 2017 et Laurence Fishburne a plusieurs films au programme en 2017.

      Une bonne nouvelle pour les fans qui demandent quand tout de même d’en savoir plus avant de s’emballer !

      LAISSER UN COMMENTAIRE

      S'il vous plaît entrez votre commentaire!
      S'il vous plaît entrez votre nom ici

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Publicité